Mon avis sur « L’empire du vampire, tome 1 » de Jay Kristoff

Autres romans chroniqués du même auteur :

Nevernight (tome 1tome 2 & tome 3) – Illuminae (tome 1tome 2 & tome 3) – Aurora Squad (tome 1 & tome 2)

Quatrième de couverture :

Vingt-sept longues années se sont écoulées depuis la mort du jour. Pendant près de trois décennies, les vampires ont fait la guerre à l’humanité, construisant peu à peu leur empire éternel. Maintenant, seules quelques étincelles de lumière subsistent dans une mer de ténèbres.
Gabriel de León est un saint d’argent : un membre d’une confrérie œuvrant à la défense du royaume et de l’Église contre les créatures de la nuit. Mais même l’Ordre d’Argent n’a pas pu endiguer la marée une fois que la lumière du jour a manqué, et Gabriel est seul maintenant.
Emprisonné par les monstres qu’il a juré de détruire, le dernier saint d’argent est obligé de raconter son histoire. Un récit de batailles légendaires et d’amours interdits, de foi perdue et d’amitiés gagnées, du roi éternel et de la quête du dernier espoir de l’humanité : Le Saint-Graal.

Avis :

Bon clairement, Jay Kristoff est un auteur que je suis et que j’aime beaucoup. Nevernight a été un de mes plus beaux coup de coeur de ces dernières années et j’étais vraiment hyper heureuse de voir cette nouvelle parution traduite en français. Alors forcément, j’avais de grosses attentes, j’étais persuadée d’avoir un nouveau coup de coeur par avance. Quelle ne fut pas ma déception…

Mon truc préféré, surtout quand je fais confiance à un.e auteurice c’est de me lancer à l’aveugle, sans lire le résumé. Et en commençant, lisant quelques chapitres, j’ai compris que j’allais avoir un bon gros soucis : je n’ai pas aimé le pitch de base. J’adore les vampires, surtout depuis ma phase Twilight et Vampire Diaries. En revanche les univers fantasy qui utilisent la religion et l’Église, j’ai du mal.

Surtout qu’ici j’ai trouvé que c’était cliché, une sorte de revisite de Castlevania nulle. L’Église violente et ultra répressive contre les méchants vampires. D’ailleurs les vampires sont tous sanguinaires et méchants pour aucune raison apparente ? J’ai vraiment eu un souci avec le lore. Donc forcément, pour accrocher à l’intrigue c’était compliqué…

J’ai retrouvé la plume de l’auteur que j’aime beaucoup, même si j’ai trouvé ça globalement en dessous de ce qu’il avait pu faire avant. J’ai adoré les personnages et les dialogues. En revanche j’ai trouvé l’intrigue très inégale. S’il y a des moments épiques et vraiment bien écrits, la plupart du temps j’ai trouvé ça long et redondant. J’avais vu venir un des plus gros twist dès le début du livre.

Alors certes, la couverture est incroyable et sur le papier tout était là pour me plaire. Mais clairement je me suis forcée à finir parce que j’avais ce tout petit espoir que d’un coup je me dise : purée c’est un incroyable, master class. Mais non, jusqu’au bout ça a été une lecture bien pénible.

En bref, c’est le coeur meurtri que j’écris cette chronique négative à propos d’un auteur qui fait parti de mes préférés… Comme quoi, on peut toujours être déçu, même des meilleurs.

• • •

5 commentaires sur « Mon avis sur « L’empire du vampire, tome 1 » de Jay Kristoff »

  1. C’est toujours regrettable de passer un mauvais moment avec le roman d’un auteur ou d’une autrice qu’on aime beaucoup. Je te souhaite que ses prochains romans te plaisent.
    De mon côté, je vais faire l’impasse sur « L’empire du vampire » dont le résumé ne m’inspirait déjà pas des masses.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s