Mon avis sur « PS : Je ne t’ai jamais dit » de Brigid Kemmerer

PS : je ne t’ai jamais dit

Brigid Kemmerer

Traduction : Alice Delarbre

Edition : Hachette

Genre : Contemporain

Pages : 440.

 

coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

Deux lycéens qui auraient pu ne jamais se croiser. Qui ne savaient pas ce qu’est être aimé. Et qui pourtant se sont trouvés. Rev gardera toujours dans sa chair les cicatrices des sept années qu’il a subies sous les coups de son père. Quant à Emma, c’est dans son coeur qu’elle porte les siennes : elle n’existe pas aux yeux de son père, et sa mère veut tout contrôler. Rev et Emma ne se sont jamais vus que de loin.

Pourtant, le hasard les réunit, un soir. Petit à petit, les deux ados blessés s’apprivoisent, et, chaque jour, partagent leurs doutes et leurs peines. Malheureusement, ce moment de grâce ne pouvait pas durer. Rev est parti rendre visite à son père, qui a refait surface. Sauf qu’Emma a besoin d’aide. Harcelée par un gamer appelé Nightmare, elle s’adresse à la mauvaise personne – un garçon qui fréquente le jeu vidéo en ligne qu’elle a créé pour s’évader.
Rev rejoindra-t-il Emma à temps pour la sauver ?

 

Avis :

J’avais absolument adoré « Ps : tu me manques » de la même autrice que j’avais dévoré en quelques heures. Je n’étais pas du tout au courant de cette nouvelle parution. Quand je l’ai vu sur NetGalley j’ai sauté sur l’occasion !

Il faut savoir que ce n’est pas un tome 2 à proprement parler. Les événements ont lieu après le premier tome dans le même « univers » et dans la même continuité. On ne va pas suivre les mêmes personnages, même s’ils feront des apparitions. Vous pouvez totalement lire le tome 2 sans avoir lu le 1, cela ne posera aucun problème de compréhension.

Petit point superficiel avant de commencer avec le contenu : je trouve cette couverture bien moins réussie que l’autre. En plus pourquoi avoir mis la couverture du tome 1 en tout petit à gauche ? Et pourquoi les deux personnages en bas en petit ? Je ne suis pas fan du tout.

Mais le contenu m’a beaucoup plus séduite. C’est touchant, c’est émouvant, c’est beau. L’autrice a ce talent de créer une justesse des émotions et des personnages authentiques. Un grand bravo à la traductrice aussi qui fait un boulot de dingue parce qu’on ne sent pas du tout le texte traduit.

Les personnages m’ont encore plus touché. Je me suis sentie terriblement proche d’eux, vibrant au diapason avec leurs émotions. Ils sont attachants et crédibles. On a l’impression d’y être avec eux.

Les sujets abordés sont d’actualité. Ils peuvent être durs mais ils sont traités avec cette dose d’humanité dont on a vraiment besoin. J’ai terminé le livre avec des frissons. On enchaîne les chapitres alternant entre le point de vue des personnages principaux. Les pages défilent toutes seules.

En bref, encore un très beau roman de Brigid Kemmerer qui vise juste. 

• • •

5 commentaires sur « Mon avis sur « PS : Je ne t’ai jamais dit » de Brigid Kemmerer »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s