Mon avis sur « Virgile & Bloom » de Joanne Richoux

Autres romans chroniquéde la même autrice :

Les collisions – PLS – Désaccordée – Toffee DarlingT’as vrillé

Quatrième de couverture :

– Virgile, est-ce que t’es un foutu vampire ?
– Bloom…

Bloom, c’est moi, étudiante en psycho, cinglée probable. Virgile, c’est mon prof de violoncelle. Il a presque trois siècles, il est sexy et dépressif. Problème : la mélancolie fait geler le sang des vampires, ce qui les tue. Donc je vais voler la voiture de ma sœur pour l’emmener à Brocéliande. Il paraît que là-bas, une communauté de monstres s’ébat joyeusement sous terre. Est-ce que je me lance dans ce voyage parce que la fin du monde approche ? Parce que je n’ai rien à perdre ? Ou à cause de la longueur de ses cils ? Aucune idée.
En tout cas, ça sent le plan foireux.
Une romance sensuelle, déjantée, à l’énergie rock.

Lire la suite de « Mon avis sur « Virgile & Bloom » de Joanne Richoux »

Mon avis sur « T’as vrillé » de Joanne Richoux

De la même autrice :

Les collisionsPLSDésaccordée Toffee Darling

Pour voir les Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

scarification

Quatrième de couverture :

Danaël, dix-sept ans, cheveux longs, peau ravagée, jean large, pompes défoncées, se morfond dans sa cambrousse brumeuse, où c’est l’hiver dix mois sur douze et où les silos à grains ont des airs de fusées. Sa rencontre avec Florine, gothique, insaisissable, le bouleverse. D’abord vue de loin et puis un rapprochement décisif le jour d’une colle. Échange d’écouteurs. Une chanson de Nirvana. Connexion. Illumination. C’est l’histoire d’un aveu-glement et d’une désillusion. Danaël se fait des films dans sa tête et vrille quand il comprend que ses sentiments sont à sens unique. Il est prêt à tout pour posséder Florine.

Lire la suite de « Mon avis sur « T’as vrillé » de Joanne Richoux »

Mon avis sur « Désaccordée » de Joanne Richoux

Publication Instagram beauté éthique nude (2)Désaccordée

Joanne Richoux

Edition : Gulfstream – Echos

Parution : 5 septembre 2019

Genre : Fantastique / Young Adult

Pages : 280.

 

j'ai aimé

Lus de la même autrice :

Les CollisionsToffee DarlingPLS

 

Quatrième de couverture :

Violette, 17 ans, part en virée avec Maëva, Lucas et Alexis. Direction le château d’eau désaffecté de Saint-Crépin-l’Hermite, un endroit à la sinistre réputation. Quelques heures plus tard, elle ouvre les yeux. Elle est couchée face contre terre, au milieu d’une forêt sauvage. Ceux qu’elle rencontre portent des noms bizarres : Dièse, Trille, Sonate…
Telle Alice tombée de l’autre côté du miroir, la jeune fille aurait-elle atterri dans un univers à part ? Pourquoi tout le monde la confond avec une certaine Princesse Croche, disparue trois ans plus tôt ? Et qui est Arpège, ce garçon casse-cœur qui la dévisage ? Violette le sent, l’envers de ce décor féerique, c’est un danger de mort.
Mais comment retrouver le chemin de la maison ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Désaccordée » de Joanne Richoux »

Mon avis sur « PLS » de Joanne Richoux

Publication Instagram beauté éthique nude (1)PLS

Joanne Richoux

Edition : Actes Sud Junior

Genre : Drame

Pages : 96.

 

coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

Soirée d’Halloween. Sacha navigue chez lui entre sa sœur jumelle, la fille dont il est amoureux et ses amis. De pièce en pièce, il traîne sa mélancolie et noie ses démons dans les volutes et les vapeurs d’alcool. Jeux de regards, frottements des corps, plaisirs furtifs, assauts repoussés… Les heures s’égrènent à vouloir tuer le temps. Bad trip ? Et si une lumière brillait quand même au bout de la nuit ? Un roman noir, au verbe vif et cru, qui se lit d’une traite. Une œuvre ancrée dans son époque, qui sonde les affres des solitudes adolescentes, les failles de chacun, mais fait aussi entendre l’urgence d’aimer et d’être aimé.

Lire la suite de « Mon avis sur « PLS » de Joanne Richoux »

Mon avis sur « Toffee Darling » de Joanne Richoux

toffee darlingToffee Darling

Joanne Richoux

Edition : Sarbacane

Genre : Contemporain

Pages : 252.

 

pas mal

 

Quatrième de couverture :

6 juin 1964, Paris.
Vivianne, 19 ans, ne supporte plus Jérôme. Ni cette confiserie qu’ils tiennent ensemble.
Alors cette nuit, elle part.
Où ? Aucune idée.
C’est comme ça qu’elle rencontre Kathleen, une magnétique pin-up aux boucles bicolores. Elle se perd dans son sillage et décide de la suivre en Amérique. Reste à convaincre Jérôme ; après tout, elle l’aime. Elle a besoin de lui à ses côtés.
À travers les États-Unis des sixties, le trio va écumer les villes, les angoisses, la nature sauvage, les joies, les routes et les chagrins.
Un seul moteur : la liberté.

 

Avis :

Après avoir lu l’incroyable « Les Collisions » de la même autrice, je voulais absolument relire sa superbe plume. Je crois que je vais finir par m’acheter tout ce qu’elle écrit… #Addiction : please help.

J’avoue que le sujet m’importait assez peu, tant que c’était du Joanne Richoux. Mais la promesse de la quatrième de couverture me séduisait pas mal : un road trip aux Etats-Unis avec comme mot clé « La Liberté », ça claque.

Au début du roman, j’ai tout de suite accroché ! Forcément, j’ai retrouvé cette écriture et cette patte qui me plaisent tant. J’adore la façon qu’elle a de construire ses personnages. Ils sont terriblement humains avec tout un tas de failles. Ils peuvent être attachants, détestables ou irrationnels. Même si j’ai trouvé le trio sympathique et agréable à suivre, ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable.

L’intrigue ne m’a pas autant passionné que prévu. J’ai un peu décroché, je l’avoue. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais après la première moitié j’avais plus de mal.

J’ai trouvé que ce roman faisait un peu écho à « Acid Summer » que j’ai lu il y a peu. Il se déroule dans les années 60’s et nous dresse une fresque de cette époque de manière maligne.

En bref, une lecture qui ne me laissera pas un souvenir indélébile mais j’adore toujours autant l’écriture de Joanne Richoux.

• • •

Petite plongée dans les années 60’s

Les collisions – Joanne Richoux

Les CollisionsLes collisions

Joanne Richoux

Edition : Sarbacane

Genre : Contemporain

Pages : 255.

 

frôle coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

Gabriel et Laetitia entrent en Terminale Littéraire. Il est brumeux et arrogant. Elle est fière et sauvage. Ils s’ennuient royalement au lycée, et ils ont comme une envie de le faire payer à tout le monde.
Ça tombe bien : cette année, ils étudient Les Liaisons dangereuses.
Ça va leur donner des idées…

 

Avis :

Un roman que j’ai repéré sur quelques blogs mais qui est passé un peu trop inaperçu. Pourtant il est absolument génial et mérite d’être beaucoup mieux mis en avant.

L’écriture électrique vous embarque dès les premiers chapitres. Elle a ce petit quelque chose en plus, qui se démarque des autres. J’ai franchement adoré ce style particulier, tranchant et percutant.

Le duo principal représente parfaitement cette ambiance des Liaisons dangereuses : ils sont malsains, manipulateurs et malheureux. Ils nous entrainent dans leur sombre année de terminale, et on assiste à leur petit jeu horrible. On les aime autant qu’on les déteste, et c’est ce qui fait leur force.

L’intrigue est maligne, très bien menée. L’auteure retranscrit vraiment bien les émotions de ses personnages, tout en gardant un contexte moderne et réaliste. On se prend en pleine face toute l’histoire, jusqu’à la dernière page.

En bref, un roman que je ne saurais que trop conseiller. Il est brillant, il ne passe vraiment pas loin du coup de coeur. Je l’ai dévoré en à peine deux jours !

• • •

Vraiment, j’insiste, lisez ce livre