Mon avis sur « Les loups chantants » d’Aurélie Wellenstein

Autres romans chroniqués de la même autrice :

Le Roi des Fauves – Le Dieu Oiseau – Blé Noir – Mers Mortes – Yardam – Mers MortesLa baleine blanche des mers mortes

Quatrième de couverture :

Yuri appartient à un clan d’éleveurs de rennes. Il vit dans un village entouré par un perpétuel blizzard. Il y a un an, son amour, Asya, a disparu dans la tempête, attirée par les hurlements hypnotiques des loups chantants. Bien que tout le monde la croie morte, le garçon espère qu’elle soit toujours en vie, quelque part, de l’autre côté du blizzard. Un jour, la sœur de Yuri, Kira, contracte un mal étrange ; son corps se couvre de glace. Pour le chaman du clan, la jeune fille est maudite par le dieu de l’hiver ; elle est bannie, et condamnée à s’enfoncer seule dans le blizzard. Mais une amie, Anastasia, rejette farouchement ce verdict surnaturel. Selon elle, il s’agit d’une maladie soignable à la capitale, par la chirurgie. Déterminés à tout tenter pour sauver Kira, Yuri et Anastasia prennent leurs traîneaux à chiens pour emmener la jeune malade à la capitale. Mais aussitôt partis à travers le blizzard, les loups les prennent en chasse.

Lire la suite de « Mon avis sur « Les loups chantants » d’Aurélie Wellenstein »

Mon avis sur « Lore Olympus » (VO) de Rachel Smith

Pour voir la liste non exhaustive des Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

relation toxique – viol – drogue – alcool – violence psychologique

Quatrième de couverture :

Witness what the gods do…after dark. The friendships and the lies, the gossip and the wild parties, and of course, forbidden love. Because it turns out, the gods aren’t so different from us after all, especially when it comes to their problems. Stylish and immersive, this is one of mythology’s greatest stories — The Taking of Persephone — as it’s never been told before.

Lire la suite de « Mon avis sur « Lore Olympus » (VO) de Rachel Smith »

Mon avis sur « Les âmes inconscientes » de Rod Marty

Autre roman chroniqué du même auteur :

Les enfants de Peakwood

Pour voir la liste non exhaustive des Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

viol – violence – suicide – sévices corporels – auto-mutilation – homophobie – racisme -harcèlement

Quatrième de couverture :

2020.
Juliet, Max, Darren, Lilly et Madeline ne se connaissent pas. Ils souffrent tous de traumatismes qu’ils ne comprennent pas. Leurs chemins vont se croiser suite à un attentat dans une boîte de nuit : et si tous leurs traumatismes avaient un lien avec une de leurs vies passées ?
1692.
Martha, Daniel, Philip, Mercy et Alice vivent à Salem. Et les choses commencent à devenir sérieuses : le révérend Parris, qui est à la tête du village grâce à son statut de religieux, accusent des femmes de sorcellerie et fait régner la terreur et la paranoïa parmi les habitants.
Et si l’attentat de 2020 était lié aux événements traumatiques qui se sont déroulés à Salem ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Les âmes inconscientes » de Rod Marty »

Mon avis sur « Peau d’Homme » d’Hubert & Zanzim

Quatrième de couverture :

Dans l’Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c’était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d’homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d’un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d’homme, Bianca s’affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l’amour et la sexualité.

Lire la suite de « Mon avis sur « Peau d’Homme » d’Hubert & Zanzim »

Mon avis « Olive » tome 1, tome 2 & tome 3 de Cazot & Lucy Mazel

Quatrième de couverture, du tome 1 :

Olive, c’est l’histoire d’une fille de 17 ans, très timide et renfermée mais à l’imagination débordante. Un jour dans le monde onirique qu’elle s’est créée au fil des années débarque Lenny, un spationaute blessé et malade. Que fait donc cet homme dans son espace réservé où personne n’est jamais invité ?

Lire la suite de « Mon avis « Olive » tome 1, tome 2 & tome 3 de Cazot & Lucy Mazel »

Mon avis sur « Kharikléa » d’Alexandre Jacquel

Quatrième de couverture :

Louis, un jeune universitaire paumé, est hanté depuis quelque temps par le rêve étrange d’une jeune femme aux yeux d’émeraude qui semble l’appeler au secours. Quand le professeur Armitage lui demande de traduire un papyrus récemment découvert dans le sarcophage d’une momie, Louis voit sa vie basculer par la mystérieuse Kharikléa et par le Livre de Thot aux pouvoirs terrifiants, suscitant bien des convoitises.

Un thriller fantastique et haletant. Une histoire d’amour et de mystère par-delà les abîmes du temps.

Lire la suite de « Mon avis sur « Kharikléa » d’Alexandre Jacquel »

Mon avis sur « Ces jours qui disparaissent » de Timothé Le Boucher

Quatrième de couverture :

Une course poursuite contre le temps perdu… Que feriez-vous si d’un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu’un jour sur deux ? C’est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d’une vingtaine d’années qui, sans qu’il n’en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu’un jour entier vient de s’écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps.
Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n’a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son « autre », par caméra interposée. Mais petit à petit, l’alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s’évaporant progressivement dans le temps…

Lire la suite de « Mon avis sur « Ces jours qui disparaissent » de Timothé Le Boucher »

Mon avis sur « Rouge » de Pascaline Nolot

Trigger Warning :

viol – violence – suicide – sévices corporels – harcèlement

Quatrième de couverture :

Accroché au versant du mont Gris et cerné par Bois-Sombre se trouve Malombre, hameau battu par les vents et la complainte des loups. C’est là que survit Rouge, rejetée à cause d’une particularité physique. Rares sont ceux qui, comme le père François, éprouvent de la compassion à son égard. Car on raconte qu’il ne faut en aucun cas toucher la jeune fille sous peine de finir comme elle : marqué par le Mal.
Lorsque survient son premier sang, les villageois sont soulagés de la voir partir, conformément au pacte maudit qui pèse sur eux. Comme tant d’autres jeunes filles de Malombre avant elle, celle que tous surnomment la Cramoisie doit s’engager dans les bois afin d’y rejoindre l’inquiétante Grand-Mère. Est-ce son salut ou un sort pire que la mort qui attend Rouge ? Nul ne s’en préoccupe et nul ne le sait, car aucune bannie n’est jamais revenue…

Lire la suite de « Mon avis sur « Rouge » de Pascaline Nolot »

Mon avis sur « Arcana, tome 1 » de Serena Blasco

Quatrième de couverture :

Fauna et Flora, deux jumelles de 15 ans qui ignorent tout l’une de l’autre, ont grandi sur deux îles différentes. Envoyées sur l’île d’Arcana pour intégrer les brigades des arcanes majeurs au coven du tarot, elles découvrent leur parenté. Les deux soeurs ignorent encore qu’une terrible prophétie plane au-dessus d’elles.

Lire la suite de « Mon avis sur « Arcana, tome 1 » de Serena Blasco »

Mon avis sur « La baleine blanche des mers mortes » d’Aurélie Wellenstein & Olivier Boiscommun

Autres romans chroniquéde la même autrice :

Le Roi des Fauves – Le Dieu Oiseau – Blé Noir – Mers Mortes – YardamMers Mortes

Quatrième de couverture :

Mers et océans ont disparu. L’eau s’est évaporée, tous les animaux marins sont morts. Des marées fantômes déferlent sur le monde et charrient des spectres avides de vengeance. Requins, dauphins, baleines…, arrachent l’âme des hommes et la dévorent. Seuls les exorcistes, protecteurs de l’humanité, peuvent les détruire. Oural est l’un d’eux. Il est vénéré par les habitants de son bastion qu’il protège depuis la catastrophe. Jusqu’au jour où Bengale, un capitaine pirate tourmenté, le capture à bord de son vaisseau fantôme. Commence alors un voyage forcé à travers les mers mortes… De marée en marée, Oural apprend malgré lui à connaître son geôlier et l’objectif de ce dangereux périple. Et si Bengale était finalement la clé de leur salut à tous ?

Lire la suite de « Mon avis sur « La baleine blanche des mers mortes » d’Aurélie Wellenstein & Olivier Boiscommun »