Mon avis sur « Les aventures d’une Lady Rebelle » de Mackenzi Lee

Publication Instagram beauté éthique nudeLes aventures d’une Lady Rebelle

Mackenzi Lee

Traduction : Maud Desurvire

Edition : Pocket Jeunesse

Parution : ebook 30 avril 2020 / papier 28 mai 2020

Genre : Fiction historique

Pages : 448.

 

j'ai aimé

◊ ◊ ◊

Clique ici pour mon avis sur le premier tome !

◊ ◊ ◊

 

Quatrième de couverture :

De l’Écosse aux Alpes en passant par les côtes de Barbarie, c’est au tour de Felicity de prendre son destin en main !
Après le voyage rocambolesque accompli avec Monty, son frère, Felicity a désormais deux buts : éviter toute demande en mariage et étudier la médecine. Sauf qu’au XVIIIe siècle, il est très mal vu d’avoir de telles ambitions quand on est une femme… N’écoutant que sa bravoure, Felicity décide de traverser l’Europe pour rejoindre une expédition scientifique. Mais pour cela, elle devra faire confiance à une mystérieuse inconnue qui pourrait bien se révéler dangereuse…

Lire la suite de « Mon avis sur « Les aventures d’une Lady Rebelle » de Mackenzi Lee »

Mon avis sur « Les Aventures d’un apprenti gentleman » de Mackenzi Lee

les aventures d'un apprenti gentlemanLes Aventures d’un apprenti gentleman

Mackenzi Lee

Traduction : Maud Desurvire

Edition : Pocket Jeunesse

Genre : Fiction historique

Pages : 512.

 

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Aventures d’un apprenti gentleman » de Mackenzi Lee »

Mon avis sur « Donne-moi ton coeur » de Sara Wolf

donne moi ton coeurDonne-moi ton coeur

Sara Wolf

Traduction : Noémie Saint Gal

Edition : Pocket Jeunesse

Genre : Fantasy / Young Adult

Pages : 395.

 

Lire la suite de « Mon avis sur « Donne-moi ton coeur » de Sara Wolf »

Tag PKJ : Les livres dans les livres

Parce qu’on ne parle jamais assez de livres, faisons un tag des livres dans les livres. Prêts pour l’overdose ?

 

#1. Un livre qui est une réécriture d’un autre livre

Heartless de Marissa Meyer

 

#2. Un roman dans lequel le héros/l’héroïne écrit

Eliza et ses monstres de Francesca Zappia

 

#3. Un roman où le héros/l’héroïne est passionné(e) par les livres

Everything Everything de Nicola Yoon

 

#4. un livre avec un livre sur la couverture

Je triche un peu parce que je n’ai pas réussi à en trouver un. Du coup je mets une BD avec un personnage autrice !

 

#5. un livre dont le titre évoque les livres

Library Jumpers, tome 1 : La voleuse de secrets de Brenda Drake

 

#6. Un livre qui mentionne un autre livre qui existe vraiment

The Hate U Give d’Angie Thomas qui se réfère à Harry Potter à plusieurs reprises

 

#7. Un livre qui mentionne un autre livre qui n’existe pas réellement

Vox de Christina Dalcher mentionne de nouveaux manuels scolaires glaçants…

 

#8. Un livre qui s’ouvre avec la citation d’un livre

Nos vies suspendues de Charlotte Bousquet, une autrice qui ouvre ses romans avec des citations

 

#9. un roman dont l’intrigue se déroule au moins en partie dans une bibliothèque ou une librairie

Le faiseur de rêve, tome 1 de Laini Taylor

 

& toi, quels livres aurais-tu mis dans ce tag ?

Le Roi Serpent – Jeff Zentner

le roi serpentLe Roi Serpent

Jeff Zentner

Traduction : Caroline Bouet

Edition : Pocket Jeunesse

Genre : Contemporain

Pages : 396.

 

j'ai adoré

 

Quatrième de couverture :

« Quitte à vivre, autant accomplir des choses douloureuses, courageuses et belles.»
Dill ne nourrit aucun espoir quant à sa vie future : après la fin du lycée, il travaillera – c’est sûr – à temps plein dans le supermarché du coin pour subvenir aux besoins des siens. Lydia, sa meilleure amie, s’envolera pour New York et l’oubliera vite.
Il s’interdit de s’imaginer un avenir meilleur, car le sort semble s’acharner sur sa famille, où deuils et scandales se succèdent. Dill cherche même à étouffer la petite étincelle d’espoir allumée par Lydia. Mais, petit à petit, la vie reprend ses droits et le jeune homme se laisse tenter par le rêve d’une vie plus belle, ailleurs.
Son destin sinueux lui prouvera que les nouveaux départs sont possibles et qu’ils sont aussi synonymes de fin. Car, pour muer et enfin se trouver, il faut accepter bien des sacrifices…

 

Avis :

A sa sortie, j’ai pu lire un tweet de l’éditrice disant que ce roman allait nous briser le coeur. Puis, la maison d’édition a organisé un petit concours pour remporter quelques exemplaires. J’ai demandé à ce qu’on me brise le coeur et c’est comme ça que j’ai pu le lire. Oui, cette histoire est vraie.

Cela étant dit, avec une telle couverture je pensais lire du fantastique ou fantasy. Oui, je ne lis pas toujours les quatrièmes, je me laisse parfois porter par les avis. Mais en lisant quelques avis j’ai compris qu’on était sur du contemporain ! Alors non, il ne faut pas toujours se fier aux couvertures.

J’ai énormément aimé ma lecture. Pendant un long moment on plante le décor, on suit au plus près les trois personnages de cette histoire. On va vivre leur vie d’ados américains, vivant dans une toute petite ville d’un Etat du Sud. Trois personnages, trois vies bien différentes et surtout trois caractères.

On passe par un panel d’émotions d’un réalisme bluffant. J’avais totalement l’impression de suivre trois vraies histoires et de ressentir les choses comme si j’y étais. On a donc un long passage où l’on a l’impression que rien ne se passe, on vit le quotidien de chacun, mais l’air de rien, on se sent proche des personnages.

Ce qui permet au retournement de situation de vous broyer le coeur. On ne s’y attend pas et ça vous tombe dessus, bim. C’est toute la force de ce livre finalement. L’écriture nous embarque avec ce trio pour nous faire vivre tout un tas de sentiments.

On aborde beaucoup de sujets, combien la vie peut-être difficile et que chacun traverse ses périodes de doute et chacun a ses problèmes mais on peut choisir comment s’en servir. C’est une magnifique histoire d’amitié, loin, très loin des clichés. J’ai aimé le réalisme, l’intelligence émotionnelle du roman et la manière dont tout était raconté.

En bref, une perle parce que c’est rare d’avoir des romans avec une telle justesse. Si vous aimez les contemporains qui vous remuent bien comme il faut, vous tenez là une petite perle.

• • •

Moi, quand le roman m’a brisé le coeur :

Level Up : Les geek aussi ont le droit à l’amour – Cathy Yardley

54526021_258105435078738_5566010155117576192_nLevel Up : Les geek aussi ont le droit à l’amour

Cathy Yardley

Traduction : Saint-Gal Noémie

Edition : Pocket Jeunesse

Genre : Romance

Pages : 240.

 

j'ai aimé

 

Quatrième de couverture :

Les geeks aussi ont droit à l’amour !
Le rêve de Tessa est de travailler à la création de jeux vidéo mais, très introvertie, elle peine à se faire une place dans ce monde dominé par les hommes. Une opportunité se présente pourtant : elle a trois semaines pour créer un jeu s’inspirant de sa série préférée. Or, impossible d’y arriver seule ! Elle demande alors de l’aide à son coloc, le très intimidant Adam…
Quand un rapprochement s’opère entre eux, leur cohabitation et leur rivalité professionnelle deviennent un vrai challenge. Parviendront-ils à atteindre le niveau supérieur ?

 

Avis :

Lorsque j’ai vu la sortie de ce roman il m’a tout de suite attirée. C’est le genre de petite romance toute choupi que j’adore lire de temps en temps. Bingo, c’était doux, mignon, comme une petit bonbon.

Le genre de petite romance avec des gens comme vous et moi, qui rend l’histoire réelle. C’est souvent ce que je reproche aux grosses romances américaines : cela manque de crédibilité. Moi j’aime lire des histoires d’amour qui ont l’air vraies. 

On n’y parle pas que de la relation que vont développer les personnages. Il y a aussi pleins d’autres thèmes abordés que j’ai énormément aimés. Le sexisme au travail, surtout dans certains secteurs, le fait de vouloir percer dans son milieu, etc. Une intrigue intéressante qui rend le roman crédible.

Les personnages sont adorables. Les références à la popculture sont vraiment chouettes, si c’est votre milieu. Je m’y suis sentie comme un poisson dans l’eau. Même si je suis pas ultra fan de ce sous-titre « les geeks aussi ont le droit à l’amour »…

J’ai eu l’impression de lire du New Adult plus que du Young Adult, ce qui est agréable. Il est rare d’avoir des personnages qui ont la vingtaine et qui sont matures. C’est un vrai atout. J’ai dégusté cette histoire comme une petite douceur.

En bref, une romance tout douce que je conseille ! Ca fait toujours du bien d’avoir des livres-doudou de ce type.

• • •

Quand je comprends des références et que j’ai l’impression d’être intelligente :

Tag PKJ – la Saint-Valentin

On entend beaucoup parler de la Saint-Valentin, elle approche à grand pas et cela énerve pas mal de personnes. Je trouve qu’on peut fêter ça de bien des manières différentes, l’amour pouvant prendre pleins de formes. Chouchoutons nous, prenons même le temps d’avoir une attention pour un.e ami.e, notre crush ou notre amoureux. Peut importe, mais ça peut être un joli prétexte de rendre heureux quelqu’un que l’on aime !

 

#01. Votre romance préférée : Obsède-moi de Roni Loren

Une romance-érotique que je ne recommande pas à tout le monde mais qui m’avait renversée.

#02. le plus beau couple littéraire : Elena & Valek des portes du secret (pour toujours et à jamais)

Je ne présente plus cette saga… si ? Ma favorite depuis que j’ai commencé à lire. Elle n’est mlaheureusement plus éditée mais c’est une trilogie absolument incroyable. Si vous lisez en VO : FONCEZ !

 

#03. une histoire d’amour littéraire que vous aimeriez voir adaptée au cinéma : Queens of Geek de Jen Wilde

Une romance et un livre en général doudou que j’ai beaucoup aimé.

 

#04. la dernière romance que vous avez lue ? Amours solitaires de Morgane Ortin

Une romance originale et moderne, vous allez l’adorer !

 

#05. un PKJ romantique : Nos coeurs en désaccord de Krystal Sutherland

Une romance beaucoup trop sous-côté. Pourtant elle est originale et drôle.

 

#06. une saga de romance : The air he breathes de Brittainy C. Cherry

Je n’ai pas lu les autres tomes (qui peuvent être lus dans l’ordre que vous voulez) mais je sais que si j’ai envie de romance pure et dure, je peux y aller les yeux fermés.

 

#07. un livre avec une histoire d’amour qui n’est pas le sujet principal : Shades of Magic de Victoria Schwab

 

#08. une histoire d’amour qui finit mal : Tu ne m’as laissé que notre histoire d’Adam Silvera

Je l’avais trouvé long mais dès le départ on sait à quoi on va s’attendre (je ne voulais pas spoiler).

 

#09. un livre avec une belle couverture romantique : oups… je ne suis pas hyper romantique et je ne suis pas attirée par les couvertures de ce type. Pour compenser je mets une jolie couverture ? Everything Everything de Nicola Yoon

 

#10. une romance à conseiller aux gens qui ne sont généralement pas lecteurs de romance : Viens on s’aime de Morgane Moncomble

Morgane Moncomble a un talent absolument fou pour nous faire aimer ses personnages et son histoire. J’ai lu ses deux livres et j’ai énormément aimé les deux. Même si vous n’aimez pas la romance, vous fondrez devant celle-ci (ou devant « Aime-moi je te fuis »)

 

& toi, tu lis de la romance ?

 

 

Warcross, tome 2 : La Revanche – Marie Lu

warcross tome 2 blogWarcross, tome 2 : La Revanche

Marie Lu

Traduction : Guillaume Fournier

Edition : Pocket Jeunesse

Genre : Dystopie / Young Adult

Pages : 395.

 

frôle coup de coeur

 

Mon avis sur le premier tome

 

Quatrième de couverture :

Emika n’est pas sortie indemne du championnat Warcross. Déterminée à mettre fin aux sinistres projets d’Hideo Tanaka, son ancienne idole, elle s’unit aux Phoenix Riders. D’autant plus qu’une nouvelle menace s’insinue dans les rues de Tokyo : quelqu’un a mis la tête d’Emika à prix. Sa seule chance de survie est Zéro, celui qu’elle a traqué pendant des semaines pour Hideo ! Emika découvre bientôt que sa protection a un prix. Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour détruire Hideo, l’homme pour lequel elle aurait sacrifié sa vie ?

 

Avis :

Après l’incroyable premier tome, j’avais ultra hâte de lire la suite et fin. Il aura fallu attendre une année entière pour découvrir cette conclusion. J’aime les one-shot ou les dystopies donc je suis carrément joie de ce diptyque !

Le début de cette suite est un peu lent. Alors oui, on retrouve avec plaisir cet univers si particulier. Mais l’auteure place en douceur tous les rouages pour que l’on se laisse porter par l’enchaînement. C’est ce début un peu long qui m’a empêchée d’être embarquée dès les premières pages et de sentir le coup de coeur.

Mais on ne passe pas loin. L’univers est si visuel qu’on a l’impression de voir un film se dérouler dans la tête. On a tout : les personnages, les plans, les enchaînements, les couleurs, les musiques… Bref, Marie Lu est un génie de l’écriture et elle nous le prouve encore une fois dans son roman.

J’avais reproché au premier d’être facile, de suivre un scénario facile à deviner. Ici, c’est tout le contraire. Je me suis laissé berner (et j’adore !). Les personnages sont encore plus complexes. On se concentre surtout sur Emika, Hideo, Zero et les blackcoats. J’avoue que les parties de Warcross avec les Pheonix Riders m’ont un peu manqué.

Une fois qu’on dépasse la première moitié, c’est une fin grandiose. Les détails font les grands livres. J’ai adoré le fait que ce ne sont pas les « méchants » qui révèlent leur plan quand ils sont sur le point de remporter, mais que ce soit les héros qui devinent la trame. Je trouve ça totalement irréaliste, un personnage qui révèlent ses plans quand il est sur le point de le mettre en place, il n’y a rien de plus ridicule.

En bref, une superbe conclusion. Un frôle le coup de coeur grâce à un univers mené de main de maître. Si vous aimez les dystopies originales et graphiques, laissez-vous emporter par cette duologie.

• • •

Moi à la fin de ma lecture

 

Interfeel – Antonin Atger

interfeelInterfeel

Antonin Atger

Edition : Pocket Jeunesse

Genre : Dystopique

Pages : 490.

 

j'ai adoré

 

Quatrième de couverture :

Et si le monde entier avait accès à vos émotions ?
Nathan et ses amis sont en permanence connectés à Interfeel, un réseau social qui permet de partager ses émotions. Pour l’immense majorité des habitants de la planète, connaître les émotions de chacun est tout aussi naturel que téléphoner. Mais un événement tragique va se produire sous leurs yeux et bouleverser Nathan. Fasciné par Élizabeth, une  » sans-Réseau  » qui vit en marge de la société, il voit toutes ses certitudes vaciller. Ce que les deux adolescents découvriront pourrait bien changer le monde à jamais…

 

Avis :

Un livre qui n’a pas traîné longtemps dans ma PAL parce qu’il me tentait vraiment énormément. Déjà, rien que le mot « dystopie », et vous m’avez perdue !

J’en ai beaucoup entendu parler sur les réseaux comme l’univers Young Adult se rapprochant de la série Black Mirror. Sachant que c’est une de mes séries favorites de tous les temps il me fallait absolument ce bouquin. En plus, j’adore cette couverture.

Je n’ai pas été déçue par l’univers. J’ai adoré ce monde qu’a créé l’auteur. On nous met en garde sur la technologie et la façon dont on peut vite tomber dans l’addiction. Il soulève beaucoup de questions concernant cette technologie et le bouleversement dans les relations que cela peut avoir. On est dans un monde plus ou moins futuriste mais je l’ai trouvé extrêmement crédible. Et je peux vous assurer que ça fait froid dans le dos.

Le gros point fort de ce roman c’est son rythme. Pour un premier tome, il met les choses en place tout en explorant plusieurs intrigues. On ne traîne pas en longueur et ce premier opus ne fait pas que présenter son univers. Il se passe énormément de choses et je ne m’attendais pas du tout à cette tournure des événements.

Dans un premier temps j’ai eu du mal à distinguer les personnages secondaires. Mais au fur et à mesure de l’histoire on apprend à mieux les connaître. J’ai trouvé intéressant la façon dont l’auteur se joue des relations entre eux.

En bref, un excellent premier tome. Il est original, prenant et très crédible. Cette dystopie est réaliste et c’est ce qui la rend glaçante. J’ai vraiment hâte de lire la suite !

• • •

D’ailleurs si vous ne l’avez pas déjà fait : regardez Black Mirror

 

TAG PKJ du lecteur

Mais oui c’est encore un TAG proposé par PKJ ! Allez puisque on adore tous y répondre et aller voir les réponses des autres, c’est parti :

#1. Quel est votre premier souvenir de lecture ?

Mon premier souvenir de lecture c’est tout simplement quand j’ai appris à lire. J’ai appris toute seule quand j’avais 5 ans, parce que je ne voulais plus attendre que mes parents lisent à ma place, quand eux l’avait décidé. Impatiente vous avez dit ? Peut être un peu…

#2. Quel est le plus vieux livre de votre bibliothèque ?

Je ne garde pas les livres chez moi, je n’aime pas accumuler les choses. Mais il me reste quelques Tom Tom et Nana que j’adorais lire étant toute jeune !

#3. Avez-vous un genre de prédilection ? Si oui, quelle est votre dernière lecture du genre ?

En grandissant j’ai voulu abandonner les grands galops et autres cabanes magiques pour passer au Young Adult. Depuis je ne quitte plus ce rayon. Mais je dois dire que je me dirigeais toujours vers les livres de la collection Black Moon ! Donc le bit-lit et autre bestioles fantastiques étaient mon genre préféré ! Du coup ma dernière lecture s’en rapproche grandement puisqu’il s’agit du premier tome : Les Ombres de Julia.

Aujourd’hui j’aime un peu tous les genres, bien que je reste fâchée avec le genre Policier !

#4. Avez-vous un auteur favori ? Si oui, quel est votre livre préféré de cet auteur ?

Il y a énormément d’auteurs que j’aime beaucoup ! Mais je ne peux pas n’en citer qu’un.

#5. Quel est votre dernier achat livresque ?

J’essaie de freiner les achats puisqu’on a tous cette PAL immense que l’on regarde du coin de l’oeil quand on passe près de la bibliothèque à la maison. Du coup j’ai décidé que lorsque j’achetais un nouveau livre, il devra être lu immédiatement. Le dernier achat c’était Tell Me Three Things que j’ai déjà lu !

#6. Quel est le dernier livre qu’on vous a conseillé ?

On m’en conseille pas mal et je me fais énormément influencer par les réseaux donc je serais bien incapable de répondre à cette question !

 

#7. Quel est le dernier livre que vous avez conseillé ?

Le dernier livre que j’ai terminé ce weekend est vraiment une petite merveille et je le conseille vraiment à tout le monde. Si c’est pour l’éternité est poétique et universel, jetez vous dessus ! Comment ça je profite de cette question pour placer ma dernière chronique ?

#8. Quelle est votre lecture en cours ?

Ce n’est autre que Les Puissants, tome 1 de Vic James et je dois dire que j’accroche bien avec le début. A voir par la suite.

#9. Quel est le livre de votre PAL qui vous fait le plus envie ?

TOUS ! Non sans rire j’ai une envie monstre de me dédoubler en ce moment pour tout lire. Ils ont tous l’air géniaux. Et comme je ne lis jamais plusieurs livres en même temps, ou alors deux maximum, c’est dur de résister à la tentation !

#10. Citer un livre que vous avez relu.

Cela ne m’arrive quasiment jamais. Très honnêtement j’ai tellement de livres dans ma PAL que je ne vois pas comment caler une relecture. Pourtant j’ai craqué pour relire Forbidden lors de sa traduction VF. Mais ce livre est une telle pépite que je ne pouvais pas ne pas le lire. C’est d’ailleurs le seul livre de ma bibliothèque que j’ai en double : en français et en anglais.

& toi ? Quelles sont tes habitudes de lecteur ? Dis-moi tout !