Mon avis sur « Queen Kong » d’Hélène Vidal

Pour voir la liste non exhaustive des Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

slut-shamming – (cyber)harcèlement

Quatrième de couverture :

Pour le groupe elle en est une.
Une belle.
Une vraie.
Une grosse.
Une sacrée.
C’est ce qu’ils disent dans les commentaires qui font sonner son téléphone à répétition, entre insultes et émojis assassins.
Mais elle choisit de voir, toucher, entendre, goûter. Sans céder à la pression et au jugement de la meute.
Elle joue selon ses propres règles.
Seule ? Peut-être pas…


Un texte incisif et éclatant porté par une héroïne qui dynamite les codes et décide de suivre ce qui bat en elle, quel que soit le prix à payer.

Avis :

Avant d’aller au salon de Montreuil, j’avoue que je n’avais jamais fait attention à cette collection de chez Thierry Magnier. C’est une collection dédiée à la sexualité s’adressant particulièrement aux adolescents de plus de 15 ans et je trouve ça très intéressant, et même nécessaire. Ce livre a reçu le prix « Pépite d’or 2021 » du SLPJ, l’autrice était en dédicace sur place et on m’en a parlé en bien alors forcément, j’ai craqué !

Déjà, l’autrice est particulièrement gentille et pendant les quelques minutes qu’a duré notre échange lors du salon, j’ai été séduite par son discours. Je me suis donc empressée de lire ce court roman juste après notre conversation.

J’ai beaucoup aimé l’écriture. Une plume franche, saccadée, qui me rappelle beaucoup ma chouchou Joanne Richoux. Une manière d’écrire qui colle parfaitement à ce ressenti que l’on a quand on est adolescent. Quelque chose d’électrique.

On plonge directement dans les émotions à vif du personnage principal. On ne passe pas par quatre chemins, c’est direct, acide, cru. Les thèmes sont forts et actuels, parfaitement ancrés dans l’air du temps. J’aurais beaucoup aimé lire ça adolescente. Une vraie ode à la liberté de soi.

En bref, c’est un roman court donc je ne veux pas me risquer à trop en dire. Je suis hyper curieuse de lire d’autres romans de chez L’Ardeur. A remettre entre toutes les mains (à partir de 15 ans).

• • •

2 commentaires sur « Mon avis sur « Queen Kong » d’Hélène Vidal »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s