Mon avis sur « La dame blanche » de Quentin Zuttion

Quatrième de couverture :

Estelle, trentenaire un peu perdue dans sa vie intime, est infirmière dans une maison de retraite. Dans cet univers professionnel empreint de parties de cartes, de rêves inachevés et de morts solitaires, la jeune femme va tisser des relations particulières avec les résidents, les écouter et appréhender leur souffrance jusqu’à vouloir commettre l’irréparable…

Lire la suite de « Mon avis sur « La dame blanche » de Quentin Zuttion »

Mon avis sur « Amours croisées » de Laura Nsafou et Camélia Blandeau

Quatrième de couverture :

Yari rencontre Hide qui lui convient en tous points. Mais ils n’ont pas la même conception de la relation amoureuse et sont éprouvés tant par leurs envies que par leurs limites. Leur relation met en lumière leurs différends et pose les questions de l’exclusivité et de la jalousie.
Une romance moderne qui explore de multiples façons d’aimer aujourd’hui.

Lire la suite de « Mon avis sur « Amours croisées » de Laura Nsafou et Camélia Blandeau »

Mon avis sur « Amelia Woods, tome 1 : Le Manoir de Lady Heme » de Carole Breteau et Morgane Lafille

Quatrième de couverture :

Angleterre, veille du XXe siècle, un manoir isolé au cœur d’une baie de carte postale. Amélia, jeune femme férue de rationalisme est venue pour étudier les oiseaux, s’éloignant de Londres et de son père, universitaire trop protecteur. Depuis le décès de sa mère, elle ne peut toucher autrui sans être assaillie par des flashs, des bribes de futurs étrangers, des émotions qui ne lui appartiennent pas et dont les irruptions la déstabilisent de plus en plus. Le manoir de Lady Hème aurait dû être le lieu tranquille où poser ses valises, apaiser son deuil, pour renouer avec certitudes scientifiques et cartésianisme… À l’inverse, la bâtisse semble concentrer les étrangetés autant qu’exacerber le malaise d’Amélia… Chat voleur et fantasque, petit bouc opiniâtre, logeuse inquiétante, architecture capricieuse, et mystérieux inconnu surgissant à la nuit tombée vont bouleverser la réalité de la jeune femme… Bientôt, toutes ses certitudes seront balayées.
Magie et suspense sont au cœur de ce diptyque pétillant. Un récit initiatique dans lequel une « jeune femme moderne » remet en cause tout ce qu’elle croit savoir et éveille sa part spirituelle afin de trouver sa vérité, à l’âge où sentiments et secrets familiaux sont susceptibles d’encore tout bouleverser.

Lire la suite de « Mon avis sur « Amelia Woods, tome 1 : Le Manoir de Lady Heme » de Carole Breteau et Morgane Lafille »

Mon avis sur « Lightfall, tome 1 : la dernière flamme » de Tim Probert

Quatrième de couverture :

Béa, une adolescente un peu anxieuse, vit sur la planète Irpa. Confrontée à l’étrange disparition de son grand-père Cochon Sorcier, fabricant de potions et gardien de la flamme éternelle, elle décide de partir à sa recherche. Avec l’aide du courageux Cad, un sympathique Galdurien, elle se lance dans une quête pour sauver la planète des ténèbres qui commencent à la recouvrir.

Lire la suite de « Mon avis sur « Lightfall, tome 1 : la dernière flamme » de Tim Probert »

Mon avis sur « Les strates » de Pénélope Bagieu

Autre ouvrages chroniqués de la même autrice :

Culottées, tome 1Culottées, tome 2

Quatrième de couverture :

L’autrice de Culottées, Eisner Award 2019, livre ici son premier récit autobiographique, où histoires d’enfance et d’adolescence composent le portrait de l’adulte qu’elle est devenue.

Lire la suite de « Mon avis sur « Les strates » de Pénélope Bagieu »

Mon avis sur « Ne m’oublie pas » d’Alix Garin

Quatrième de couverture :

La grand-mère de Clémence souffre de la maladie d’Alzheimer. Face à son désespoir, elle prend la décision de l’enlever de la maison de retraite et de prendre la route en quête de l’hypothétique maison d’enfance de sa mamie. Une fuite, une quête, un égarement, l’occasion de se retrouver ? À moins que ce ne soit plutôt des adieux…

Lire la suite de « Mon avis sur « Ne m’oublie pas » d’Alix Garin »

Mon avis sur « Le Jardin, Paris » de Gaëlle Geniller

Quatrième de couverture :

Années 1920. Rose est un garçon, et comme toutes les filles qu’il fréquente depuis sa naissance au cabaret dirigé par sa maman, il veut danser. Avec ce second livre, l’autrice de 24 ans, Gaëlle Geniller, frappe fort.
« Le Jardin » est un cabaret parisien au succès grandissant dirigé par une femme. Toutes celles qui y travaillent ont un nom de fleur et l’ambiance y est familiale. Rose, un garçon de 19 ans, est né et a grandi dans cet établissement. Il souhaite à son tour être danseur et se produire sur la scène, devant un public, comme ses amies. Il va rapidement en devenir l’attraction principale.

Lire la suite de « Mon avis sur « Le Jardin, Paris » de Gaëlle Geniller »

Mon avis sur « La différence invisible » de Julie Dachez & Mademoiselle Caroline

Quatrième de couverture :

Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d’elle-même et découvrir qu’elle est autiste Asperger. Sa vie va s’en trouver profondément modifiée.

Lire la suite de « Mon avis sur « La différence invisible » de Julie Dachez & Mademoiselle Caroline »

Mon avis sur « Médée, l’intégrale » de Blandine Le Callet & Nancy Peña

Quatrième de couverture :

Qui Médée était-elle vraiment ? Une mère aimante et une amoureuse assumant ses désirs, que sa passion finit par égarer ? Une femme libre refusant la tyrannie des hommes ? Une barbare venue semer la confusion dans le monde civilisé des Grecs ? Une sorcière redoutable, maîtresse de forces occultes ? Un monstre, tout simplement ? Pour percer ce mystère, c’est Médée en personne que les autrices ont choisi de nous faire entendre : par delà calomnies, et déformations infligées par le temps, Médée nous raconte sa véritable histoire, depuis les jardins luxuriants de son enfance en Colchide jusqu’à l’île mystérieuse d’où elle livre son ultime confession et purge à jamais le geste inhumain et impardonnable d’avoir tué ses deux fils.

Lire la suite de « Mon avis sur « Médée, l’intégrale » de Blandine Le Callet & Nancy Peña »

Mon avis sur « Gérald, tome 1 » de Léopold Lemarchand & Mister Box

Quatrième de couverture :

Voici Gérald. Gérald est un garçon hors du commun. Il prend tout au premier degré ! Tout ! Lorsqu’il s’agit de trouver l’amour ou un emploi, tout devient compliqué. Il est temps pour lui de prendre sa vie en main. Enfin façon de parler bien sûr…

Lire la suite de « Mon avis sur « Gérald, tome 1 » de Léopold Lemarchand & Mister Box »