Mon avis sur « Nevernight, tome 2 : Les Grands Jeux » de Jay Kristoff

Autres romans chroniqués du même auteur :

Nevernight, tome 1Illuminae (tome 1, tome 2 & tome 3) – Aurora Squad (tome 1 & tome 2)

Quatrième de couverture :

Mia fait maintenant partie des Lames de Notre-Dame du Saint Meurtre au sein de L’Église rouge. Mais beaucoup pensent qu’elle n’a pas mérité ce titre. Elle commet des assassinats au nom de l’organisation, mais au fond d’elle son objectif est resté le même : se venger des responsables de l’assassinat de sa famille. Après une confrontation avec un mystérieux ennemi, Mia commence à douter des vraies motivations de L’Église rouge.

Lorsqu’il est annoncé que Scaeva et Duomo vont faire une apparition aux Grands Jeux de Sépulcra, la cité des morts, Mia choisit de défier l’Église rouge et se fait délibérément enlever afin d’être vendue à une troupe de gladiateurs. Par ce moyen et en gagnant les Grands Jeux, elle pourra s’approcher au plus près des assassins de sa famille et enfin accomplir sa vengeance. Mais tout ne va pas se passer comme prévu…

Lire la suite de « Mon avis sur « Nevernight, tome 2 : Les Grands Jeux » de Jay Kristoff »

Mon avis sur « Le désert des couleurs » d’Aurélie Wellenstein

Autres romans chroniquéde la même autrice :

Le Roi des Fauves – Le Dieu Oiseau – Blé Noir – Mers MortesYardam

Pour voir les Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

viol – violences sur mineurs – inceste

Quatrième de couverture :

Dans le désert des couleurs, chaque grain de sable est un souvenir perdu et oublié. Marcher dans les dunes, c’est voir sa mémoire s’effacer. Alors pour se protéger, l’humanité s’est réfugiée dans le cratère d’un volcan. Mais depuis quelques temps, le sable monte chaque jour le long de ses pentes. Malgré les risques, une fille qui perd ses souvenirs, un garçon porteur de mémoire et un oiseau télépathe partent explorer le désert multicolore afin de trouver une solution pour lutter contre la crue. En chemin, ils se perdront. À la fin, ils se retrouveront.

Lire la suite de « Mon avis sur « Le désert des couleurs » d’Aurélie Wellenstein »

Mon avis sur « Ensemble, on aboie en silence » de Gringe

Quatrième de couverture :

Deux frères. L’un, candide, l’autre, rageur.
Leurs parents ont mis au monde la parfaite antithèse.
Quand Thibault fonce, Guillaume calcule.
Si Thibault tombe, Guillaume dissimule.
Prise de risque contre principe de précaution.
L’amour du risque face à l’art de ne jamais perdre.

En 2001, Thibault est diagnostiqué schizophrène. À cela, un Chevalier Lumière ne peut rien.
Sa bascule, il fallait la raconter. Et aussi la culpabilité, les traitements, la honte, les visions, l’amour, les voyages, les rires, la musique et l’espoir. Alors Thibault a accepté de livrer ses folles histoires. Et ses voix se sont unies à celle de son frère.
Contre une maladie qui renferme tous les maux, les clichés, les fardeaux, ils ont livré bataille.
À partir d’une tragédie universelle, ils ont composé un livre où douleur et mélancolie côtoient la plus vibrante tendresse.

Lire la suite de « Mon avis sur « Ensemble, on aboie en silence » de Gringe »

Mon avis sur « Je suis une Viking » de Andrew David MacDonald

Je suis une Viking

Andrew David MacDonald

Lu en audio par : Maud Rudigoz

Edition : Nil / Audible studios

Parution : 12 mars 2020

Genre : Contemporain

Pages : 448.

Quatrième de couverture :

Zelda, 21 ans, n’est pas tout à fait comme les jeunes femmes de son âge, parce que sa mère buvait trop quand elle était enceinte. Qu’à cela ne tienne, elle mènera sa vie comme elle l’entend ! Zelda aime son grand frère Gert, son amoureux Marxy, son nouveau travail à la bibliothèque, faire des listes et, surtout, elle voue un culte immodéré aux Vikings.
Mais, alors qu’elle rêve de combats à l’épée et de Valkyries, elle découvre que Gert s’est lié à de dangereux dealers pour payer les factures. Le moment est venu pour Zelda de montrer sa bravoure et de se lancer à sa rescousse !

Lire la suite de « Mon avis sur « Je suis une Viking » de Andrew David MacDonald »

Nevernight, tome 1 : N’oublie jamais de Jay Kristoff

Nevernight, tome 1 : N’oublie jamais

Jay Kristoff

Traduction : Sébastien Guillot

Edition : De Saxus

Parution : 29 octobre 2020

Genre : Fantasy

Pages : 768.

Quatrième de couverture :

Dans un pays où trois soleils ne se couchent presque jamais, une tueuse débutante rejoint une école d’assassins, cherchant à se venger des forces qui ont détruit sa famille.

Fille d’un traître dont la rébellion a échoué, Mia Corvere parvient de justesse à échapper à l’anéantissement des siens. Livrée à elle-même et sans amis, elle erre dans une ville construite sur les ossements d’un dieu mort, recherchée par le Sénat et les anciens camarades de son père.
Elle possède un don pour parler avec les ténèbres et celui-ci va la mener tout droit vers un tueur à la retraite et un futur qu’elle n’a jamais imaginé.
À 16 ans, elle va devenir l’une des apprentis du groupe d’assassins le plus dangereux de toute la République : L’Église rouge. La trahison et des épreuves l’attendent dans les murs de cet établissement où l’échec est puni par la mort. Mais si elle survit à cette initiation, elle fera partie des élus de Notre-Dame du Saint-Meurtre, et elle se rapprochera un peu plus de la seule chose qu’elle désire : la vengeance.

Lire la suite de « Nevernight, tome 1 : N’oublie jamais de Jay Kristoff »

Mon avis sur le 3ème tome de « Strong Girls Forever : Comment arrêter de se faire emmerder » d’Holly Bourne

Strong girls forever tome 3Strong Girls Forever, tome 3

Holly Bourne

Traduction : Anne Guitton

Edition : Nathan

Genre : Contemporain / Young Adult

Pages : 415.

 

frôle coup de coeur

◊ ◊ ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Cliques ici pour mon avis sur le deuxième tome !

◊ ◊ ◊

Quatrième de couverture :

Elles ont 17 ans, elles sont indépendantes et fières de l’être ! Evie, l’angoissée qui a du mal à faire le premier pas, Amber, la rousse complexée qui n’a pas sa langue dans sa poche… et Lottie.
Lottie veut changer le monde. Et profiter de la vie. Pas facile quand on attire et qu’on intimide les garçons en même temps.
Un matin, elle se fait agresser dans la rue, et elle se lance alors un défi : dénoncer tous les actes sexistes pendant un mois ! Entre l’incompréhension au lycée, les trolls qui attendent sa chute et Will, son bras droit très agaçant mais craquant… est-ce mission impossible ?

Lire la suite de « Mon avis sur le 3ème tome de « Strong Girls Forever : Comment arrêter de se faire emmerder » d’Holly Bourne »

Mon avis sur « PLS » de Joanne Richoux

Publication Instagram beauté éthique nude (1)PLS

Joanne Richoux

Edition : Actes Sud Junior

Genre : Drame

Pages : 96.

 

coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

Soirée d’Halloween. Sacha navigue chez lui entre sa sœur jumelle, la fille dont il est amoureux et ses amis. De pièce en pièce, il traîne sa mélancolie et noie ses démons dans les volutes et les vapeurs d’alcool. Jeux de regards, frottements des corps, plaisirs furtifs, assauts repoussés… Les heures s’égrènent à vouloir tuer le temps. Bad trip ? Et si une lumière brillait quand même au bout de la nuit ? Un roman noir, au verbe vif et cru, qui se lit d’une traite. Une œuvre ancrée dans son époque, qui sonde les affres des solitudes adolescentes, les failles de chacun, mais fait aussi entendre l’urgence d’aimer et d’être aimé.

Lire la suite de « Mon avis sur « PLS » de Joanne Richoux »

Mon avis sur « PS : Je ne t’ai jamais dit » de Brigid Kemmerer

PS : je ne t’ai jamais dit

Brigid Kemmerer

Traduction : Alice Delarbre

Edition : Hachette

Genre : Contemporain

Pages : 440.

 

coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

Deux lycéens qui auraient pu ne jamais se croiser. Qui ne savaient pas ce qu’est être aimé. Et qui pourtant se sont trouvés. Rev gardera toujours dans sa chair les cicatrices des sept années qu’il a subies sous les coups de son père. Quant à Emma, c’est dans son coeur qu’elle porte les siennes : elle n’existe pas aux yeux de son père, et sa mère veut tout contrôler. Rev et Emma ne se sont jamais vus que de loin.

Pourtant, le hasard les réunit, un soir. Petit à petit, les deux ados blessés s’apprivoisent, et, chaque jour, partagent leurs doutes et leurs peines. Malheureusement, ce moment de grâce ne pouvait pas durer. Rev est parti rendre visite à son père, qui a refait surface. Sauf qu’Emma a besoin d’aide. Harcelée par un gamer appelé Nightmare, elle s’adresse à la mauvaise personne – un garçon qui fréquente le jeu vidéo en ligne qu’elle a créé pour s’évader.
Rev rejoindra-t-il Emma à temps pour la sauver ?

Lire la suite de « Mon avis sur « PS : Je ne t’ai jamais dit » de Brigid Kemmerer »

Mon avis sur « Les Aventures d’un apprenti gentleman » de Mackenzi Lee

les aventures d'un apprenti gentlemanLes Aventures d’un apprenti gentleman

Mackenzi Lee

Traduction : Maud Desurvire

Edition : Pocket Jeunesse

Genre : Fiction historique

Pages : 512.

 

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Aventures d’un apprenti gentleman » de Mackenzi Lee »

Mon avis sur La fille sur le toit d’Anne Loyer

la fille sur le toitLa fille sur le toit

Anne Loyer

Edition : Gulfstream – Echos

Genre : Contemporain

Pages : 177.

 

coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

L’attirance est partagée, la relation charnelle et passionnée. Mais lorsque Axelle, 16 ans, comprend que son professeur de français considère cette aventure comme un dérapage et la chasse de sa vie, elle s’effondre. Le rejet incompréhensible d’une mère face au désespoir de sa fille va finir d’entraîner Axelle dans une spirale infernale. Silence, douleurs, lumière pâle, chambre vide, des mains douces qui prennent soin d’elle, une voix rassurante, puis c’est la sortie de l’hôpital. Seule face à cette nouvelle réalité en ruine, Axelle ne sait plus vers qui se tourner. Miette, son amie d’enfance, à qui elle a caché sa liaison ? Éric, son père, artiste aux ambitions déçues et qu’Axelle connaît si peu ? Rachel, sa tante, confidente de toujours ? Qui ?

 

Avis :

Un grand merci à Gulfstream pour l’envoi de ce roman. A peine reçu j’avais envie de me jeter dessus. Une histoire taboue entre une élève au lycée et un professeur de français ? J’arrive tout de suite. Oui, j’aime les histoires torturées…

Comment peut-on arriver à si bien raconter une histoire en si peu de pages ? Ce livre c’est une tornade, un tsunami en pleine tête. Dès les premières pages je suis tombée amoureuse de l’écriture. Un truc qui claque, qui rythme, qui percute. Une plume quelque part entre la musique et la poésie en prose.

Un torrent d’émotions qui sonnent avec justesse. Nous avons la vision du personnage principal, Axelle, notre lycéenne, entrecoupée par la vision des personnages qui gravitent autour d’elle. Ils ont chacun une manière spécifique de penser et l’écriture accompagne parfaitement ce changement. J’ai trouvé que cette multitude de point de vue apporte un réel intérêt à tout ce que l’on va vivre.

Que dire à part découvrez-le par vous-même ? Il faut le lire pour comprendre, et je ne veux pas risquer de spoiler quoi que ce soit. C’est beau, c’est touchant, c’est terriblement vrai. Il y a cette touche authentique qui fait toute la différence.

En bref, un roman qui m’a chamboulé. Le genre de d’histoire que j’aime lire parce que vous vivez ce que les personnages vivent. Une pépite, tout simplement.

• • 

Un livre sur une passion qui terrasse comme un orage