Mon avis sur « Amours croisées » de Laura Nsafou et Camélia Blandeau

Quatrième de couverture :

Yari rencontre Hide qui lui convient en tous points. Mais ils n’ont pas la même conception de la relation amoureuse et sont éprouvés tant par leurs envies que par leurs limites. Leur relation met en lumière leurs différends et pose les questions de l’exclusivité et de la jalousie.
Une romance moderne qui explore de multiples façons d’aimer aujourd’hui.

Lire la suite de « Mon avis sur « Amours croisées » de Laura Nsafou et Camélia Blandeau »

Mon avis sur « Lettre à toi qui m’aimes » de Julia Thévenot

Quatrième de couverture :

Yliès et Pénélope, ça sonne comme un couple fait pour s’aimer, un duo romantique de lettrés ; c’est musical, gourmand, sucré-salé. Alors pourquoi Pénélope ne l’aime-t-elle pas, Yliès, hein ? Elle joue avec lui, en plus, sérieux : du jour où elle l’a rencontré, elle a su qu’elle lui plaisait. Elle l’a senti, compris. Alors pourquoi, pourquoi, l’a-t-elle laissé s’approcher, s’amouracher, se glisser dans son quotidien et ses amitiés, aller aussi loin, aussi près ? Pourquoi ne veut-elle pas l’aimer ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Lettre à toi qui m’aimes » de Julia Thévenot »

Mon avis sur « Transitions » d’Elodie Durand

Quatrième de couverture :

Quand Anne apprend que sa fille est un garçon, c’est tout un univers de normes qui bascule pour elle. Anne bataille… s’ouvre : Il y aurait donc une liberté d’être et une variété de genres possibles dans notre société.  » Vous savez, les genres féminin et masculin sont les deux extrêmes d’un état. Chacun est libre de mettre le curseur où il veut, où il peut. » Les mots de la psychologue du planning familial bousculent Anne.
Elle n’a rien vu venir. Sa fille est un garçon… Anne bataille, se déconstruit, apprend, s’ajuste à son enfant, pour se fabriquer un autre regard, un nouveau paradigme.

Lire la suite de « Mon avis sur « Transitions » d’Elodie Durand »

Mon avis sur « Cursebreakers, tome 1 : Un Sort si Noir et Éternel » de Brigid Kemmerer

Autres romans chroniqués de la même autrice :

PS : Tu me manques  – PS : Je ne t’ai jamais dit

Quatrième de couverture :

Un soir, dans les rues de Washington, Harper, 17 ans, est témoin d’une tentative d’enlèvement. Faisant fi du danger, la jeune femme, partiellement handicapée, s’interpose. Mais le kidnappeur lâche sa première proie et, après avoir maîtrisé Harper, l’emmène avec lui…

D’un coup de baguette magique, ou presque, Harper bascule dans un autre monde. Elle découvre un lieu qui a tout du château de conte de fées : orchestre sans musiciens, cuisine enchantée et, bien sûr, prince beau et énigmatique. Prince maudit, en vérité.

Coincé dans un automne éternel, le prince Rhen cherche à débarrasser son peuple d’une créature sanguinaire. C’est pour briser le sort qu’il ordonne au commandant Grey d’enlever des jeunes femmes, saison après saison… Mais ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il est lui-même ce monstre assoiffé de sang. Pour rompre la malédiction, il doit se faire aimer avant le début de l’hiver, avant qu’il ne se remette à tuer… Rien de plus aisé, en apparence, pour ce jeune homme séduisant. Pourtant, aucune des centaines de jeunes femmes avant Harper n’a succombé à son charme.

Lire la suite de « Mon avis sur « Cursebreakers, tome 1 : Un Sort si Noir et Éternel » de Brigid Kemmerer »

Mon avis sur « Sorcery of Thorns » de Margaret Rogerson

Quatrième de couverture :

Tous les sorciers sont maléfiques. Elisabeth, élevée au milieu des dangereux grimoires magiques d’une des Grandes Bibliothèques d’Austermeer, le sait depuis son plus jeune âge. D’ailleurs, peu de temps après le passage à la bibliothèque du sorcier Nathaniel Thorn, un des ouvrages se transforme en monstre de cuir et d’encre, semant mort et destruction. Et c’est Elisabeth qui se retrouve accusée de l’avoir libéré. Forcée de comparaître devant la justice à la capitale, elle se retrouve prise au cœur d’une conspiration vieille de plusieurs siècles.
Bien malgré elle, elle n’a d’autre choix que de se tourner vers son ennemi Nathaniel, et son mystérieux serviteur, Silas.
Car ce ne sont pas seulement les Grandes Bibliothèques qui sont en danger, mais le monde entier… et face à ce terrible complot, Elisabeth va devoir remettre en question tout ce qu’elle croyait jusqu’ici, y compris sur elle-même.

Lire la suite de « Mon avis sur « Sorcery of Thorns » de Margaret Rogerson »

Mon avis sur « Les oubliés de l’Amas » de Floriane Soulas

Autre roman chroniqué de la même autrice :

Rouille

Quatrième de couverture :

L’humanité a colonisé tout le système solaire mais une planète reste inatteignable : Jupiter, l’étoile ratée. Au cours des siècles, les vaisseaux ayant échoué à percer ses défenses ont fini par créer un gigantesque nuage de débris, sur laquelle s’est construit au fil des années l’Amas, un bidonville flottant. Fraîchement débarquée, Kat a très vite intégré une équipe de recycleurs dans un but précis : intégrer le circuit des courses de vaisseaux illégales pour retrouver son frère disparu…

Lire la suite de « Mon avis sur « Les oubliés de l’Amas » de Floriane Soulas »

Mon avis sur « Nevernight, tome 2 : Les Grands Jeux » de Jay Kristoff

Autres romans chroniqués du même auteur :

Nevernight, tome 1Illuminae (tome 1, tome 2 & tome 3) – Aurora Squad (tome 1 & tome 2)

Quatrième de couverture :

Mia fait maintenant partie des Lames de Notre-Dame du Saint Meurtre au sein de L’Église rouge. Mais beaucoup pensent qu’elle n’a pas mérité ce titre. Elle commet des assassinats au nom de l’organisation, mais au fond d’elle son objectif est resté le même : se venger des responsables de l’assassinat de sa famille. Après une confrontation avec un mystérieux ennemi, Mia commence à douter des vraies motivations de L’Église rouge.

Lorsqu’il est annoncé que Scaeva et Duomo vont faire une apparition aux Grands Jeux de Sépulcra, la cité des morts, Mia choisit de défier l’Église rouge et se fait délibérément enlever afin d’être vendue à une troupe de gladiateurs. Par ce moyen et en gagnant les Grands Jeux, elle pourra s’approcher au plus près des assassins de sa famille et enfin accomplir sa vengeance. Mais tout ne va pas se passer comme prévu…

Lire la suite de « Mon avis sur « Nevernight, tome 2 : Les Grands Jeux » de Jay Kristoff »

Mon avis sur « Les Impatientes » de Djaïli Amadou Amal

Pour voir les Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

viol – violence

Quatrième de couverture :

Trois femmes, trois histoires, trois destins liés.

Ce roman polyphonique retrace le destin de la jeune Ramla, arrachée à son amour pour être mariée à l’époux de Safira, tandis que Hindou, sa soeur, est contrainte d’épouser son cousin.

Patience ! C’est le seul et unique conseil qui leur est donné par leur entourage, puisqu’il est impensable d’aller contre la volonté d’Allah. Comme le dit le proverbe peul : « Au bout de la patience, il y a le ciel. » Mais le ciel peut devenir un enfer. Comment ces trois femmes impatientes parviendront-elles à se libérer ?

Mariage forcé, viol conjugal, consensus et polygamie : ce roman de Djaïli Amadou Amal brise les tabous en dénonçant la condition féminine au Sahel et nous livre un roman bouleversant sur la question universelle des violences faites aux femmes.

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Impatientes » de Djaïli Amadou Amal »

Mon avis sur « Virgile & Bloom » de Joanne Richoux

Autres romans chroniquéde la même autrice :

Les collisions – PLS – Désaccordée – Toffee DarlingT’as vrillé

Quatrième de couverture :

– Virgile, est-ce que t’es un foutu vampire ?
– Bloom…

Bloom, c’est moi, étudiante en psycho, cinglée probable. Virgile, c’est mon prof de violoncelle. Il a presque trois siècles, il est sexy et dépressif. Problème : la mélancolie fait geler le sang des vampires, ce qui les tue. Donc je vais voler la voiture de ma sœur pour l’emmener à Brocéliande. Il paraît que là-bas, une communauté de monstres s’ébat joyeusement sous terre. Est-ce que je me lance dans ce voyage parce que la fin du monde approche ? Parce que je n’ai rien à perdre ? Ou à cause de la longueur de ses cils ? Aucune idée.
En tout cas, ça sent le plan foireux.
Une romance sensuelle, déjantée, à l’énergie rock.

Lire la suite de « Mon avis sur « Virgile & Bloom » de Joanne Richoux »

Mon avis sur « Le désert des couleurs » d’Aurélie Wellenstein

Autres romans chroniquéde la même autrice :

Le Roi des Fauves – Le Dieu Oiseau – Blé Noir – Mers MortesYardam

Pour voir les Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

viol – violences sur mineurs – inceste

Quatrième de couverture :

Dans le désert des couleurs, chaque grain de sable est un souvenir perdu et oublié. Marcher dans les dunes, c’est voir sa mémoire s’effacer. Alors pour se protéger, l’humanité s’est réfugiée dans le cratère d’un volcan. Mais depuis quelques temps, le sable monte chaque jour le long de ses pentes. Malgré les risques, une fille qui perd ses souvenirs, un garçon porteur de mémoire et un oiseau télépathe partent explorer le désert multicolore afin de trouver une solution pour lutter contre la crue. En chemin, ils se perdront. À la fin, ils se retrouveront.

Lire la suite de « Mon avis sur « Le désert des couleurs » d’Aurélie Wellenstein »