Mon avis sur « Dragon & Poisons » d’Isabelle Bauthian & Rebecca Morse

Quatrième de couverture :

Savez-vous qu’il y a un dragon dans le puits aux souhaits ? C’est lui qui exauce les vœux des citoyens de Pâmoison. Enfin… ceux qui parviennent à triompher des dangers qui mènent à sa tanière : roses vénéneuses, singes venimeux et fielleuses Tricoteuses.
Car, à Pâmoison, tout est empoisonné. Greyson le guerrier sans peur, Névo le médecin roublard et Natch l’ingénieure grande gueule sont les plus grands aventuriers de la cité. Ils sont aussi amis et concurrents sans pitié. Quand les premiers doublent la seconde et se lancent à l’assaut du puits, leur exploration finit en drame.
Dix-neuf ans après, ce sont deux vieux losers qui repartent affronter le dragon. Leur but : réparer les imbécillités de leur « moi » du passé et accéder enfin à la gloire qu’ils méritent. Et peu importe si c’est comme ça que toutes leurs galères ont commencé, ils font confiance à leur bonne étoile ! Après tout, pourquoi s’inquiéter lorsqu’il suffit de faire un vœu ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Dragon & Poisons » d’Isabelle Bauthian & Rebecca Morse »

Mon avis sur « Arcana, tome 1 » de Serena Blasco

Quatrième de couverture :

Fauna et Flora, deux jumelles de 15 ans qui ignorent tout l’une de l’autre, ont grandi sur deux îles différentes. Envoyées sur l’île d’Arcana pour intégrer les brigades des arcanes majeurs au coven du tarot, elles découvrent leur parenté. Les deux soeurs ignorent encore qu’une terrible prophétie plane au-dessus d’elles.

Lire la suite de « Mon avis sur « Arcana, tome 1 » de Serena Blasco »

Mon avis sur « Suzette ou le grand amour » de Fabien Toulmé

Quatrième de couverture :

Le road trip drôle et touchant de Suzette et de sa petite fille, parties en quête du grand amour. Un récit émouvant sur l’amour et le couple par le toujours très juste Fabien Toulmé.

Veuve depuis peu, Suzette repense à Francesco, son premier amour, perdu de vue il y a 60 ans. Sa petite-fille Noémie l’invite alors à partir à sa recherche. Sur la route de l’Italie, les deux femmes vont, du haut de leurs générations et de leurs expériences respectives, échanger sur la vie de couple, l’engagement et les histoires qui durent… Et s’il n’y avait pas d’âge pour vivre le grand amour ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Suzette ou le grand amour » de Fabien Toulmé »

Mon avis sur « La baleine blanche des mers mortes » d’Aurélie Wellenstein & Olivier Boiscommun

Autres romans chroniquéde la même autrice :

Le Roi des Fauves – Le Dieu Oiseau – Blé Noir – Mers Mortes – YardamMers Mortes

Quatrième de couverture :

Mers et océans ont disparu. L’eau s’est évaporée, tous les animaux marins sont morts. Des marées fantômes déferlent sur le monde et charrient des spectres avides de vengeance. Requins, dauphins, baleines…, arrachent l’âme des hommes et la dévorent. Seuls les exorcistes, protecteurs de l’humanité, peuvent les détruire. Oural est l’un d’eux. Il est vénéré par les habitants de son bastion qu’il protège depuis la catastrophe. Jusqu’au jour où Bengale, un capitaine pirate tourmenté, le capture à bord de son vaisseau fantôme. Commence alors un voyage forcé à travers les mers mortes… De marée en marée, Oural apprend malgré lui à connaître son geôlier et l’objectif de ce dangereux périple. Et si Bengale était finalement la clé de leur salut à tous ?

Lire la suite de « Mon avis sur « La baleine blanche des mers mortes » d’Aurélie Wellenstein & Olivier Boiscommun »

Mon avis sur « Montagnes Russes » de Gwen Morizur et Camille Benyamina

Quatrième de couverture :

Avoir un enfant est devenu une idée fixe pour Aimée et les échecs successifs de FIV sont de plus en plus durs à accepter. Dans la crèche où elle travaille, la jeune femme fait alors la connaissance de Charlie qui élève seule ses enfants. Elle s’attache rapidement à l’un d’eux, Julio, et se met peu à peu à outrepasser ses fonctions. Malgré cela, une amitié de plus en plus forte se tisse entre Aimée et Charlie. Mais quand la maman de Julio se rend compte du comportement d’Aimée vis-à-vis de son fils, elle se sent trahie par son amie. Les disputes et les règlements de compte entraînent alors les deux femmes sur les montagnes russes, dans ces hauts et ces bas qui ressemblent à la vie et dans ces sensations fortes à l’image de leur amitié.

Lire la suite de « Mon avis sur « Montagnes Russes » de Gwen Morizur et Camille Benyamina »

Mon avis sur « Tout ce qui reste de nous » de Rosemary Valero O’Connell

Quatrième de couverture :

Trois histoires de science-fiction ou de « speculative fiction » qui racontent la perte, le sentiment de fin, l’importance des souvenirs, dans des mondes crépusculaires ou en danger de mort. Voyage dans une autre dimension, accident d’un vaisseau spatial, fable sur la fin d’un monde, ces récits particulièrement émouvants proposent une approche spirituelle des questionnements actuels sur le progrès et la fin du monde, et les conséquences sur nos sentiments.

Lire la suite de « Mon avis sur « Tout ce qui reste de nous » de Rosemary Valero O’Connell »

Mon avis sur « Tant pis pour l’amour : ou comment j’ai survécu à un manipulateur » de Sophie Lambda

Publication Instagram beauté éthique nude (1)Tant pis pour l’amour : ou comment j’ai survécu à un manipulateur

Sophie Lambda

Edition : Delcourt (une case en moins)

Parution : 25 septembre 2019

Genre : Bande-dessinée

Pages : 295.

 

coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

Quand Sophie rencontre Marcus, elle tombe amoureuse en 48h. Elle qui était si cynique en amour, cette fois, elle y croit. Sauf qu’il se révèle vite étrange. Sophie a alors besoin de comprendre ce qui ne va pas. Confronté à ses mensonges et ses incohérences, il a des réactions violentes, des excuses pour tout et arrive à se sortir de chaque impasse. Mais jusqu’à quand ? Sophie aime un manipulateur narcissique.

Lire la suite de « Mon avis sur « Tant pis pour l’amour : ou comment j’ai survécu à un manipulateur » de Sophie Lambda »

Les mémoires d’une jeune fille (pas) rangée – Aurélie Joy

Les mémoires d’une jeune fille (pas) rangéeles mémoires

Aurélie Joy

Genre : BD / Humoristique

Pages : 160.

Note excellente lecture

 

Quatrième de couverture :

Jeune directrice artistique aussi drôle qu’attachante, un brin maladroite et très exigeante, Aurélie évolue entre sa fabuleuse maman, son amoureux de 30 ans son aîné, son charmant « beau-fils » de 7 ans, son travail de free-lance, ses copines et… son futur bébé. Dans ces scènes de la vie quotidienne et conjugale, où le cynisme côtoie la naïveté, se révèle un personnage irrésistible, sublimé par ses répliques mordantes, dans lequel beaucoup se reconnaîtront.

 

Avis :

Tout d’abord, un grand merci à l’auteure qui m’a gentiment fait parvenir son livre ! Une bande dessinée rafraichissante, avec un humour dans l’air du temps, j’ai passé un excellent moment.

Les dessins sont très simples et ont leur charme ! La mise en page épurée se concentre sur l’essentiel sans fioritures, j’ai adoré.

Ces tranches de vies de l’auteure sont authentiques. J’aime la joie et l’amour de vivre qui en ressort. Plusieurs fois j’ai ris franchement en lisant les planches. Ces petits moments autobiographiques de l’auteure sont rayonnants !

En bref, une petite BD que je recommande si vous voulez lire quelque chose de rafraichissant et drôle. D’ailleurs n’hésitez pas à suivre l’auteure sur son instagram où elle divulgue quelques dessins du livre. J’attends la suite avec impatience.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

• • •

Quand je me tape des barres devant un roman :

Culottées, tome 2 – Pénélope Bagieu

Culottées, tome 2culottées 2

Pénélope Bagieu

Genre : Bande-dessinées / Biographie

Pages : 168.

note-coup-de-coeur

Quatrième de couverture : 

Suite et fin de ce diptyque qui propose le portrait de quinze femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Sonita, la rappeuse afghane, Nellie, journaliste d’investigation au XIXe siècle, Cheryl, athlète marathonienne, etc.

Avis :

Après avoir dévoré et adoré le premier tome, il me fallait absolument le deuxième. Sachez que vous pouvez lire l’un et l’autre, dans l’ordre que vous voulez.

Encore une fois j’ai été captivée par les portraits de ces femmes hors du commun, qui ont fait de leur vies ce qu’ELLES voulaient, envers et contre tout. Je trouve ça beau, je trouve ça fort. Vraiment ça me touche et je me dis que moi aussi, je dois suivre cet exemple.

Ces BD sont à mettre entre toutes les mains, à tout âge, de tous sexes, de toute horizon : sans distinctions. C’est important de savoir que ces femmes ont existé et ont changé les choses à leur manière.

Ca nous montre aussi, qu’à notre échelle, on peut changer les choses. Il ne faut jamais, jamais se dire « ça ne sert à rien ». Vous êtes utiles et ce que vous faites aura toujours un impact, même petit. Ne pensez jamais que vos idées ne valent pas la peine d’être défendues, la preuve dans ces portraits de femmes !

En bref, deux petits bijoux à lire d’urgence et à prêter à votre entourage ! Je suis vraiment déçue qu’il n’y ai pas de suite, je me ferais un plaisir de les relire de temps à autre.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

Culottées, tome 1 – Pénélope Bagieu

Culottées, tome 1Culottées

Pénélope Bagieu

Genre : Bande-dessinée / Biographie

Pages : 144.

note-coup-de-coeur

Quatrième de couverture :

Quinze récits mettant en scène le combat de femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Margaret, une actrice hollywoodienne, Agnodice, une gynécologue de l’Antiquité grecque qui se fit passer pour un homme afin d’exercer sa profession, Lozen, une guerrière et chamane apache, etc.

Avis :

Je lis très peu de BD même si j’aime beaucoup, en grande partie parce que je n’y connais rien et que je ne sais pas les choisir. Mais quand j’ai entendu parler de celle-ci, il me la fallait absolument !

Je ne pensais pas que ce livre parlait de femmes qui ont vraiment existé, je n’en était qu’encore plus ravie. De toute façon moi, vous me parlez de féminisme, je sors déjà les bannières et tout le tralala.

Cette BD nous dépeint des biographies de femmes fortes, qui ont fait changer les choses. A chaque histoire j’étais admirative et j’apprenais des faits. Ces femmes ne sont pas très connues, et quel dommage !

J’ai adoré les dessins, même si je n’y connais absolument rien. Je les trouvais mignons et toujours appropriés. L’auteure a su nous faire passer un message, être engagée tout en restant légère et drôle.

Peu importe qui vous êtes, d’où vous venez ou ce en quoi vous croyez, les droits des femmes doivent encore évolué et il ne faut jamais cesser d’y croire et de se battre. 

En bref, une bande-dessinée coup de coeur. Je ne peux que recommander ce livre et j’ai plus qu’hâte de lire la suite !

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++