Mon avis sur « Nevernight, tome 2 : Les Grands Jeux » de Jay Kristoff

Autres romans chroniqués du même auteur :

Nevernight, tome 1Illuminae (tome 1, tome 2 & tome 3) – Aurora Squad (tome 1 & tome 2)

Quatrième de couverture :

Mia fait maintenant partie des Lames de Notre-Dame du Saint Meurtre au sein de L’Église rouge. Mais beaucoup pensent qu’elle n’a pas mérité ce titre. Elle commet des assassinats au nom de l’organisation, mais au fond d’elle son objectif est resté le même : se venger des responsables de l’assassinat de sa famille. Après une confrontation avec un mystérieux ennemi, Mia commence à douter des vraies motivations de L’Église rouge.

Lorsqu’il est annoncé que Scaeva et Duomo vont faire une apparition aux Grands Jeux de Sépulcra, la cité des morts, Mia choisit de défier l’Église rouge et se fait délibérément enlever afin d’être vendue à une troupe de gladiateurs. Par ce moyen et en gagnant les Grands Jeux, elle pourra s’approcher au plus près des assassins de sa famille et enfin accomplir sa vengeance. Mais tout ne va pas se passer comme prévu…

Avis :

Par où commencer ? Les immenses coup de coeur c’est toujours le plus difficile à chroniquer. J’ai plus qu’adoré le tome 1. Ce tome 2 est complètement différent mais j’ai tout autant aimé. Cet auteur, quelle pépite.

C’est le genre de plume qui aime torturer les lecteurs. Cet auteur est un génie du mal, que l’on a autant envie d’adorer que d’étriper. L’univers est brillamment pensé. Il y a des notes de bas de page de 3km qui expliquent plein de tous petits détails de l’univers mais qui participent à le rendre plus complexe et plus intéressant encore.

Les personnages c’est de la bombe. J’aime énormément ce qu’il en fait, comment ils les organisent entre eux et la place qu’ils leur donnent, l’importance de chacun. On retrouve Mia dans un tout nouveau contexte mais toujours avec autant de batailles épiques et d’hémoglobine. Jay Kristoff, à l’image de George R. R. Martin, n’épargne pas ses personnages.

L’intrigue est haletante. Il est très difficile de reposer le bouquin. Il y a toujours un retournement de situation ou un rebondissement qui nous donne envie de faire défiler les pages. On nous transporte dans un univers palpitant.

C’est de la fantasy donc il faut un peu s’accrocher mais si vous aimez le genre, vous allez vous régaler. Attention parce que celui-ci est particulièrement violent et les scènes de sexe sont très imagées (il a fait chaud pendant la lecture quoi). Donc ce n’est pas forcément pour tout le monde.

Le dernier chapitre est un énorme cliffhanger et il me tarde de découvrir le troisième et dernier tome. Mais quelle trilogie les amis, quelle trilogie !

En bref, vous l’aurez compris j’ai absolument tout aimé. Pas une seule fausse note pour ce beau petit pavé. Vite, je veux la suite !

• • •

5 commentaires sur « Mon avis sur « Nevernight, tome 2 : Les Grands Jeux » de Jay Kristoff »

  1. Cette saga est un véritable trésor et une pure merveille à chaque lecture ! J’ai tellement hâte de découvrir la conclusion de l’œuvre de Jay Kristoff. D’autant plus qu’il nous laisse sur une sacré fin tel point que je le maudis encore bien fort.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s