Calendar Girl, tome 9 : Septembre – Audrey Carlan

Calendar Girl, tome 9 : Septembre

Audrey Carlan

Traduction : Robyn Stella Bligh

Genre : New-Romance / Erotique

Pages : 146.

Note mitigé

Mon avis sur le tome 1 ici !

Mon avis sur le tome 2 ici !

Mon avis sur le tome 3 ici !

Mon avis sur le tome 4 ici !

Mon avis sur le tome 5 ici !

Mon avis sur le tome 6 ici !

Mon avis sur le tome 7 ici !

Mon avis sur le tome 8 ici !

Quatrième de couverture :

Elle n’a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l’argent à son client précédent qu’elle ne peut pas rembourser pour l’instant, et l’état de son père ne s’améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n’a eu de ses nouvelles. Mia est totalement dévastée. Elle va prendre la seule décision qui s’impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l’hôpital, va obtenir ce qu’il veut. En tout cas, c’est ce que Mia va lui laisser croire.

Avis :

La tournure des événements est de plus en plus originale. Dans ce tome-ci je trouve que c’est la fois de trop, on perd toute la crédibilité.

Pour moi l’histoire n’est juste plus crédible et réaliste. Alors certes, si l’on prend cela comme une lecture légère, sans profondeur pourquoi pas, et encore. Mais j’ai définitivement perdu de vue la raison pour laquelle j’aimais cette saga au début.

Je pense que le format de 150 pages sauve le récit. C’est une lecture que je m’accorde le week-end, quand j’ai quelques heures à tuer, mais c’est tout.

Je trouve qu’encore une fois, la traduction est très moyenne (ou l’écriture je ne sais pas ?). Les personnages sont tout de même agréables à suivre. Ma petite préférée restant Maddy.

En bref, une histoire que je suis sans chercher à voir le côté réaliste des choses et que je lis quand j’ai du temps à tuer. C’est dommage, il y avait un super potentiel à la base qui se transforme en quelque chose de cliché.

• • •

Moi si on me demande si je prends cette histoire au sérieux :

Calendar Girl, tome 8 : Août – Audrey Carlan

Calendar Girl, tome 8 : Août

Audrey Carlan

Traduction : Robyn Stella Bligh

Genre : New-Romance / Erotique

Pages : 152.

Note Bonne lecture

Mon avis sur le tome 1 ici !

Mon avis sur le tome 2 ici !

Mon avis sur le tome 3 ici !

Mon avis sur le tome 4 ici !

Mon avis sur le tome 5 ici !

Mon avis sur le tome 6 ici !

Mon avis sur le tome 7 ici !

 

Quatrième de couverture :

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl… Mia a toujours été très douée pour prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas, et cette faculté va bien lui servir pour sa prochaine mission.

Cette fois, c’est au Texas que Mia se retrouve, auprès d’un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la soeur de Maxwell, dont ce dernier n’a jamais entendu parler et qui répond au nom de… Mia Saunders.

Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette soeur, ou il perdra son empire au profit d’un groupe d’investisseurs peu scrupuleux. Or, il a trouvé Mia… Mia arrive donc dans cette famille de cow-boys, prétendant être quelqu’un qu’elle n’est pas et roulant dans la farine tous les gros bonnets qui tournent autour de la fortune de Maxwell. Elle va s’attacher plus que de raison à cette famille sympathique, qui l’accueille à bras ouverts. Elle aura du mal à repartir… Un mois riche en rebondissement étonnants.

 

Avis :

Au fil des mois j’ai un petit peu perdu l’attrait de cette histoire. Au début j’ai aimé le concept et l’héroïne plutôt badass. Au fil des mois je me suis habituée au format d’un livre par moi, et Mia commençait à m’énerver.

Dans ce tome-ci je la trouve un peu cruche, et malpolie. Je ne sais pas si j’ai vraiment décroché avec ce personnage ou si c’est l’impression qu’elle donne. Mais elle se concentre beaucoup sur elle-même, oubliant parfois de prendre en considération son entourage.

L’intrigue prend une tournure surprenante. Cela a été agréable à suivre. J’avais deviné certains dénouements mais cela reste une lecture sympathique. Je me demande bien ce qui va suivre du coup !

En revanche j’ai repéré plusieurs fautes dans le livre, qui étaient flagrantes ! J’ai trouvé aussi la traduction très moyenne. On sent que l’écriture est moins travaillée et plus vulgaire, c’est dommage.

En bref, une lecture légère qui ne casse pas non plus trois pattes à un canard. Je suis curieuse de connaître la suite mais je ne me jetterai pas dessus.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

• • •

Quand l’héroïne va dans un ranch mais qu’on ne parle pas une seule fois de cheval :

Calendar Girl, tome 6 : Juin – Audrey Carlan

calendar girl juinCalendar Girl, tome 6 : Juin

Audrey Carlan

Traduction : Robyn Stella Bligh

Genre : New-Romance / Erotique

Pages : 152.

Note mitigé

Mon avis sur le tome 1 ici !

Mon avis sur le tome 2 ici !

Mon avis sur le tome 3 ici !

Mon avis sur le tome 4 ici !

Mon avis sur le tome 5 ici !

Quatrième de couverture :

Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.

Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.

Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.

Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

 

Avis :

Je n’ai pas pu lire le mois de Juin en temps et en heure. Les tomes me convaincant de moins en moins j’ai préféré jouer la sécurité en prenant cette suite en ebook. Finalement, j’ai bien fait.

C’est surtout le personnage de Mia qui m’a agacé dans ce tome. Elle est totalement indécise et change d’avis toutes les deux pages. Ca commence à être vraiment énervant. La jeune femme sûre d’elle et pleine de fougue du premier tome est loin…

Du coup j’ai eu du mal à vraiment profiter de ma lecture avec le caractère lunatique de Mia. Même si les choses prennent une tournure un peu plus originale que dans les précédents tomes, je n’ai pas pu apprécier.

Il y a très peu de scènes érotiques et beaucoup plus de tergiversions de la part de l’héroïne. Du coup je pense prendre la suite en ebook également. Surtout que je trouve que la plume de l’auteure se vulgarise de tome en tome.

En bref, un peu déçue du personnages de Mia, j’espère qu’elle va se reprendre par la suite et arrêter d’être aussi indécise.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++