Mon avis sur « Paraddict » de Pauline Pucciano

Quatrième de couverture :

2071. Entre chaleur équatoriale et alertes à la bombe, le monde est en proie à l’insécurité et son gouvernement semble en panne de solutions… Flic désenchanté, adepte du Paraddict, un univers virtuel où la liberté individuelle a encore une signification, Alvar Costa enquête sur un meurtre qui risque de révéler un projet politique particulièrement dérangeant. Mais il va devoir composer avec son frère Abel et leur soeur aînée, Elzé. Ces deux-là se sont fait une place dans les hautes sphères de la World Administration. Et ils entendent bien protéger à tout prix les secrets du gouvernement…

Lire la suite de « Mon avis sur « Paraddict » de Pauline Pucciano »

Mon avis sur « Sur le fil » de Myriam Costis

Quatrième de couverture :

« Qui êtes-vous ? Que me voulez-vous ? Laissez-moi sortir ! ». Jenny martelait sur la porte métallique avec le peu de force qu’il lui restait. Allait-elle mourir seule dans cette pièce obscure ? Elle entendit des pas s’éloigner comme tous les jours après que son ravisseur lui ait jeté son maigre repas sous une trappe.

Le séjour de Jenny, à Niagara Falls, dans un charmant manoir niché près des célèbres chutes avait tout des vacances de rêve… jusqu’à ce qu’elle se réveille dans une cave à la merci de son ravisseur. Mais c’était une battante, et elle l’avait démontré un an auparavant. Et aujourd’hui encore, le constat était identique : la mort la guettait et avec elle, Jenny venait de prendre un nouveau ticket pour l’enfer.

NIAGARA FALLS, 2020. UN MEURTRE, UNE DISPARITION, UN MANOIR MAUDIT… QUAND DES VACANCES PRÈS DES CHUTES DU NIAGARA SE TRANSFORMENT EN CAUCHEMAR.

Lire la suite de « Mon avis sur « Sur le fil » de Myriam Costis »

Mon avis sur « Le fracas et le silence » de Cory Anderson

Quatrième de couverture :

C’est l’hiver, quelque part dans l’Idaho. Le ciel est noir et il fait un froid à fendre les os.
Jack Dahl, dix-sept ans, n’a plus d’espoir, plus d’avenir, personne sur qui compter. Hormis sont petit frère Matty, pour lequel il serait prêt à se sacrifier. Depuis la mort de leur mère, leurs ressources sont de plus en plus réduites. Jack n’a plus le choix : pour éviter de devoir confier son frère a un orphelinat, il doit trouver l’argent du braquage qui a envoyé son père en prison.
Ava a le même âge. Sa vie n’est que solitude, secret, silence. Son père, qui lui a appris à n’aimer personne, à ne faire confiance à personne, est sur les traces du même butin que Jack. Quand le chemin des deux familles se croise, Ava doit faire face à un dilemme : garder les secrets de son père ou aider les deux frères à survivre…

Lire la suite de « Mon avis sur « Le fracas et le silence » de Cory Anderson »

Mon avis sur « Kérozène » d’Adeline Dieudonné

Autre roman chroniqué de la même autrice :

La vraie vie

Quatrième de couverture :

Une station-service, une nuit d’été, dans les Ardennes.
Sous la lumière crue des néons, ils sont douze à se trouver là, en compagnie d’un cheval et d ‘un macchabée. Juliette, la caissière, et son collègue Sébastien, marié à Mauricio. Alika, la nounou philippine, Chelly, prof de pole dance, Joseph, représentant en acariens… Il est 23h12. Dans une minute tout va basculer.
Chacun d’eux va devenir le héros d’une histoire, entre elles vont se tisser parfois des liens. Un livre protéiforme pour rire et pleurer ou pleurer de rire sur nos vies contemporaines.
Comme dans son premier roman, La Vraie Vie, l’autrice campe des destins délirants, avec humour et férocité.
Les situations surréalistes s’inventent avec naturel, comme ce couple ayant pour animal de compagnie une énorme truie rose, ce fils qui dialogue l’air de rien avec la tombe de sa mère, ou encore ce déjeuner qui vire à l ‘examen gynécologique parce qu’il faut s’assurer de la fécondité de la future belle-fille. Elle ne nous épargne rien, Adeline Dieudonné : meurtres, scènes de sexe, larmes et rires. Cependant, derrière le rire et l’inventivité débordante, sa lucidité noire fait toujours mouche. Kérozène interroge le sens de l’existence et fustige ce que notre époque a d ‘absurde.

Lire la suite de « Mon avis sur « Kérozène » d’Adeline Dieudonné »

Mon avis sur « Une dose de rage » d’Angeline Boulley

Quatrième de couverture :

Après avoir été témoin du meurtre de sa meilleure amie, Daunis, 18 ans, se retrouve malgré elle entraînée dans un monde dont elle ignore tout : un trafic de drogue d’un genre nouveau, qui sévit sur la réserve ojibwée de Sault Ste. Marie, petite ville du Michigan.
Jamie, un jeune agent du FBI sous couverture, lui demande de devenir son indic. Mais Daunis n’est pas prête à découvrir tous les secrets qui entachent sa communauté…

Pour voir les Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

addiction (drogue) – agression sexuelle

Lire la suite de « Mon avis sur « Une dose de rage » d’Angeline Boulley »

Mon avis sur « Ne vous fiez pas aux apparences » de Tess Sharpe

Pour voir les Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

viol – violence – violence sur mineur

Quatrième de couverture :

3 ados dans un braquage qui tourne mal. Qui en ressortira vivant ?

Quand deux braqueurs attaquent une banque d’une petite ville tranquille des Etats-Unis, ils ne se doutent pas que parmi leurs otages se trouve plus coriace qu’eux…
Nora était venue déposer de l’argent avec son ex-petit ami et sa nouvelle petite copine. Or Nora est la fille d’une escroc de haut vol. Elle a fui à 12 ans cette mère manipulatrice et son amant malfrat, et se cache depuis 5 ans sous une fausse identité. Elle va déployer tous ses talents et se replonger malgré elle dans son passé pour sauver sa vie et celle de ses amis.

Lire la suite de « Mon avis sur « Ne vous fiez pas aux apparences » de Tess Sharpe »

Mon avis sur « Trois » de Valérie Perrin

De la même autrice :

Changer l’eau des fleurs

Quatrième de couverture :

« Je m’appelle Virginie. Aujourd’hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore.

Nina me méprise. Quant à Etienne, c’est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l’enfance. Je ne me suis jamais attachée qu’à ces trois-là. »

1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.

2017. Une voiture est découverte au fond d’un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l’événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d’enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d’amitié ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Trois » de Valérie Perrin »

Mon avis sur « La Neuvième Maison » de Leigh Bardugo

La Neuvième Maison

Leigh Bardugo

Traduction : Sébastien Guillot

Edition : De Saxus

Parution : 27 Août 2020

Genre : Thriller / Fantastique

Pages : 525.

Pour voir la liste des TW, surlignez la suite :

viol – violence – sang – mort – drogue

Quatrième de couverture :

Alex  » Galaxy  » Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l’école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir.

À 20 ans, elle est la seule survivante d’un horrible massacre inexpliqué, et c’est sur son lit d’hôpital qu’elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses.

Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune fille. Ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de l’horreur…

Lire la suite de « Mon avis sur « La Neuvième Maison » de Leigh Bardugo »

Mon avis sur « La Vérité sur l’affaire Harry Québert » de Joël Dicker

Publication Instagram beauté éthique nude (1)La Vérité sur l’affaire Harry Québert

Joël Dicker

Edition : de Fallois

Parution : 19 Septembre 2012

Genre : Thriller

Pages : 855.

 

je n'ai pas aimé

 

Quatrième de couverture :

À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Lire la suite de « Mon avis sur « La Vérité sur l’affaire Harry Québert » de Joël Dicker »

Mon avis sur « Le monstre chez moi » d’Amy Giles

Publication Instagram beauté éthique nudeLe monstre chez moi

Amy Giles

Traduction : Julie Lopez

Edition : Nathan

Parution :  2 juillet 2020

Genre : Thriller / Young Adult

Pages : 389.

 

j'ai adoré

 

Quatrième de couverture :

Hadley est une élève parfaite. Une athlète accomplie. La fille modèle. Mais elle sache un lourd secret.

Lorsque crash d’avion prend la vie de ses deux parents, les enquêteurs cherchent à savoir quel rôle a joué Hadley dans l’accident. Et pourquoi elle a tenté de se suicider quelques jours après le drame.

Un thriller haletant sur une famille bien sous tous les rapports et les secrets dissimulés dans l’intimité du foyer…

Lire la suite de « Mon avis sur « Le monstre chez moi » d’Amy Giles »