Calendar Girl, tome 8 : Août – Audrey Carlan

Calendar Girl, tome 8 : Août

Audrey Carlan

Traduction : Robyn Stella Bligh

Genre : New-Romance / Erotique

Pages : 152.

Note Bonne lecture

Mon avis sur le tome 1 ici !

Mon avis sur le tome 2 ici !

Mon avis sur le tome 3 ici !

Mon avis sur le tome 4 ici !

Mon avis sur le tome 5 ici !

Mon avis sur le tome 6 ici !

Mon avis sur le tome 7 ici !

 

Quatrième de couverture :

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl… Mia a toujours été très douée pour prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas, et cette faculté va bien lui servir pour sa prochaine mission.

Cette fois, c’est au Texas que Mia se retrouve, auprès d’un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la soeur de Maxwell, dont ce dernier n’a jamais entendu parler et qui répond au nom de… Mia Saunders.

Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette soeur, ou il perdra son empire au profit d’un groupe d’investisseurs peu scrupuleux. Or, il a trouvé Mia… Mia arrive donc dans cette famille de cow-boys, prétendant être quelqu’un qu’elle n’est pas et roulant dans la farine tous les gros bonnets qui tournent autour de la fortune de Maxwell. Elle va s’attacher plus que de raison à cette famille sympathique, qui l’accueille à bras ouverts. Elle aura du mal à repartir… Un mois riche en rebondissement étonnants.

 

Avis :

Au fil des mois j’ai un petit peu perdu l’attrait de cette histoire. Au début j’ai aimé le concept et l’héroïne plutôt badass. Au fil des mois je me suis habituée au format d’un livre par moi, et Mia commençait à m’énerver.

Dans ce tome-ci je la trouve un peu cruche, et malpolie. Je ne sais pas si j’ai vraiment décroché avec ce personnage ou si c’est l’impression qu’elle donne. Mais elle se concentre beaucoup sur elle-même, oubliant parfois de prendre en considération son entourage.

L’intrigue prend une tournure surprenante. Cela a été agréable à suivre. J’avais deviné certains dénouements mais cela reste une lecture sympathique. Je me demande bien ce qui va suivre du coup !

En revanche j’ai repéré plusieurs fautes dans le livre, qui étaient flagrantes ! J’ai trouvé aussi la traduction très moyenne. On sent que l’écriture est moins travaillée et plus vulgaire, c’est dommage.

En bref, une lecture légère qui ne casse pas non plus trois pattes à un canard. Je suis curieuse de connaître la suite mais je ne me jetterai pas dessus.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

• • •

Quand l’héroïne va dans un ranch mais qu’on ne parle pas une seule fois de cheval :

2 commentaires sur « Calendar Girl, tome 8 : Août – Audrey Carlan »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s