Mon avis sur « Dragon & Poisons » d’Isabelle Bauthian & Rebecca Morse

Quatrième de couverture :

Savez-vous qu’il y a un dragon dans le puits aux souhaits ? C’est lui qui exauce les vœux des citoyens de Pâmoison. Enfin… ceux qui parviennent à triompher des dangers qui mènent à sa tanière : roses vénéneuses, singes venimeux et fielleuses Tricoteuses.
Car, à Pâmoison, tout est empoisonné. Greyson le guerrier sans peur, Névo le médecin roublard et Natch l’ingénieure grande gueule sont les plus grands aventuriers de la cité. Ils sont aussi amis et concurrents sans pitié. Quand les premiers doublent la seconde et se lancent à l’assaut du puits, leur exploration finit en drame.
Dix-neuf ans après, ce sont deux vieux losers qui repartent affronter le dragon. Leur but : réparer les imbécillités de leur « moi » du passé et accéder enfin à la gloire qu’ils méritent. Et peu importe si c’est comme ça que toutes leurs galères ont commencé, ils font confiance à leur bonne étoile ! Après tout, pourquoi s’inquiéter lorsqu’il suffit de faire un vœu ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Dragon & Poisons » d’Isabelle Bauthian & Rebecca Morse »

Mon avis sur « Arcana, tome 1 » de Serena Blasco

Quatrième de couverture :

Fauna et Flora, deux jumelles de 15 ans qui ignorent tout l’une de l’autre, ont grandi sur deux îles différentes. Envoyées sur l’île d’Arcana pour intégrer les brigades des arcanes majeurs au coven du tarot, elles découvrent leur parenté. Les deux soeurs ignorent encore qu’une terrible prophétie plane au-dessus d’elles.

Lire la suite de « Mon avis sur « Arcana, tome 1 » de Serena Blasco »

Mon avis sur « Suzette ou le grand amour » de Fabien Toulmé

Quatrième de couverture :

Le road trip drôle et touchant de Suzette et de sa petite fille, parties en quête du grand amour. Un récit émouvant sur l’amour et le couple par le toujours très juste Fabien Toulmé.

Veuve depuis peu, Suzette repense à Francesco, son premier amour, perdu de vue il y a 60 ans. Sa petite-fille Noémie l’invite alors à partir à sa recherche. Sur la route de l’Italie, les deux femmes vont, du haut de leurs générations et de leurs expériences respectives, échanger sur la vie de couple, l’engagement et les histoires qui durent… Et s’il n’y avait pas d’âge pour vivre le grand amour ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Suzette ou le grand amour » de Fabien Toulmé »

Mon avis sur « La baleine blanche des mers mortes » d’Aurélie Wellenstein & Olivier Boiscommun

Autres romans chroniquéde la même autrice :

Le Roi des Fauves – Le Dieu Oiseau – Blé Noir – Mers Mortes – YardamMers Mortes

Quatrième de couverture :

Mers et océans ont disparu. L’eau s’est évaporée, tous les animaux marins sont morts. Des marées fantômes déferlent sur le monde et charrient des spectres avides de vengeance. Requins, dauphins, baleines…, arrachent l’âme des hommes et la dévorent. Seuls les exorcistes, protecteurs de l’humanité, peuvent les détruire. Oural est l’un d’eux. Il est vénéré par les habitants de son bastion qu’il protège depuis la catastrophe. Jusqu’au jour où Bengale, un capitaine pirate tourmenté, le capture à bord de son vaisseau fantôme. Commence alors un voyage forcé à travers les mers mortes… De marée en marée, Oural apprend malgré lui à connaître son geôlier et l’objectif de ce dangereux périple. Et si Bengale était finalement la clé de leur salut à tous ?

Lire la suite de « Mon avis sur « La baleine blanche des mers mortes » d’Aurélie Wellenstein & Olivier Boiscommun »

Mon avis sur « Malgré tout » de Jordi Lafebre

Quatrième de couverture :

C’est l’histoire d’un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D’un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand cœur qui impose le respect. De l’autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux.

Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses…

Lire la suite de « Mon avis sur « Malgré tout » de Jordi Lafebre »