Mon avis sur « Libère-moi » de Roni Loren

Publication Instagram beauté éthique nudeLibère-moi

Roni Loren

Traduction : Ariane Maksioutine

Edition : City

Parution : 12 juin 2013

Genre : Romance érotique

Pages : 381.

 

ATTENTION : ce genre de lecture s’adresse à un public averti.

Dans celui-là spécifiquement trigger warning sur le viol

j'ai aimé

Lus de la même autrice :

Démasque-moiObsède-moi

 

Quatrième de couverture :

Brynn est une jeune femme qui a voué sa vie à l’aide des personnes en difficulté. Cette fois, la femme en détresse, c’est sa sœur. Soupçonnée de meurtre, elle se cache dans un lieu mystérieux où se retrouvent les élites de la haute société pour donner corps à leurs fantasmes, y compris les plus extrêmes.

Brynn va devoir s’infiltrer dans ce milieu et se mettre dans la peau d’une femme soumise. Mais on n’y pénètre que sur invitation. Brynn connaît un homme qui peut l’aider : Reid, un célèbre avocat avec qui elle a eu une liaison quelques années plus tôt.

Quand il tombe le costume et la cravate, Reid se transforme en un redoutable dominateur. Leurs vieilles blessures réveillent leurs désirs. Mais dans l’ombre, quelqu’un observe et mène le jeu selon ses propres règles…

 

Avis :

Ca faisait un moment que je n’avais pas lu un nouveau roman de cette autrice. J’avais adoré mes deux premières lectures, j’avais donc hâte de me plonger à nouveau dans son univers. Je le redis ici, mais je l’avais déjà dit précédemment : c’est une fiction. Si le milieu SM vous rebute complètement, fuyez loin.

Encore une fois, on a une intrigue intéressante et complète. Ca change des romances clichées avec leur schéma pré-établi que je n’aime pas lire. J’avoue tout de même que c’est celui que j’ai le moins aimé des trois que j’ai lu.

Je ne sais pas si c’est le tout premier qu’elle a écrit, mais je l’ai trouvé un peu plus cliché que les autres, plus proche des codes de la romance. Avec une trame très américaine, où les choses ont tendance à être un peu exagérées.

J’ai bien accroché avec les personnages. Reid est un poil trop stéréotypé quand même. Il a des crises de possessivité et il aime bien pousser Brynn dans ses retranchements. Rien de dramatique, mais tout de même. Quelques passages m’ont mise mal à l’aise. Brynn est touchante, humaine. Roni Loren a un talent particulier pour les personnages féminins.

Cela reste très addictif et bien écrit. Il me reste un dernier roman traduit en français, ensuite je devrais passer à la VO. Cette série se déroule dans le même lieu mais on ne suit pas les mêmes personnages. Vous pouvez les lire dans l’ordre que vous voulez, vous croiserez juste les personnages de l’univers.

En bref, cela reste une bonne lecture. Un peu en dessous des autres. J’ai hâte de lire « Savoure-moi »…

• • •

Il y a tout de même des passages très… visuels

 

3 commentaires sur « Mon avis sur « Libère-moi » de Roni Loren »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s