Mon avis sur « U4 : Yannis » (BD) de Pierre-Paul Renders, Denis Lapière et Adrián Huelva

De la même série :

U4 : Koridwen – U4 : Jules (BD)U4 : Stéphane (BD)

Quatrième de couverture :

« Je m’appelle Yannis. Ce rendez-vous, j’y vais pour rester libre. » Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite soeur sont morts du virus U4, qui a décimé 90 % de la population mondiale en à peine dix jours. Lourd de culpabilité de n’avoir pu enterrer ses proches, Yannis voit leurs fantômes un peu partout et commence à douter de sa raison… Heureusement qu’il lui reste le fidèle Happy, son chien. Dehors, ils découvrent horrifié une ville où brûlent des bûchers de cadavres, une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, mais aussi par des jeunes prêts à tuer ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis réussit à échapper aux patrouilles… mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que celui-ci se fait tuer sous ses yeux. Trouvant un scooter, il décide de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris par le mystérieux Khronos, qui les a convoqué, lui et tous les autres experts de son jeu en ligne préféré : « Warriors of time »…

Avis :

3ème BD que je lis de la série. Je fais une belle remondata après avoir lu un roman il y a des années sans jamais lire le reste. Ca fait plaisir de pouvoir lire toute une série en peu de temps.

Pour le moment, Yannis c’est le point de vue que j’ai le moins apprécié. Plus froid que les autres personnages, je trouve que l’on rentre moins dans l’histoire. On effleure beaucoup de passages et si l’on a pas lu le reste, je pense que c’est le point de vue le plus difficile à comprendre.

J’ai tout de même apprécié ma lecture. Une belle manière de traiter le deuil et de puiser dans cette épreuve pour essayer de le surmonter. Même si je ne suis toujours pas fan du graphisme c’est cette originalité d’intrigue qui me tient en haleine.

J’adore le fil rouge du jeu vidéo qui réunit les différents personnages à travers un jeu vidéo et un point de rassemblement mystérieux. Je suis vraiment curieuse de lire la fin, qui est conclue en un tome à lire à la fin. Je me demande si c’est différent dans les romans ?

En bref, bientôt mon avis sur la conclusion… vivement !

• • •

3 commentaires sur « Mon avis sur « U4 : Yannis » (BD) de Pierre-Paul Renders, Denis Lapière et Adrián Huelva »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s