Mon avis sur « Robustia » de Betty Piccioli

Autres romans chroniqués de la même autrice :

Chromatopia

Quatrième de couverture :

« Au sein de la cité des combattants, le véritable ennemi se cache parfois en nous. »

Robustia. Une cité où chaque métal correspond à une position sociale. Où le combat peut vous élever dans la société.

Biann, conseillère d’Electrum, vient tout juste d’acquérir ce statut prestigieux en s’illustrant lors d’un tournoi. Mais la maladie qui la ronge à chaque cycle pourrait bien mettre un terme à sa carrière…
Kalel, conseiller d’Airain, se ne se remet pas d’avoir perdu sa position d’Electrum. Aveuglé par la rage, il est prêt à tout pour récupérer son pouvoir, jusqu’à se perdre lui-même…
Aequo, ancien habitant du royaume de Chromatopia, a entamé un long voyage loin de sa cité pour fuir ses démons. Jusqu’au jour où ses pas le conduisent face aux remparts de Robustia…

Ils ne le savent pas encore, mais leur rencontre pourrait bien sceller le sort des deux cités à jamais.

Lire la suite de « Mon avis sur « Robustia » de Betty Piccioli »

Mon avis sur « U4 : Stéphane » (BD) de Pierre-Paul Renders, Denis Lapière et Adrián Huelva

De la même série :

U4 : KoridwenU4 : Jules (BD)

Quatrième de couverture :

« Je m’appelle Stéphane. Ce rendez-vous, j’y vais pour retrouver mon père ». Avant le virus, Stéphane menait à Lyon la vie tranquille d’une élève bourgeoise en compagnie de son père, éminent épidémiologiste. La pandémie U4 a exterminé en dix jours toute la population, à l’exception des adolescents. Mais Stéphane a une conviction : son père a survécu, protégé par l’armée, et il cherche une solution à la pandémie. Plutôt que de rejoindre le R-Point où la majorité des jeunes s’organisent, sous la supervision des rares militaires survivants, elle préfère rester seule à l’appartement pour attendre le retour de son père… C’est un choix risqué : l’anarchie rampante progresse et plonge peu à peu Lyon dans le chaos… Stéphane ne croit pas à cet étrange rendez-vous à Paris pour les joueurs experts de Warriors of Time, mais les circonstances vont peut-être la faire changer d’avis…

Lire la suite de « Mon avis sur « U4 : Stéphane » (BD) de Pierre-Paul Renders, Denis Lapière et Adrián Huelva »

Mon avis sur « Fable, tome 1 » de d’Adrienne Young

Quatrième de couverture :

Fable, 17 ans, est la fille du marchand le puissant des Goulets près de la mer sans Nom. Pourtant, après la mort de sa mère au cours d’une tempête, son père l’a abandonnée sur une île peuplée de voleurs où elle a dû se battre pour survivre. Plongeuse, découvreuse de gemmes qu’elle revend pour assurer sa subsistance, Fable poursuit un but : quitter l’île et rejoindre son père afin d’obtenir son héritage, une place dans sa flotte. Pour cela elle doit gagner le continent où il a établi son comptoir commercial. Elle fait appel à West, le jeune capitaine d’un navire marchand, le Marigold, qui accepte de l’emmener. Mais une fois à bord, alors qu’elle doit faire ses preuves et être acceptée par l’équipage, elle découvre que West et son navire ne sont peut-être pas ce qu’ils paraissaient être…

Lire la suite de « Mon avis sur « Fable, tome 1 » de d’Adrienne Young »

Mon avis sur « Aurora Squad, tome 3 » d’Amie Kaufman et Jay Kristoff

Autres romans de la même saga :

tome 1tome 2

Autre romans chroniqués des auteurs :

Illuminae tome 1, tome 2, tome 3

Autre romans chroniqués de Jay Kristoff :

Nevernight tome 1, tome 2, tome 3

Quatrième de couverture :

Ils veulent partir en beauté !

Quand on demande à une bande de losers de sauver la galaxie d’un redoutable ennemi surpuissant, le redoutable ennemi surpuissant gagne, évidemment. Attendez… Pas si vite.

Aucune défaite n’est définitive et l’escadron a une dernière chance de réécrire l’histoire. Peut-être deux. Sauf que c’est très compliqué car :

Zila, Scarlett et Finn sont coincés dans une boucle temporelle alors que la guerre fait rage entre Traskiens et Terriens. Voilà qui simplifie le problème n’est-ce pas ?

Tyler, Kal et Auri, eux, font alliance avec les pires affreux de l’univers dans un futur où les méchants ont déjà gagné. Pas la meilleure idée qui soit, mais pourquoi pas ?

Hé, escadron 312, vous cherchez vraiment à sauver le monde où vous faites semblant ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Aurora Squad, tome 3 » d’Amie Kaufman et Jay Kristoff »

Mon avis sur « Cursebreakers, tome 2 : Un coeur si loyal et solitaire » de Brigid Kemmerer

Autres romans chroniqués de la même autrice :

PS : Tu me manques  – PS : Je ne t’ai jamais ditUn sort si noir et éternel

Quatrième de couverture :

La malédiction est enfin brisée, mais le destin d’Emberfall n’est pas scellé. Dans le royaume, des rumeurs circulent : le prince Rhen ne serait pas l’héritier légitime. Seul Grey, le commandant de la garde, connaît la dangereuse vérité. Pour rester fidèle à son prince, il doit la taire et rester caché. Même si, ce faisant, tout le monde le pense coupable de trahison. Tandis que le trône vacille, Karis Luran, la reine ennemie, prépare son heure pour mettre main basse sur les terres de Rhen. Seule sa fille, Lia Mara, espère pouvoir empêcher un nouveau bain de sang. Mais pour cela, elle doit conclure un pacte avec Emberfall. Et si Rhen ne veut pas de cette alliance, elle se tournera vers l’autre héritier : le commandant Grey lui-même.

Lire la suite de « Mon avis sur « Cursebreakers, tome 2 : Un coeur si loyal et solitaire » de Brigid Kemmerer »

Mon avis sur « Amy VS Oliver » de Vicky Skinner

Quatrième de couverture :

Tout les oppose : Amy est première de sa classe, Oliver a abandonné le lycée et pourtant ils ne peuvent plus se passer l’un de l’autre !

Amy est première de sa classe et doit le rester pour intégrer l’université de ses rêves. Quand son beau-père perd son travail, elle est contrainte de prendre un petit boulot chez Spirits, une boutique de disques, au risque de négliger ses études… Là-bas, Amy rencontre son opposé : Oliver, qui n’a aucune envie d’aller à la fac. Dès leur rencontre, une rivalité s’installe entre eux. Ils se lancent alors un défi par playlists interposées : à qui reviendra le plus grand génie musical ? Leur alchimie improbable les mènera-t-elle à une romance inoubliable ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Amy VS Oliver » de Vicky Skinner »

Mon avis sur « Les Royaumes immobiles, tome 1 : La princesse sans visage » d’Ariel Holzl

Autre ouvrages chroniqués du même auteur :

Temps MortLes Soeurs Carmines, tome 1tome 2

Quatrième de couverture :

Une plongée fantastique au royaume des feys
Dans les Royaumes Immobiles, l’existence est contrôlée par quatre monarques. Sans eux, la réalité serait réduite à un flot d’énergie magique et chaotique. Or le trône d’Automne, vacant depuis trop longtemps, menace cet équilibre : il faut lancer un nouveau sacre. Sept jeunes femmes peuvent y prétendre. La compétition sera sans pitié. Ivy est candidate malgré elle. À 18 ans elle a passé toute son existence cachée derrière les murs de son manoir et les parois de son masque.
Elle est une « Belle-à-mourir » : quiconque voit son visage est pris de folie meurtrière ou suicidaire. Propulsée dans le monde des Sidhes, la noblesse des feys, au cœur de manigances qui la dépassent, elle va devoir puiser dans ses ressources pour survivre. Un chemin qui la mènera bien plus loin qu’elle ne l’aurait imaginé…

Un roman fantastique de haute volée dans l’univers sombre et mystérieux des Feys.

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Royaumes immobiles, tome 1 : La princesse sans visage » d’Ariel Holzl »

Mon avis sur « La carte des confins, T2 » de Marie Reppelin

Autre roman chroniqué de la même autrice :

La carte des Confins, tome 1

Quatrième de couverture :

Et si le plus terrible des pirates était une femme ?
Depuis que les ombres se sont emparées de Callie, Blake est à la dérive.
Mais sa garde rapprochée ne peut se résoudre à laisser leur capitaine dans cet état et décide de tout tenter pour faire revenir Callie. A l’aide d’un pentacle trouvé dans l’ancien château du Sorcier Noir, ils font revenir la jeune femme qui, par amour pour Blake, réussit à reprendre le dessus sur les ombres.
Mais pour que Callie soit à jamais délivrée du maléfice, elle devra maîtriser une magie qui menace sa vie… et repartir à la découverte des confins où sont cachés les secrets de son destin.

Alors que les épreuves effrayantes s’accumulent sur leur route Blake réussit-il à atteindre les confins et à sauver Callie qui se laisse doucement mourir ?

Lire la suite de « Mon avis sur « La carte des confins, T2 » de Marie Reppelin »

Mon avis sur « Les Soeurs Carmines, tome 2 » d’Ariel Holzl

Autre romans chroniqués du même auteur :

Temps mortLes Soeurs Carmines, tome 1

Quatrième de couverture :

Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons.

En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Soeurs Carmines, tome 2 » d’Ariel Holzl »

Mon avis sur « D’or et d’Oreillers » de Flore Vesco

Autre roman chroniqué de la même autrice :

Elle est le vent furieux

Quatrième de couverture :

C’est un lit vertigineux, sur lequel on a empilé une dizaine de matelas. Il trône au centre de la chambre qui accueille les prétendantes de lord Handerson. Le riche héritier a conçu un test pour choisir au mieux sa future épouse. Chaque candidate est invitée à passer une nuit à Blenkinsop Castle, seule, sans parent, ni chaperon, dans ce lit d’une hauteur invraisemblable. Pour l’heure, les prétendantes, toutes filles de bonne famille, ont été renvoyées chez elles au petit matin, sans aucune explication.
Mais voici que lord Handerson propose à Sadima de passer l’épreuve. Robuste et vaillante, simple femme de chambre, Sadima n’a pourtant rien d’une princesse au petit pois ! Et c’est tant mieux, car nous ne sommes pas dans un conte de fées mais dans une histoire d’amour et de sorcellerie où l’on apprend ce que les jeunes filles font en secret, la nuit, dans leur lit…

Lire la suite de « Mon avis sur « D’or et d’Oreillers » de Flore Vesco »