Mon avis sur « U4 : Stéphane » (BD) de Pierre-Paul Renders, Denis Lapière et Adrián Huelva

De la même série :

U4 : KoridwenU4 : Jules (BD)

Quatrième de couverture :

« Je m’appelle Stéphane. Ce rendez-vous, j’y vais pour retrouver mon père ». Avant le virus, Stéphane menait à Lyon la vie tranquille d’une élève bourgeoise en compagnie de son père, éminent épidémiologiste. La pandémie U4 a exterminé en dix jours toute la population, à l’exception des adolescents. Mais Stéphane a une conviction : son père a survécu, protégé par l’armée, et il cherche une solution à la pandémie. Plutôt que de rejoindre le R-Point où la majorité des jeunes s’organisent, sous la supervision des rares militaires survivants, elle préfère rester seule à l’appartement pour attendre le retour de son père… C’est un choix risqué : l’anarchie rampante progresse et plonge peu à peu Lyon dans le chaos… Stéphane ne croit pas à cet étrange rendez-vous à Paris pour les joueurs experts de Warriors of Time, mais les circonstances vont peut-être la faire changer d’avis…

Lire la suite de « Mon avis sur « U4 : Stéphane » (BD) de Pierre-Paul Renders, Denis Lapière et Adrián Huelva »

Mon avis sur « Aurora Squad, tome 3 » d’Amie Kaufman et Jay Kristoff

Autres romans de la même saga :

tome 1tome 2

Autre romans chroniqués des auteurs :

Illuminae tome 1, tome 2, tome 3

Autre romans chroniqués de Jay Kristoff :

Nevernight tome 1, tome 2, tome 3

Quatrième de couverture :

Ils veulent partir en beauté !

Quand on demande à une bande de losers de sauver la galaxie d’un redoutable ennemi surpuissant, le redoutable ennemi surpuissant gagne, évidemment. Attendez… Pas si vite.

Aucune défaite n’est définitive et l’escadron a une dernière chance de réécrire l’histoire. Peut-être deux. Sauf que c’est très compliqué car :

Zila, Scarlett et Finn sont coincés dans une boucle temporelle alors que la guerre fait rage entre Traskiens et Terriens. Voilà qui simplifie le problème n’est-ce pas ?

Tyler, Kal et Auri, eux, font alliance avec les pires affreux de l’univers dans un futur où les méchants ont déjà gagné. Pas la meilleure idée qui soit, mais pourquoi pas ?

Hé, escadron 312, vous cherchez vraiment à sauver le monde où vous faites semblant ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Aurora Squad, tome 3 » d’Amie Kaufman et Jay Kristoff »

Mon avis sur « Diabolic, tome 3 » de S. J. Kincaid

Autres romans chroniqués de la même autrice :

Diabolic, tome 1Diabolic, tome 2

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Quatrième de couverture :

Plus personne n’a le pouvoir de s’opposer à l’empereur Tyrus.
Le tyran détruit les planètes d’un seul mot et contrôle toute la technologie d’une simple pensée. Les Diabolics sont morts. La résistance s’essouffle.

Mais il se murmure que Némesis est vivante.
Et qu’elle est prête à tout pour défendre la galaxie.
Quitte à donner sa vie. Quitte à prendre celle de l’homme qu’elle a tant aimé.

Lire la suite de « Mon avis sur « Diabolic, tome 3 » de S. J. Kincaid »

Mon avis sur « Vénus pour Milo » de Katia Goriatchkine

Quatrième de couverture :

À l’intérieur d’un tube interplanétaire, une capsule fait son ascension à destination de Vénus.
À bord, six inconnus fuient la Terre à cause de sa surpopulation et d’inexplicables maladies apparues avec le retour des spationautes explorateurs.
Milo Tremblay, discriminé en raison d’une étrange altération de l’épiderme, voit dans cet exode l’opportunité de commencer une nouvelle vie.
Confort, nourriture lyophilisée et divertissements, l’ascenseur est entièrement équipé afin de satisfaire les voyageurs pendant le trajet. Bien qu’il n’y ait pas de personnel navigant ou de communication avec l’extérieur, tout est minutieusement anticipé pour que les passagers passent un agréable voyage.
Enfin, presque…

Lire la suite de « Mon avis sur « Vénus pour Milo » de Katia Goriatchkine »

Mon avis sur « Au-delà de la lumière » de Daniel Mat

Quatrième de couverture :

Dans le futur, la réalité virtuelle a fait place aux rêves lucides partagés. Une version extrême de cette technologie, basée sur des expériences de mort imminente contrôlées, a donné naissance à la métamachie : un sport de combat opposant deux compétiteurs dans des arènes subconscientes, armés de leurs souvenirs manipulables à volonté.
À dix-sept ans, David redoute cette discipline dont l’étoile montante n’est autre que Théa, sa petite amie. Plus sa carrière progresse, plus elle s’éloigne de lui. Tout bascule le jour où elle ne se réveille pas à la fin d’un combat. Alors que l’organisation étouffe l’affaire, David se retrouve seul et sans réponses.
Lorsque l’opportunité de participer à un tournoi amateur s’offre à lui, il y voit une chance de mener l’enquête de l’intérieur. Mais ses propres souvenirs semblent se mettre en travers de son chemin.
Jusqu’où est-il prêt à aller pour découvrir la vérité ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Au-delà de la lumière » de Daniel Mat »

Mon avis sur « Les oubliés de l’Amas » de Floriane Soulas

Autre roman chroniqué de la même autrice :

Rouille

Quatrième de couverture :

L’humanité a colonisé tout le système solaire mais une planète reste inatteignable : Jupiter, l’étoile ratée. Au cours des siècles, les vaisseaux ayant échoué à percer ses défenses ont fini par créer un gigantesque nuage de débris, sur laquelle s’est construit au fil des années l’Amas, un bidonville flottant. Fraîchement débarquée, Kat a très vite intégré une équipe de recycleurs dans un but précis : intégrer le circuit des courses de vaisseaux illégales pour retrouver son frère disparu…

Lire la suite de « Mon avis sur « Les oubliés de l’Amas » de Floriane Soulas »

Mon avis sur « Ces jours qui disparaissent » de Timothé Le Boucher

Quatrième de couverture :

Une course poursuite contre le temps perdu… Que feriez-vous si d’un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu’un jour sur deux ? C’est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d’une vingtaine d’années qui, sans qu’il n’en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu’un jour entier vient de s’écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps.
Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n’a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son « autre », par caméra interposée. Mais petit à petit, l’alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s’évaporant progressivement dans le temps…

Lire la suite de « Mon avis sur « Ces jours qui disparaissent » de Timothé Le Boucher »

Mon avis sur « Les Enfants du chaos » d’Ellie Gapr

Quatrième de couverture :

Sur la Terre décimée par les catastrophes climatiques, les enfants du don, capables de maîtriser les éléments naturels, sont objets d’espoir et de convoitise. Sevane, jeune rebelle à l’esprit libre, est prête à tout pour garder secrets les pouvoirs de sa soeur. À l’autre bout du monde, Lake, adolescent privilégié, accepte d’utiliser les siens pour gagner l’estime de son père. Et puis il y a Awa, la petite chuchoteuse. Les épreuves qu’elle traverse nourrissent une colère prête à s’embraser…

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Enfants du chaos » d’Ellie Gapr »

Mon avis sur « Tout ce qui reste de nous » de Rosemary Valero O’Connell

Quatrième de couverture :

Trois histoires de science-fiction ou de « speculative fiction » qui racontent la perte, le sentiment de fin, l’importance des souvenirs, dans des mondes crépusculaires ou en danger de mort. Voyage dans une autre dimension, accident d’un vaisseau spatial, fable sur la fin d’un monde, ces récits particulièrement émouvants proposent une approche spirituelle des questionnements actuels sur le progrès et la fin du monde, et les conséquences sur nos sentiments.

Lire la suite de « Mon avis sur « Tout ce qui reste de nous » de Rosemary Valero O’Connell »

Mon avis sur « Le livre de M » de Peng Shepherd

Quatrième de couverture :

Que seriez-vous prêt à sacrifier pour vous souvenir ?

Un jour, en Inde, un homme perd son ombre – un phénomène que la science échoue à expliquer. Il est le premier, mais bientôt on observe des milliers, des millions de cas similaires. Non contentes de perdre leur ombre, les victimes perdent peu à peu leurs souvenirs et peuvent devenir dangereuses.

En se cachant dans un hôtel abandonné au fond des bois, Max et son mari Ory ont échappé à la fin du monde tel qu’ils l’ont connu. Leur nouvelle vie semble presque normale, jusqu’au jour où l’ombre de Max disparaît…

Lire la suite de « Mon avis sur « Le livre de M » de Peng Shepherd »