Mon avis sur « In Real Life, tome 3 : Réinitialisation » de Maïwenn Alix

Publication Instagram beauté éthique nudeIn Real Life, tome 3 : Réinitialisation

Maïwenn Alix

Edition : Page Turners – Milan

Parution : 26 février 2020

Genre : Science-fiction / Dystopie / YA

Pages : 469.

 

j'ai adoré

◊ ◊ ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Cliques ici pour mon avis sur le deuxième tome !

◊ ◊ ◊

 

Quatrième de couverture :

Lani a grandi heureuse dans le Système, un monde postapocalyptique où chacun travaille à la reconstruction de l’écosystème dévasté. Un monde dont chaque membre est relié aux autres par la pensée. Un monde où, pour compenser l’âpreté des journées, les nuits sont remplies de formidables rêves éveillés, véritable existence virtuelle parallèle.
À 17 ans, elle a été enlevée par un groupe de rebelles et déconnectée du Système. Elle en a appris les dérives, et est devenue l’un des soldats de la rébellion. Elle a aussi rencontré l’amour, en la personne d’Alexander. Mais elle découvre que le Système compte envoyer toute sa flotte pour anéantir les rebelles. Pour éviter le pire, une seule solution : elle doit réintégrer le Système et agir de l’intérieur pour que les négociations puissent s’ouvrir.
Or, ce plan ne fonctionnera que si, de son côté, Alexander trouve dans les rangs des rebelles ceux qui projettent toujours d’en finir radicalement avec le Système. Sans quoi la confrontation finira en bain de sang…

Lire la suite de « Mon avis sur « In Real Life, tome 3 : Réinitialisation » de Maïwenn Alix »

Mon avis sur le 3ème tome de « Strong Girls Forever : Comment arrêter de se faire emmerder » d’Holly Bourne

Strong girls forever tome 3Strong Girls Forever, tome 3

Holly Bourne

Traduction : Anne Guitton

Edition : Nathan

Genre : Contemporain / Young Adult

Pages : 415.

 

frôle coup de coeur

◊ ◊ ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Cliques ici pour mon avis sur le deuxième tome !

◊ ◊ ◊

Quatrième de couverture :

Elles ont 17 ans, elles sont indépendantes et fières de l’être ! Evie, l’angoissée qui a du mal à faire le premier pas, Amber, la rousse complexée qui n’a pas sa langue dans sa poche… et Lottie.
Lottie veut changer le monde. Et profiter de la vie. Pas facile quand on attire et qu’on intimide les garçons en même temps.
Un matin, elle se fait agresser dans la rue, et elle se lance alors un défi : dénoncer tous les actes sexistes pendant un mois ! Entre l’incompréhension au lycée, les trolls qui attendent sa chute et Will, son bras droit très agaçant mais craquant… est-ce mission impossible ?

Lire la suite de « Mon avis sur le 3ème tome de « Strong Girls Forever : Comment arrêter de se faire emmerder » d’Holly Bourne »

Mon avis sur « Les puissants, tome 3 » de Vic James

les puissantsLes puissants, tome 3

Vic James

Traduction : Julie Lopez

Collection / Maison d’édition : Nathan

Genre : Fantasy / Young Adult

Pages : 505.

 

j'ai adoré

◊ ◊ ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Cliques ici pour mon avis sur le deuxième tome !

◊ ◊ ◊

Quatrième de couverture :

Dernier tome de la série, un final spectaculaire : des combats magiques, de multiples rebondissements et un dénouement inattendu.
Meurtrie, trahie, choquée, Abi a rejoint les rangs de la rébellion. Mais peut-elle encore croire à la paix ? Et si la violence était la seule arme à opposer à la tyrannie ?
Évadé de prison, Luke n’a pas d’autre choix que de s’allier à son ennemi, le mystérieux Silyen Jardine. Pour le meilleur ou pour le pire ?
Les manipulations politiques et les combats magiques déchirent un pays à feu et en sang. Alors que le chaos menace, Abi, Luke et Silyen ont le pouvoir de transformer leur pays – ou de le détruire.

 

Avis :

Merci aux éditions Nathan pour l’envoi de ce livre. Conclusion de la trilogie, j’étais plus qu’impatiente de le découvrir. C’est avec grand plaisir que je me suis plongée dans ce beau bébé de 500 pages.

J’ai eu du mal à re-contextualiser tout ce petit monde car il faut dire qu’il y a de nombreux personnages. Les points de vues alternent entre ces nombreuses personnalités qui ne sont pas au même endroit et ne vivent pas les mêmes choses. Si cela déroute au début, je trouve que c’est hyper original et audacieux de la part de l’autrice.

On défile les pages pour savoir comment les intrigues vont finir. Chaque personnage place ses pions et nous livrent un final grandiose. J’ai tout de même trouvé qu’il y a certaines longueurs avant le dénouement. Tout le jeu politique est assez lent, on creuse le psychologique en délaissant l’action.

Les 100 dernières pages sont haletantes. Si pendant une longue partie du roman je ne trouvais plus la surprise du deuxième tome, j’ai plus qu’adoré les scènes finales, et plus particulièrement le prologue. 

Je suis toujours aussi fan de l’univers, à la croisée entre Red Queen, Game of Thrones et X-men. Si vous aimez les jeux politiques, les pouvoirs et les personnages forts, vous allez sûrement adorer cette trilogie.

En bref, un poil déçue de ne pas avoir eu un coup de coeur. Ce troisième tome reste excellent et très original dans le genre.

• • •

Quand j’ai lu la fin du prologue :

Mon avis sur « Les chroniques de Zi, tome 3 » de Jean-François Chabas

les chroniques de zi t3Les chroniques de Zi, tome 3 : Turi

Jean-François Chabas

Edition : Nathan

Genre : Fantasy / Jeunesse

Pages : 264.

 

mitigé

 

◊ ◊ ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Cliques ici pour mon avis sur le deuxième tome !

◊ ◊ ◊

 

Quatrième de couverture :

Après sa trouble victoire sur l’Ogre, Turi décide avec Phelan de raccompagner la princesse Nara jusqu’à son royaume. mais l’ombre de la sorcière plane toujours au-dessus d’eux et les manifestations des forces obscures sont de plus en plus fréquentes. leur voyage se transforme en une véritable odysée, et la rivalité des deux garçons mettra leur amitié à rude épreuve. Malgré les dangers et les querelles, les compagnons de route parviendront-ils à atteindre le royaume des Trois Vagues ?

 

Avis :

Merci à Nathan pour l’envoi de ce roman. Attirée par les magnifiques couvertures et le petit goût de Madeleine de Proust, j’avais envie de lire la suite des chroniques de Zi. Bien que le premier tome était très introductif et que j’étais relativement mitigée par le deuxième volet.

Les personnages ont de fortes personnalités, pour ne pas dire légèrement caricaturaux. J’avoue qu’à certains moments ce comique grotesque ne m’a pas conquise. Ce n’était pas forcément le bon moment pour le lire. Je sors de lectures très noires… repasser en jeunesse fantasy me donne l’impression d’un grand écart. Si d’habitude j’adore ça, ici ça ne l’a pas fait.

L’intrigue épique va encore plus loin. Peut-être un peu trop loin ? Les personnages se retrouvent dans des situations catastrophiques et arrivent toujours à s’en sortir in extremis.

On manque un peu de réflexion, tout est trop dynamique. On enchaîne les actions et ça m’a donné une impression brouillon. J’avais du mal à me sentir plongée dans l’intrigue. Pourtant l’écriture de l’auteur est d’une qualité indéniable. Je trouve que c’est dommage.

En bref, j’ai encore moins accroché à ce troisième tome. La suite est prévue pour juillet. Je vais essayer encore une fois pour voir où l’on va. Même si j’avoue être une peu déçue parce que j’étais très emballée par l’histoire de base.

• • •

Le livre il était un peu dans cet esprit là :

Mon avis sur le tome 3 de ReMade : « ReBuilt » d’Alex Scarrow

rebuildReMade, tome 3 : ReBuilt

Alex Scarrow

Traduction : Pierre Szczeciner

Edition : Casterman

Genre : Science-fiction / Young Adult

Pages : 430.

 

frôle coup de coeur

 

◊ ◊ ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Cliques ici pour mon avis sur le deuxième tome !

◊ ◊ ◊

 

Quatrième de couverture :

Muter ou mourir… La fin a déjà commencé.

Séparés au moment d’embarquer à Southampton, Léo, Freya et Grace essaient chacun de survivre de leur côté. Le virus, lui, est devenu si puissant qu’il a assimilé la quasi-totalité de la population.
Son évolution est terminée. Désormais, il entre dans la phase finale de son plan.
Pour l’humanité, le plus terrifiant commence maintenant…

 

Avis :

J’avais énormément aimé les deux premiers tomes de cette trilogie, je n’étais que joie et hâte pour ce troisième et dernier tome. Merci à Casterman pour l’envoi. J’ai, encore une fois, été bluffé par l’intrigue.

Si le tome 1 plantait le décor et la suite allait en profondeur, le tome 3, lui, clôture l’intrigue de manière magistrale et spectaculaire. Un mix parfait entre le côté dynamique et glauque du début et la profondeur et la réflexion du tome 2.

Vous allez frissonner, trembler et réfléchir avec les personnages. L’intrigue prend une tournure totalement inattendue et inédite : c’est tout simplement brillant. Je n’avais jamais lu un apocalyptique aussi prenant. Si vous cherchez quelque chose d’original dans le genre, vous tenez une perle.

J’ai adoré entrer dans les détails de l’univers. Tout est pensé, calculé. Jusqu’à la dernière page on retient son souffle. Tout peut encore arriver. Ce qu’il est plaisant de se laisser happer par une lecture !

Un roman digne d’être adapté au cinéma… J’aimerais beaucoup voir cela. Il m’aura manqué une étincelle, un je-ne-sais-quoi pour atteindre le fameux coup de coeur.

En bref, si vous aimez l’apocalyptique et que vous n’avez pas peur du gore : foncez.

• • 

Mon avis en un gif :

Illuminae, tome 3 : Dossier Obsidio – Jay Kristoff & Amie Kaufman

illuminae obsidioIlluminae, tome 3 : Dossier Obsidio

Jay Kristoff & Amie Kaufman

Traduction : Corinne Daniellot

Edition : Casterman

Genre : Science-fiction / Young Adult

Pages : 631.

 

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Cliques ici pour mon avis sur le deuxième tome !

 

j'ai adoré

 

Quatrième de couverture :

Prêts à mourir pour vivre libres.
Kady, Ezra, Hanna et Nick ont réussi à s’échapper de la station Heimdall. Ils sont désormais réunis sur le vaisseau Mao où s’entassent 2 000 réfugiés. Les nerfs sont à vif car la menace BeiTech est toujours là. De plus, ils n’ont plus aucun moyen de communiquer avec l’extérieur, les vivres manquent, et bientôt, l’oxygène. La seule option est de retourner sur Kerenza. Mais des mois après l’invasion, qui sait ce qui les y attend ? Comble de malchance, une mutinerie éclate à bord du Mao… tandis qu’à terre, Asha, la cousine de Kady, essaie tant bien que mal d’organiser la Résistance…

 

Avis :

Obsidio c’est la conclusion de cette trilogie que j’ai commencée il y a deux ans. Les deux premiers tomes m’avaient retourné, subjugué, transporté. J’attendais donc cette fin avec une très grande impatience.

J’ai trouvé le début très lent. Nous suivons, en plus des personnages que nous connaissons déjà, un 3e duo qui est Kerenza IV. J’ai beaucoup moins accroché avec eux. C’est le même mécanisme que dans les deux premiers, en moins accrocheur. Du coup la première moitié du livre m’a parue très lente.

Une fois que tout est mis en place, évidemment, ça dépote sévère. L’intrigue est menée de main de maître. On se fait balader par les rebondissements, jusqu’à la toute fin. Il n’y a qu’Illuminae pour être aussi complexe tout en étant simple. La deuxième partie est réellement addicitve.

Je dois vous dire que je suis un peu déçue par la toute fin, que je trouve trop « Disney ». Bien qu’elle soit très bien dosée par rapport au reste de l’intrigue, ce qui est très rare, elle est trop gentille. C’est dommage, parce que tout le reste du livre ne nous épargne pas. Tous les personnages et toute l’intrigue ne sont pas manichéens. C’est ce qui fait toute la force de ces personnages d’ailleurs.

Je suis toujours aussi fan de la forme. Elle n’a pas bougé depuis le premier tome évidemment. Mais je trouve ça absolument génial. De la couverture, à la mise en page, tout est sublime et ultra original. Ce dernier tome manque un tout petit peu de diversité dans la compilation des fichiers.

En bref, cette conclusion reste excellente, même si quelques points m’ont déçu. Je dois dire que celui que j’aime le moins sur les trois. Cela reste une trilogie hors du commun qui nous transporte dans son univers bien particulier.

• • •

Vivement que l’on découvre le nouveau roman des auteurs !

Grisha, tome 3 : L’oiseau de feu

Capture d_écran 2018-11-17 à 18.13.08Grisha, tome 3 : L’oiseau de feu

Leigh Bardugo

Traduction : Anath Riveline

Edition : Page Turners – Milan

Genre : Fantasy / Young Adult

Pages : 385.

 

j'ai aimé

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Cliques ici pour mon avis sur le deuxième tome !

 

Quatrième de couverture :

« Notre histoire est éternelle. »

IMPOSTURE. MANIPULATION. TRAQUE.

Un royaume au bord du chaos.

Un tyran sur un trône d’ombre.

Une sainte sans pouvoirs.

Sans alliés. Sans armée.

Le combat final de la lumière contre les ténèbres.

LOYAUTE. AMOUR. RENAISSANCE.

Le salut de Ravka mérite-t-il tous les sacrifices ?

Seule l’Invocatrice de lumière en décidera.

 

Avis :

Merci Page Turners pour l’envoi de cette conclusion. Je l’attendais impatiemment ! J’avais adoré le premier tome, qui m’avait enchanté par son univers, la suite m’avait un peu déçue car je la trouvais trop lente. Ce troisième tome est un mélange de ces deux sentiments.

J’ai adoré retrouver l’univers. Tout est très bien construit, solide et réfléchit. C’est vraiment le point fort de cette trilogie. Les personnages sont comme toujours, forts et marquants. J’ai tout de même eu du mal à différencier les personnages secondaires. Je dois avoir un problème avec les méchants… ce sont toujours mes préférés.

Je regrette quelques passages qui s’étirent en longueurs auxquels je n’ai pas accroché. Les dialogues sont toujours un délice à lire. Lorsque j’avais lu Six of Crows c’était la même chose, on retrouve bien le style de l’auteure.

Dommage aussi pour cette fin expédiée. C’est souvent le cas dans les romans fantasy, peu arrivent à rendre une fin épique et équilibrée par rapport au reste du récit. En plus je ne suis pas forcément d’accord avec ce qu’il s’est passé.

En bref, j’ai aimé pour l’univers et les dialogues, en revanche j’ai trouvé les personnages secondaires fades, il y a des longueurs et la fin ne m’a pas totalement convaincue. 

• • •

Quand j’adore les premiers tomes mais que la suite n’est pas à la hauteur :

 

Shades of magic, tome 3 : Shades of Light – V. E. Schwab

soltouchedShades of magic, tome 3 : Shades of Light

V. E. Schwab

Traduction : Sarah Dali

Edition : Lumen

Genre : Fantasy / Young Adult

Pages : 761.

 

coup de coeur

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LES PREMIERS TOMES ◊

Mon avis sur le tome 1

Mon avis sur le tome 2

 

Quatrième de couverture :

Kell est un magicien de sang, un sorcier capable de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris. Le deuxième, rouge, déborde de magie. Dans le blanc, elle s’est faite bien trop rare quand, dans le noir, elle a tout dévoré. Et le fléau s’apprête à contaminer chacun des univers jusqu’au dernier – ce n’est plus qu’une question de temps…

Car les ténèbres ont déjà commencé à s’étendre sur le flamboyant Londres rouge. Les habitants en sont réduits à choisir entre céder aux sirènes dévastatrices de la magie et entamer contre elle une lutte désespérée jusqu’à la mort. Si Kell semble immunisé contre le poison qui gangrène son royaume, la fin le guette, lui aussi… à moins que des alliés inattendus ne le rejoignent dans la bataille À commencer bien sûr par Lila, qui ne raterait pour rien au monde une occasion de partir à l’aventure et faire étalage de sa puissance. Mais, aussi intrépides qu’ils soient, comment de simples magiciens pourraient-ils faire le poids face à l’incarnation même de la magie ?

 

Avis :

J’attendais ce 3ème tome comme on attend le soleil après l’hiver. Pourtant j’avais eu du mal avec le précédent opus. Je l’avais trouvé long, un bon deuxième tome de transition comme on les redoute.

Si vous me suivez depuis un petit moment vous connaissez mon aversion pour les pavés. Ce beau bébé me faisait donc peur. Surtout après la lecture laborieuse du deuxième tome. Pourtant la magie a opéré une deuxième fois et c’est un beau coup de cœur, comme pour le tout premier.

Au début je ne vous cache pas ma galère pour replacer tout le monde dans le contexte. Je lis beaucoup et j’ai une terrible mémoire des prénoms. Quand je lis une suite, j’ai ce moment difficile pendant quelques chapitres à me remémorer tout le monde.

Mais la force de cette histoire ce sont ses personnages. J’ai rarement eu affaire à des caractères aussi charismatiques. Ils sont tellement bien construits que vous vous imaginez aussi bien leur physique, que leur caractère et leur façon de bouger ou d’agir. C’est saisissant, captivant.

Ils portent l’intrigue et vous transportent dans ce Londres Rouge. Leur mission deviendra votre mission et vous ne pourrez vous empêcher de faire défiler les pages pour connaître la suite. Mais d’un autre côté vous redoutez la fin, parce que vous ne voulez pas quitter les personnages.

J’ai mis du temps à me mettre à écrire cette chronique parce que j’étais en gros déni. Je ne voulais pas avoir fini cette trilogie. Impossible de quitter Kell, Lila, Rhy, Alucard et les autres. En plus j’ai toujours autant de mal à écrire mon avis sur les coups de cœur.

En bref, une superbe conclusion de trilogie. Les personnages sont aboutis comme rarement, l’intrigue est géniale et l’univers fascinant.

• • •

Moi, à chaque fois qu’un personnage était en danger :

Autre-monde, tome 3 : le coeur de la Terre – Maxime Chattam

Autre-monde, tome 3 : le coeur de la Terre le coeur de la terre

Maxime Chattam

Genre : Fantastique / Jeunesse

Pages : 494.

Note Bonne lecture

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Cliques ici pour mon avis sur le deuxième tome !

Quatrième de couverture :

Tobias disparu dans les entrailles du Raupéroden, Matt et Ambre retournent à Eden, la cité des Pans, pour avertir le conseil de la ville de l’imminence d’une invasion des Cyniks, fomentée par la reine Malronce. Les Pans n’ont plus le choix, ils doivent se préparer à combattre, notamment en développant leur Altération, ce pouvoir surnaturel octroyé par le Cataclysme.

Avec L’Alliance des Trois, on découvrait un nouveau monde, avec Malronce son exploration. Le Coeur de la Terre montre les jeunes héros dans l’apprentissage de la vie en commun, de la politique, de la guerre et du rapport, nécessaire et salutaire, à la nature. Ainsi que la résolution des énigmes comme la vraie nature du Raupéroden et de la reine Malronce.

Avis :

Je continue sur ma lancée, je suis motivée à finir mes sagas en cours ! Je commence à en voir le bout d’ailleurs. J’ai beaucoup aimé les deux premiers tomes d’Autre-monde, je sens que toute cette saga est brillante !

La première moitié m’a tout de même parue un peu longue, dans le sens où elle met bien les choses en place. L’intrigue principale met du temps à démarrer, du coup je n’étais pas vraiment dedans.

Puis tout se met enfin en place, et c’est du grand spectacle ! J’étais à fond dans l’histoire, j’avais l’impression d’être aux côtés de nos héros.

L’écriture de Maxime Chattam vous donne vraiment l’impression d’être plongés dans son univers. Tout est très visuel, on s’y croirait réellement. Je suis sûre qu’adaptée en série ou au cinéma, ça ferait un carton.

La fin est quelque peu précipitée, mais me donne très envie de lire la suite. Cela pourrait être une fin en soi. La dernière ligne nous confirme d’ailleurs que c’est la fin du premier cycle (ce n’est pas un spoil, pas d’inquiétudes).

En bref, malgré une première moitié mettant du temps à se mettre en place j’ai beaucoup aimé ma lecture. J’adore toujours autant la plume de l’auteur que je dévore en quelques jours.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

• • •

Moi face à l’imagination de Maxime Chattam

The generations, tome 3 : Alone – Scott Sigler

The Generations, tome 3 : Alonealone

Scott Sigler

Traduction : Mathilde Montier

Genre : Fantastique / Young Adult

Pages : 603.

Note excellente lecture

ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LES PREMIERS TOMES 

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Cliques ici pour mon avis sur le deuxième tome !

 

Quatrième de couverture (qui est beaucoup trop longue et dont je vous cache une partie que je trouve inutile) :

« Aujourd’hui, nous ne sommes ni des Albonden, ni des hommes. Nous sommes le peuple d’Omeyocan et nous nous battrons ensemble jusqu’au bout. »

Depuis près d’un an, Em et les siens œuvrent main dans la main avec leurs anciens ennemis, les Albonden, pour faire d’Omeyocan un monde meilleur, le leur. Mais la tâche est loin d’être de tout repos et les menaces qui planent sur eux s’accumulent. À commencer par ces trois immenses appareils qui se rapprochent dangereusement de leurs terres et semblent nourrir des intentions bien peu pacifiques à leur encontre…

Sur le pied de guerre, Em et ses camarades scrutent le ciel, prêts à défendre leur territoire, mais le danger pourrait tout aussi bien venir des profondeurs… Réfugiés dans d’anciens tunnels, certains rebelles passent à l’attaque, bien décidés à mettre fin à l’alliance passée entre leurs compatriotes et les hommes.

Alors que les siens sont cernés de toutes parts et que les périls se multiplient, la jeune chef s’interroge. Pourquoi tant de peuples différents font-ils route vers Omeyocan ? La réponse à cette question pourrait bien leur être vitale, d’autant qu’une étrange épidémie de violence se répand et commence à créer des tensions au sein même de la population.

Et si Aramovski, l’ancien rival d’Em, avait raison ? Et si le Dieu du Sang existait vraiment… Oubliez toutes vos certitudes ! Scott Sigler conclut sa trilogie sans nous laisser aucun répit et nous emmène, entre ciel et terre, à la recherche de la dernière pièce manquante du puzzle.

Mon avis :

Après les grosses révélations du tome précédent et la deuxième moitié haletante j’avais très envie de lire la suite et fin. Je suis vraiment contente de cette lecture !

C’est le genre de saga qui s’améliore au fil des tomes. C’est flagrant avec ce tome 3. Scott Sigler a vraiment amélioré son récit sur trois romans. Pour une fois on a une vraie trilogie, qui se développe et qui a besoin de ces trois livres pour être complète.

L’intrigue est complètement folle. Je suis impressionnée par l’imagination de l’auteur dans ce tome, et par la maîtrise de son univers. Il est complet et vraiment bien pensé. Il va au bout des choses et donne vie à un cocktail explosif ! On ne s’ennuie pas une seconde, les rebondissements sont complètements dingues.

Pourtant je n’aime pas quand une suite de série fait une ellipse temporelle. Souvent cela me perd ou me frustre. Ici c’était nécessaire et logique, tout à fait naturel.

Les personnages ont un rôle époustouflant, ils évoluent tout au long de l’intrigue. Je vous préviens : Scott Sigler est un vrai tortionnaire. Mais ça, vous le découvrirez bien assez tôt si vous vous lancez dans cette saga.

L’auteur donne vie à ce dernier tome, riche en actions. Il m’a totalement menée en bateau, du début à la fin. A chaque fois que je pensais avoir deviné la suite, hop, revirement de situation.

En bref, un excellent tome de conclusion. Il me laissera un excellent souvenir de cette saga, qui s’est améliorée au fil des tomes. Je la conseille à tous ceux qui ont envie de se lancer !

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

• • •

Ma réaction à la fin du livre, en repensant à tout ce qu’il s’est passé :