Mon avis sur « Kleos, tome 1 » de Mark Eacersall, Serge Latapy et Amélie Causse

Quatrième de couverture :

Un jeune et pauvre pêcheur grec, qui rêve de gloire, part à la folle poursuite de pirates… En 499 avant J.-C., les Grecs vivent en petites communautés, cités souvent rivales mais partageant un même mode de vie, des dieux et surtout une langue, qui les différencie des «barbares»… Baigné par L’Iliade et L’Odyssée, dont il connaît chaque vers, le jeune Philoklès rêve d’exploits. Alors, quand des pirates pillent son île, ce misérable pêcheur s’élance à leur poursuite, déterminé à forcer son destin. Tel son modèle Achille, il veut anéantir ses ennemis et accéder à la gloire éternelle (kleos aphthiton)…De mésaventures en rencontres fortuites, son héroïsme va être mis à mal, tout comme l’idée qu’il se fait du monde – et de lui-même.

Avis :

La mythologie gréco-romaine a le vent en poupe, notamment avec le gros succès du chant d’Achille. J’adore cette mythologie et tout ce qui est inventé autour, l’imagination est infinie et j’adore redécouvrir encore et encore des histoires dans cet univers.

Ici le pitch est original et change de ce que l’on a pu avoir jusqu’ici. Philoklès a été bercé par le récit des héros de L’Iliade et L’Odysée mais il n’a rien d’un héros lui-même. C’est plutôt tout l’inverse… Il rêve de marquer l’histoire mais son aventure ne va pas être aussi simple que ce qu’il avait pu imaginer. Entre sa petite condition et la dure réalité, il devra trouver son chemin pour atteindre ses objectifs.

Bien que ce premier tome soit assez introductif, il donne le ton et nous laisse bien comprendre la personnalité de Philoklès. On ne va pas suivre un héros à qui tout réussi ou qui est choisi par les divinités. Il est simple et « comme tout le monde ». Les graphismes sont vraiment travaillés et nous plongent dans l’intrigue. Une belle manière de découvrir sous un autre angle la mythologie.

La suite de cette duologie arrive très bientôt, pas besoin d’attendre la suite indéfiniment et pas de série à rallonge ! Rendez-vous en avril pour connaître la fin de l’histoire de Philoklès.

En bref, j’ai beaucoup aimé découvrir cette BD.

Cet article est sponsorisé

• • •

Un commentaire sur « Mon avis sur « Kleos, tome 1 » de Mark Eacersall, Serge Latapy et Amélie Causse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s