Le Roi Serpent – Jeff Zentner

le roi serpentLe Roi Serpent

Jeff Zentner

Traduction : Caroline Bouet

Edition : Pocket Jeunesse

Genre : Contemporain

Pages : 396.

 

j'ai adoré

 

Quatrième de couverture :

« Quitte à vivre, autant accomplir des choses douloureuses, courageuses et belles.»
Dill ne nourrit aucun espoir quant à sa vie future : après la fin du lycée, il travaillera – c’est sûr – à temps plein dans le supermarché du coin pour subvenir aux besoins des siens. Lydia, sa meilleure amie, s’envolera pour New York et l’oubliera vite.
Il s’interdit de s’imaginer un avenir meilleur, car le sort semble s’acharner sur sa famille, où deuils et scandales se succèdent. Dill cherche même à étouffer la petite étincelle d’espoir allumée par Lydia. Mais, petit à petit, la vie reprend ses droits et le jeune homme se laisse tenter par le rêve d’une vie plus belle, ailleurs.
Son destin sinueux lui prouvera que les nouveaux départs sont possibles et qu’ils sont aussi synonymes de fin. Car, pour muer et enfin se trouver, il faut accepter bien des sacrifices…

 

Avis :

A sa sortie, j’ai pu lire un tweet de l’éditrice disant que ce roman allait nous briser le coeur. Puis, la maison d’édition a organisé un petit concours pour remporter quelques exemplaires. J’ai demandé à ce qu’on me brise le coeur et c’est comme ça que j’ai pu le lire. Oui, cette histoire est vraie.

Cela étant dit, avec une telle couverture je pensais lire du fantastique ou fantasy. Oui, je ne lis pas toujours les quatrièmes, je me laisse parfois porter par les avis. Mais en lisant quelques avis j’ai compris qu’on était sur du contemporain ! Alors non, il ne faut pas toujours se fier aux couvertures.

J’ai énormément aimé ma lecture. Pendant un long moment on plante le décor, on suit au plus près les trois personnages de cette histoire. On va vivre leur vie d’ados américains, vivant dans une toute petite ville d’un Etat du Sud. Trois personnages, trois vies bien différentes et surtout trois caractères.

On passe par un panel d’émotions d’un réalisme bluffant. J’avais totalement l’impression de suivre trois vraies histoires et de ressentir les choses comme si j’y étais. On a donc un long passage où l’on a l’impression que rien ne se passe, on vit le quotidien de chacun, mais l’air de rien, on se sent proche des personnages.

Ce qui permet au retournement de situation de vous broyer le coeur. On ne s’y attend pas et ça vous tombe dessus, bim. C’est toute la force de ce livre finalement. L’écriture nous embarque avec ce trio pour nous faire vivre tout un tas de sentiments.

On aborde beaucoup de sujets, combien la vie peut-être difficile et que chacun traverse ses périodes de doute et chacun a ses problèmes mais on peut choisir comment s’en servir. C’est une magnifique histoire d’amitié, loin, très loin des clichés. J’ai aimé le réalisme, l’intelligence émotionnelle du roman et la manière dont tout était raconté.

En bref, une perle parce que c’est rare d’avoir des romans avec une telle justesse. Si vous aimez les contemporains qui vous remuent bien comme il faut, vous tenez là une petite perle.

• • •

Moi, quand le roman m’a brisé le coeur :

5 commentaires sur « Le Roi Serpent – Jeff Zentner »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s