Mon avis sur « Libère-moi » de Roni Loren

Publication Instagram beauté éthique nudeLibère-moi

Roni Loren

Traduction : Ariane Maksioutine

Edition : City

Parution : 12 juin 2013

Genre : Romance érotique

Pages : 381.

 

ATTENTION : ce genre de lecture s’adresse à un public averti.

Dans celui-là spécifiquement trigger warning sur le viol

j'ai aimé

Lus de la même autrice :

Démasque-moiObsède-moi

 

Quatrième de couverture :

Brynn est une jeune femme qui a voué sa vie à l’aide des personnes en difficulté. Cette fois, la femme en détresse, c’est sa sœur. Soupçonnée de meurtre, elle se cache dans un lieu mystérieux où se retrouvent les élites de la haute société pour donner corps à leurs fantasmes, y compris les plus extrêmes.

Brynn va devoir s’infiltrer dans ce milieu et se mettre dans la peau d’une femme soumise. Mais on n’y pénètre que sur invitation. Brynn connaît un homme qui peut l’aider : Reid, un célèbre avocat avec qui elle a eu une liaison quelques années plus tôt.

Quand il tombe le costume et la cravate, Reid se transforme en un redoutable dominateur. Leurs vieilles blessures réveillent leurs désirs. Mais dans l’ombre, quelqu’un observe et mène le jeu selon ses propres règles…

Lire la suite de « Mon avis sur « Libère-moi » de Roni Loren »

Démasque-moi – Roni Loren

démasque moiDémasque-moi

Roni Loren

Traduction : Benoîte Dauvergne

Edition : City

Genre : Romance / Erotique

Pages : 352.

 

frôle coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

La belle Charli travaille à la télévision. Déterminée à réussir, elle veut absolument décrocher un scoop. Et en enquêtant sur les dessous du football professionnel, elle dérange certains intérêts, au point de recevoir des menaces de mort. Pour la protéger, Grant Waters l’accueille dans le lieu qu’il dirige et où personne ne viendra la chercher : le Ranch. C’est un lieu unique, très fermé, qui invite les membres à laisser libre cours à tous leurs fantasmes. A sa grande surprise, Grant ne tarde pas à découvrir que Charli, si frondeuse et rebelle en apparence, dissimule en réalité une femme soumise et sensuelle. Entre eux, c’est désormais bien plus qu’un jeu : une véritable passion. Mais ils ne pourront pas la partager pleinement tant que la vie de Charli sera menacée… Jeux sensuels, passion, suspense et faux-semblants.

 

Avis :

Il y a quelque temps, j’avais lu « Obsède-moi » de Roni Loren qui m’avait mis une claque. J’avais été soufflée par l’intelligence de ce livre. J’en ai marre des romances qui se ressemblent toutes, qui ont toujours les mêmes schémas, les mêmes personnages et les mêmes intrigues. Roni Loren a un talent incroyable pour casser tous les codes.

Attention, ce genre de roman et d’intrigue n’est pas pour tout le monde. Vous aurez une vision assez ouverte sur le milieu BDSM. Je déteste 50 shades parce qu’il a lancé cette espèce de mode autour de ce milieu mais en bafouant les codes avec des personnages malsains et clichés.

Ici, vous aurez une vision réaliste des choses. Ce n’est pas parce qu’une fille aime jouer les soumises au lit qu’elle ne peut pas avoir un très fort caractère dans la vie et être féministe. Le « dominant » n’est pas forcément torturé et n’a pas forcément de vice. Ce livre vous le démontrera largement. Si vous voulez lire quelque chose de très chaud et réaliste, vous avez trouvé une autrice perle rare !

Au delà de ça, il y a une vraie intrigue. Ce n’est pas simplement du sexe pour du sexe. Tout est pensé intelligemment. C’est addictif, prenant et intense. Il y a une sorte d’enquête, car la protagoniste est journaliste, mais aussi une quête de soi.

Les personnages sont profonds, humains, ce qui les rends attachants. Roni Loren a construit un univers et fait graviter plusieurs romans autour de cela. Vous pouvez lire les romans dans n’importe quel ordre car cela ne concerne pas les mêmes personnages. Mais son histoire prend place au même endroit. En français quatre de ces romans ont été traduits, mais en VO il me semble qu’il y a un total de neuf tomes, plus des tomes annexes.

En bref, en romance érotique Roni Loren se place au top de mon coeur. Je n’ai jamais lu quelque chose qui s’en approchait, même un peu. Si vous êtes attiré par ce type d’intrigue, je vous la conseille les yeux fermés. Encore une fois, attention, ces livres ne sont pas pour tout le monde.

• • •

Quand on lit cette auteure pour la première fois :

 

Night Owl, tome 1 : Long Night – M. Pierce

long night tome 1Night Owl, tome 1 : Long Night

M. Pierce

Traduction : Sylvie Del Cotto

Edition : J’ai lu

Genre : Romance / Erotique

Pages : 381.

 

j'ai abandonné

 

Quatrième de couverture :

Night Owl est le premier volet d’une trilogie érotique provocante où un partenariat d’écriture anonyme en ligne se transforme en une obsession passionnée incontrôlable. À vingt-huit ans, Matt Sky a une vie parfaite. Il a une belle petite amie, il a hérité d’une véritable fortune, et il a déjà écrit quatre best-sellers sous le pseudonyme de M. Pierce. À vingt-sept ans, Hannah Catalano a été victime d’un accident de train. Son petit ami est un looser fauché et elle déteste son boulot. Matt et Hannah se rencontrent sur le net en tant que partenaires d’écriture. Leur relation est platonique et innocente… Jusqu’à ce que Matt voit une photo d’Hannah. Ce portrait de la jeune femme suscite une irrésistible attraction sur lui. Et lorsque les circonstances les amènent à se rencontrer, Matt et Hannah vont vivre une histoire d’amour passionnée, émouvante, inoubliable, incontrôlable et imparable.

 

Avis :

Pour replacer un peu le contexte de ceux qui ne me suivent pas sur Instagram : j’ai reçu ce livre grâce à La Kube, une box littéraire. Après une première commande je n’étais pas satisfaite DU TOUT de ma lecture. J’avais demandé à recevoir de la romance/érotique mais je n’avais pas de livre précis en tête ou d’auteur.e. Du coup, j’avais reçu un roman surprise. J’ai pu en parler au staff de Kube qui m’ont très gentiment proposé de recevoir une seconde fois la box.

Cette fois-ci, on m’a proposé plusieurs livres avant d’accepter de recevoir celui-ci. J’avais de gros à priori à cause de cette couverture catastrophique mais la quatrième me tentait un peu.

Pour être franche, j’ai abandonné ce livre à la page 76. Mais dès le premier chapitre j’étais soûlée. Il y a tellement de choses qui n’allaient pas en si peu de pages… Pourtant, j’ai l’habitude de lire de la new romance ou même des livres érotiques. Entre clichés et moments gênants, j’étais servie.

Dès la page 8 j’étais abasourdie devant les propos tenus. Non seulement l’écriture, du moins la traduction que j’en ai lu, est vulgaire, mais en plus l’intrigue n’est portée que sur le sexe. 

Page 8 donc, Matt se masturbe sur la photo (classique hein, pas un nude ou en lingerie) de sa partenaire d’écriture dont il ne sait rien. Ils vont échanger quelques mots sur skype, il va lui demander comment elle est habillée puis, il va la traiter de « salope ». Là j’ai compris que ça allait être compliqué pour moi.

Au delà de tout ça, il y a un truc que je n’ai pas compris dans le récit. L’auteur s’appelle « M. Pierce » et le personnage principal s’appelle Matt. La vision alterne entre Hannah et lui. Un moment Hannah lui parle de livres qu’elle aime par dessus tout écrit par « Pierce ». Lorsque l’on a la vision de Matt il dit être l’auteur de ces livres. Ce qui voudrait donc dire que l’auteur s’est imaginé lui-même être le héro de cette fiction. Vu les propos et l’intrigue cela m’a mise vraiment mal à l’aise.

En bref, pour toutes ces raisons j’ai décidé d’arrêter ce roman. Je n’y trouve aucun intérêt et j’ai d’autres livres beaucoup plus intéressants qui m’attendent, alors je n’ai aucun regret.

• • •

Moi, toutes les deux pages :

Prude à Frange, tome 1 : Premier Round – C. S. Quill

prude à frangePrude à Frange, tome 1 : Premier Round

C. S. Quill

Edition : Hugo Poche

Genre : Romance / Erotique

Pages : 375.

 

pas mal

 

Quatrième de couverture :

Aux frontières de la dark romance. Entre sa virginité et son âme, Cadence pourrait tout perdre.
Pour retrouver sa meilleure amie disparue dans d’étranges circonstances, Cadence est prête à tout. Y compris à infiltrer le mystérieux Round, l’organisation dans laquelle Ingrid a été aperçue pour la dernière fois. Si elle veut en apprendre plus, Cadence va devoir gravir les échelons à son tour. Mais jusqu’où est-elle prête à aller pour ça ?
Toute la vie de Mas est dévouée au Round. Sa dernière mission ? Former Cadence aux exigences de ce réseau. Ce qu’il ignore, c’est qu’elle poursuit ses propres objectifs et ne l’écoutera pas à la lettre. Elle pourrait bien mettre en péril sa réputation, et bien plus encore.

 

Avis :

J’ai craqué sur cette romance au détour d’une promenade en librairie, un peu au hasard. Je l’avais vue passer sur les réseaux sociaux et j’avoue avoir été très intriguée par la 4e. Et comme de temps en temps, j’aime bien ce genre d’histoires, je me suis dit pourquoi pas.

Alors commençons par ce qui m’a un peu fâchée. On retrouve les personnages clichés à souhait, même si Cadence à ses nuances. Mas est le bon gros cliché du mâle dominant et viril mais surtout arrogant et hautain. Cadence est la vierge timide et maladroite. Ce duo dans la romance est vraiment vu, vu, vu et revu.

Bon après, avec le contexte cela peut se comprendre. A la limite, cela sert l’intrigue. En revanche je m’attendais à quelque chose de plus sombre. Alors certes, cela n’est pas à mettre entre toutes les mains, mais on reste à la limite très gentille de la dark romance.

Clairement si le sujet des femmes objets vous fou en l’air, ce roman n’est pas fait pour vous. Cadence va être formée pour devenir prostituée, autant vous dire que tout ce qu’on lui demande c’est loin d’être une enfant de choeur. L’intrigue est bien menée, même si je n’ai pas été très surprise. Ce doux cliffhanger à la fin me met en joie, comme vous pouvez l’imaginer. *ironie bonjour*

Le roman se situe pile entre le côté vulgaire et le comique. Il se lit tout seul, très rapidement. Je ne sais pas encore si je vais lire le tome 2 mais pour avoir la réponse à tous mes questionnements il faudrait. Il y a quelques éléments qui m’intriguent, mais on retrouve quand même toutes les grandes lignes typique du genre, et ça me gêne.

En bref, c’est un peu le genre de roman que je cherchais à lire : addictif et avec une certaine tension sexy. Mais il a tout de même pas mal de défauts qui me font tiquer.

• • •

Moi face aux clichés dans la romance :

Captive in the dark, tome 2 : Seduced in the dark – C.J. Roberts

Seduced in the darkCaptive in the Dark, tome 2 : Seduced in the Dark

C. J. Roberts

Traduction : Paule Duverger

Collection / Maison d’édition : Pygmalion

Genre : Dark Romance

Pages : 570.

 

pas mal

ATTENTION, ce livre contient des scènes potentiellement choquantes. Si vous êtes trop sensible je ne vous le conseille pas.

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

 

Quatrième de couverture :

« Je sais que l’on m’observe. Il y a toujours quelqu’un. Quelqu’un qui essaie de me faire manger. C’est une femme. Elle me dit son nom, mais ça m’est égal. Elle ne m’intéresse pas. Rien ni personne ne m’intéresse vraiment. Il y a toujours quelqu’un qui m’observe. Toujours.Je veux partir d’ici. Je ne suis pas malade. Si Caleb était là, je sortirais sur mes deux pieds, heureuse, souriante, complète. Mais il est parti. Et ils ne me laissent pas le pleurer. »

 

Avis :

Après le raz-de-marée que m’avait déclenché la lecture du premier tome, j’avais besoin de lire la suite. J’ai donc craqué pour la version ebook puisque ce livre est tout de même un petit pavé. Surtout qu’il n’est pas facile à lire vu le sujet abordé.

J’ai mis une semaine à le lire. Pour tout vous dire, j’ai ramé sévère. J’ai mis énormément de temps à me replonger dans l’ambiance. Nous ne sommes plus du tout dans un huis-clos. On alterne les visions des personnages de façon totalement sauvage, mais on alterne également entre passé et présent.

Au début j’étais totalement larguée. Je ne comprenais pas tout, j’avais du mal à suivre. Puis j’ai eu comme un déclic, et je me sentais à fond dedans, comme lors de la lecture du premier tome. J’ai retrouvé cette dynamique angoissante et malsaine. J’ai retrouvé toute la complexité des personnages.

Puis j’ai à nouveau perdu cette dynamique et je me suis ennuyée. L’histoire a pris un tournant qui ne me plaisait pas. J’ai trouvé beaucoup de passages inutiles. Je suis en plus, déçue par cette fin. Mais cela reste cohérent avec ce que l’auteure a construit. Ce deuxième tome se rapproche beaucoup plus d’une dark romance « classique ».

En bref, un deuxième tome bien en dessous du premier. Dommage que cette suite ne m’ai pas autant ébranlée que le tome 1. Cette duologie reste hors du commun par rapport à tout ce que j’ai pu lire.

• • •

Cette sensation quand le tome 2 est beaucoup moins bien que le premier

Calendar Girl, tome 9 : Septembre – Audrey Carlan

Calendar Girl, tome 9 : Septembre

Audrey Carlan

Traduction : Robyn Stella Bligh

Genre : New-Romance / Erotique

Pages : 146.

Note mitigé

Mon avis sur le tome 1 ici !

Mon avis sur le tome 2 ici !

Mon avis sur le tome 3 ici !

Mon avis sur le tome 4 ici !

Mon avis sur le tome 5 ici !

Mon avis sur le tome 6 ici !

Mon avis sur le tome 7 ici !

Mon avis sur le tome 8 ici !

Quatrième de couverture :

Elle n’a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l’argent à son client précédent qu’elle ne peut pas rembourser pour l’instant, et l’état de son père ne s’améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n’a eu de ses nouvelles. Mia est totalement dévastée. Elle va prendre la seule décision qui s’impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l’hôpital, va obtenir ce qu’il veut. En tout cas, c’est ce que Mia va lui laisser croire.

Avis :

La tournure des événements est de plus en plus originale. Dans ce tome-ci je trouve que c’est la fois de trop, on perd toute la crédibilité.

Pour moi l’histoire n’est juste plus crédible et réaliste. Alors certes, si l’on prend cela comme une lecture légère, sans profondeur pourquoi pas, et encore. Mais j’ai définitivement perdu de vue la raison pour laquelle j’aimais cette saga au début.

Je pense que le format de 150 pages sauve le récit. C’est une lecture que je m’accorde le week-end, quand j’ai quelques heures à tuer, mais c’est tout.

Je trouve qu’encore une fois, la traduction est très moyenne (ou l’écriture je ne sais pas ?). Les personnages sont tout de même agréables à suivre. Ma petite préférée restant Maddy.

En bref, une histoire que je suis sans chercher à voir le côté réaliste des choses et que je lis quand j’ai du temps à tuer. C’est dommage, il y avait un super potentiel à la base qui se transforme en quelque chose de cliché.

• • •

Moi si on me demande si je prends cette histoire au sérieux :

Calendar Girl, tome 8 : Août – Audrey Carlan

Calendar Girl, tome 8 : Août

Audrey Carlan

Traduction : Robyn Stella Bligh

Genre : New-Romance / Erotique

Pages : 152.

Note Bonne lecture

Mon avis sur le tome 1 ici !

Mon avis sur le tome 2 ici !

Mon avis sur le tome 3 ici !

Mon avis sur le tome 4 ici !

Mon avis sur le tome 5 ici !

Mon avis sur le tome 6 ici !

Mon avis sur le tome 7 ici !

 

Quatrième de couverture :

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl… Mia a toujours été très douée pour prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas, et cette faculté va bien lui servir pour sa prochaine mission.

Cette fois, c’est au Texas que Mia se retrouve, auprès d’un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la soeur de Maxwell, dont ce dernier n’a jamais entendu parler et qui répond au nom de… Mia Saunders.

Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette soeur, ou il perdra son empire au profit d’un groupe d’investisseurs peu scrupuleux. Or, il a trouvé Mia… Mia arrive donc dans cette famille de cow-boys, prétendant être quelqu’un qu’elle n’est pas et roulant dans la farine tous les gros bonnets qui tournent autour de la fortune de Maxwell. Elle va s’attacher plus que de raison à cette famille sympathique, qui l’accueille à bras ouverts. Elle aura du mal à repartir… Un mois riche en rebondissement étonnants.

 

Avis :

Au fil des mois j’ai un petit peu perdu l’attrait de cette histoire. Au début j’ai aimé le concept et l’héroïne plutôt badass. Au fil des mois je me suis habituée au format d’un livre par moi, et Mia commençait à m’énerver.

Dans ce tome-ci je la trouve un peu cruche, et malpolie. Je ne sais pas si j’ai vraiment décroché avec ce personnage ou si c’est l’impression qu’elle donne. Mais elle se concentre beaucoup sur elle-même, oubliant parfois de prendre en considération son entourage.

L’intrigue prend une tournure surprenante. Cela a été agréable à suivre. J’avais deviné certains dénouements mais cela reste une lecture sympathique. Je me demande bien ce qui va suivre du coup !

En revanche j’ai repéré plusieurs fautes dans le livre, qui étaient flagrantes ! J’ai trouvé aussi la traduction très moyenne. On sent que l’écriture est moins travaillée et plus vulgaire, c’est dommage.

En bref, une lecture légère qui ne casse pas non plus trois pattes à un canard. Je suis curieuse de connaître la suite mais je ne me jetterai pas dessus.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

• • •

Quand l’héroïne va dans un ranch mais qu’on ne parle pas une seule fois de cheval :

Talk dirty to me – Claire Delille

Talk Dirty To Mecover116787-medium

Claire Delille

Genre : Erotique / Romance

Pages : lu au format numérique

Note mitigé

Quatrième de couverture :

Le meilleur des amants est virtuel… Ils ne se sont jamais rencontrés et pourtant, ils partagent des moments intimes d’une rare intensité grâce au pouvoir des mots. Au réveil, dans sa voiture ou même au travail, Mabelle échange plusieurs fois par jour avec le mystérieux Rio des sextos aussi hot que coquins. Des conversations auxquelles elle devient vite accro, à tel point qu’elle préfère désormais rester en compagnie de son amant virtuel plutôt que de passer la nuit avec un homme en chair et en os. Car Rio est parfait, à tout point de vue. Mais, si Mabelle est persuadée de pouvoir se contenter de cette relation à distance, Rio ne risque-t-il pas un jour de vouloir plus ?

Avis :

Avant toute chose, un grand merci à Netgalley et Harlequin pour l’envoi de cet ebook ! L’été j’aime ce genre de lecture rapide. Je ressors malgré tout un poil déçue de ma lecture.

J’ai eu peur du style l’écriture de l’auteure dans un premier temps. Mais il s’améliore au fil des pages, et c’est finalement un roman qui se laisse lire très vite.

Mabelle est une jeune femme libre, qui ne veut pas d’attache sentimentale et qui enchaîne les conquêtes. Cela ne me pose généralement pas de problèmes, quand les conquêtes en question sont consentantes pour une relation libre. Ici elle n’énonce pas clairement aux hommes avec qui elle couche que ça sera sans lendemain, leur laissant parfois croire le contraire. Cela m’a vraiment dérangée, je l’ai trouvée pas mal égoïste.

La relation qu’elle a avec ses copines est un peu étrange. Je les ai trouvées très dures entre elles, se jugeant à longueur de temps. Leur amitié était très difficile à comprendre pour moi.

Finalement le personnage que j’ai le plus apprécié c’est Rio, le sexphone de Mabelle. Je l’ai trouvé touchant et attendrissant. Toujours aux petits soins pour elle, et toujours disponible pour discuter avec elle.

L’intrigue n’est pas des plus passionnante car on ne sait pas vraiment où l’on veut en venir. J’ai vu la fin venir à des kilomètres, mais je l’ai tout de même trouvée très touchante.

En bref, dommage pour cette histoire qui avait tout le potentiel pour me plaire mais dont j’ai été pas mal dérangée par l’héroïne et ses copines. L’intrigue aussi m’a déroutée, je ne savais pas vraiment où j’allais.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

• • •

Quand je suis dérangée par le personnage principal mais que je dois suivre son histoire :

Obsède-moi – Roni Loren

Obsède-moiobsède moi

Roni Loren

Traduction : Jocelyne Barsse

Genre : Romance / Erotique

Pages : 428.

Note coup de coeur

ATTENTION : ce genre de lecture s’adresse à un public averti

 

Quatrième de couverture :

Après avoir fui l’homme qui lui a brisé le cœur, Evangeline a enfin une vie presque parfaite. Pas tout à fait, car son nouveau fiancé, une célébrité, préfère les garçons ! Elle s’est résignée à faire un mariage de convenance. Quand Evangeline est invitée au Ranch, domaine exclusif où tous les fantasmes peuvent être satisfaits, elle espère y combler ses désirs. Y compris les plus inavouables. Le hasard met sur sa route Jace Austin, son amour de jeunesse, prêt à l’aider dans sa quête érotique. Tomber dans ses bras est sans doute une très mauvaise idée, d’autant que Jace est accompagné d’André, un fascinant compagnon. Pourront-ils laisser de côté leur passé tumultueux et leurs blessures ? Ils savent que c’est beaucoup plus qu’un jeu…

Avis :

J’ai longuement hésité avant de faire ma chronique que j’ai laissé traîner et traîner… jusqu’à aujourd’hui ! Ma lecture date un peu alors je vais essayer de retranscrire au mieux ce que j’avais ressenti. Mais je peux déjà vous le dire : gros coup de coeur.

Très, très torride, je ne recommande pas ce livre à tout le monde. Bien qu’il soit un coup de coeur, il est tout de même très osé. Il pourrait choquer les âmes les plus romantiques. Mais si le résumé vous intrigue et que le côté érotique vous rend curieux, foncez !

Hautement addictif, l’intrigue est bien menée. Je me suis complètement laissée embarquer par l’aventure d’Evangeline. Les personnages sont hyper attachants, on ne veut pas les quitter. Ce roman sort des sentiers battus et sort totalement des clichés que j’ai déjà pu lire.

J’ai très envie de découvrir d’autres livres de cette auteure. J’avais choisis ce livre totalement au hasard, il correspondait tout à fait à mes attentes, et il les a même dépassées.

En bref, un coup de coeur pour ce roman torride, addictif et bien mené. Je ne le conseille cependant qu’aux plus audacieux d’entre vous !

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

• • •

Roman TRES torride

Défie-moi – Romane Rose

Défie-moidéfie-moi

Romane Rose

Genre : New-romance / Erotique

Pages : format ebook

Note excellente lecture

Quatrième de couverture :

Et si on vous proposait de réaliser tous vos fantasmes ?

Ce soir. 19 h 30. Entre la littérature anglaise et française.

Lorsque Chloé a découvert ce mot dans son casier à la fac, elle a failli faire un malaise. De peur ou d’excitation, elle ne saurait le dire, mais depuis qu’on lui a dérobé le petit cahier rouge dans lequel elle note chacun de ses fantasmes, c’est comme si elle vivait à cent à l’heure. Chacune des personnes qu’elle croise peut être le voleur qui a désormais accès à ses désirs les plus intimes… Et si c’était Max, cet étudiant à la réputation sulfureuse sur qui elle fantasme chaque nuit ? Pour le savoir, une seule solution : se rendre à ce rendez-vous…

 

Avis :

Un livre que j’ai reçu en Service Presse grâce à la plateforme Netgalley, typiquement le genre de lecture que j’aime me faire entre deux tomes de séries par exemple !

Je n’attends généralement pas grand chose de ce type de lecture, si ce n’est de me détendre sans réfléchir. J’ai passé un excellent moment avec ce roman, loin des clichés habituels du genre.

J’ai beaucoup aimé l’intrigue, prenante et addictive. Véritable page-turner, j’étais très curieuse de découvrir le fameux Voleur de cahier où Chloé écrivait tous ses fantasmes. Même si j’avais deviné la fin quelques chapitres avant de terminer et que le scénario comprend quelques facilités, cela reste très agréable à lire.

Ma dernière lecture du genre avait été plus que décevante, même pire, et je n’avais plus trop envie de lire ce genre littéraire. Pourtant en recevant ce service presse je lui ai laissé sa chance, et je me suis beaucoup attachée aux personnages, surtout celui de Chloé.

Torride juste ce qu’il faut, il est loin d’être vulgaire. L’écriture est même plutôt recherchée, malgré quelques petites répétitions. C’est dommage, je n’ai réussi à trouver aucune info sur l’auteure.

En bref, une lecture qui s’éloigne un peu des clichés du genre et dont l’intrigue saura vous tenir en haleine, tout en étant audacieux.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

• • •

 » C’est moi où il fait un peu chaud ici ? «