Mon avis sur « T’as vrillé » de Joanne Richoux

De la même autrice :

Les collisionsPLSDésaccordée Toffee Darling

Pour voir les Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

scarification

Quatrième de couverture :

Danaël, dix-sept ans, cheveux longs, peau ravagée, jean large, pompes défoncées, se morfond dans sa cambrousse brumeuse, où c’est l’hiver dix mois sur douze et où les silos à grains ont des airs de fusées. Sa rencontre avec Florine, gothique, insaisissable, le bouleverse. D’abord vue de loin et puis un rapprochement décisif le jour d’une colle. Échange d’écouteurs. Une chanson de Nirvana. Connexion. Illumination. C’est l’histoire d’un aveu-glement et d’une désillusion. Danaël se fait des films dans sa tête et vrille quand il comprend que ses sentiments sont à sens unique. Il est prêt à tout pour posséder Florine.

Avis :

Un très grand merci à la géniale Joanne Richoux et Actes Sud Junior pour l’envoi de ce livre. C‘est toujours un plaisir quand une de vos autrices favorites sort un nouveau livre. C’est un grand honneur de pouvoir lui parler, d’autant plus de pouvoir échanger sur un livre qu’elle m’envoie.

Je suis toujours aussi fan de sa plume, de ses mots. Je le dis et je pense toujours le redire encore et encore mais elle a un talent indéniable pour composer des histoires. Comme me l’a si bien dit Johan : elle pourrait me faire lire le dictionnaire. Sur ce point je ne suis absolument jamais déçue.

Ce roman est court, une petite gifle nette et rapide. En 46 pages vous serez marqués, impossible d’être indifférent.e face à Joanne Richoux. Un shot d’émotion brut et pure.

Ce qui est assez drôle, c’est que je me suis fait ma propre interprétation de l’histoire. En échangeant sur ma lecture avec d’autres lecteurs/lectrices, je me suis aperçue que j’avais eu une toute autre compréhension de l’histoire qu’eux.

Je ne vais pas vous le cacher, j’ai eu un peu de mal avec le personnage principal : Danaël. L’autrice dresse toujours des personnages avec un caractère bien décrit et bien distinct. Un peu comme dans la vraie vie : on est pas obligés d’apprécier tout le monde. Et là, Danaël et moi ça n’a pas collé. C’est un livre très sombre avec des personnages particuliers.

En bref, Joanne Richoux arrive toujours à viser juste pour nous mettre un uppercut. Une plume tranchante unique en son genre.

• • •

Recevoir le livre d’une autrice qu’on aime profondément, ça donne ça :

4 commentaires sur « Mon avis sur « T’as vrillé » de Joanne Richoux »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s