Mon avis sur « Ne m’oublie pas » d’Alix Garin

Quatrième de couverture :

La grand-mère de Clémence souffre de la maladie d’Alzheimer. Face à son désespoir, elle prend la décision de l’enlever de la maison de retraite et de prendre la route en quête de l’hypothétique maison d’enfance de sa mamie. Une fuite, une quête, un égarement, l’occasion de se retrouver ? À moins que ce ne soit plutôt des adieux…

Lire la suite de « Mon avis sur « Ne m’oublie pas » d’Alix Garin »

Mon avis sur « Le Jardin, Paris » de Gaëlle Geniller

Quatrième de couverture :

Années 1920. Rose est un garçon, et comme toutes les filles qu’il fréquente depuis sa naissance au cabaret dirigé par sa maman, il veut danser. Avec ce second livre, l’autrice de 24 ans, Gaëlle Geniller, frappe fort.
« Le Jardin » est un cabaret parisien au succès grandissant dirigé par une femme. Toutes celles qui y travaillent ont un nom de fleur et l’ambiance y est familiale. Rose, un garçon de 19 ans, est né et a grandi dans cet établissement. Il souhaite à son tour être danseur et se produire sur la scène, devant un public, comme ses amies. Il va rapidement en devenir l’attraction principale.

Lire la suite de « Mon avis sur « Le Jardin, Paris » de Gaëlle Geniller »

Mon avis sur « La différence invisible » de Julie Dachez & Mademoiselle Caroline

Quatrième de couverture :

Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d’elle-même et découvrir qu’elle est autiste Asperger. Sa vie va s’en trouver profondément modifiée.

Lire la suite de « Mon avis sur « La différence invisible » de Julie Dachez & Mademoiselle Caroline »

Mon avis sur « Médée, l’intégrale » de Blandine Le Callet & Nancy Peña

Quatrième de couverture :

Qui Médée était-elle vraiment ? Une mère aimante et une amoureuse assumant ses désirs, que sa passion finit par égarer ? Une femme libre refusant la tyrannie des hommes ? Une barbare venue semer la confusion dans le monde civilisé des Grecs ? Une sorcière redoutable, maîtresse de forces occultes ? Un monstre, tout simplement ? Pour percer ce mystère, c’est Médée en personne que les autrices ont choisi de nous faire entendre : par delà calomnies, et déformations infligées par le temps, Médée nous raconte sa véritable histoire, depuis les jardins luxuriants de son enfance en Colchide jusqu’à l’île mystérieuse d’où elle livre son ultime confession et purge à jamais le geste inhumain et impardonnable d’avoir tué ses deux fils.

Lire la suite de « Mon avis sur « Médée, l’intégrale » de Blandine Le Callet & Nancy Peña »

Mon avis sur « Gérald, tome 1 » de Léopold Lemarchand & Mister Box

Quatrième de couverture :

Voici Gérald. Gérald est un garçon hors du commun. Il prend tout au premier degré ! Tout ! Lorsqu’il s’agit de trouver l’amour ou un emploi, tout devient compliqué. Il est temps pour lui de prendre sa vie en main. Enfin façon de parler bien sûr…

Lire la suite de « Mon avis sur « Gérald, tome 1 » de Léopold Lemarchand & Mister Box »

Mon avis sur « Ces jours qui disparaissent » de Timothé Le Boucher

Quatrième de couverture :

Une course poursuite contre le temps perdu… Que feriez-vous si d’un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu’un jour sur deux ? C’est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d’une vingtaine d’années qui, sans qu’il n’en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu’un jour entier vient de s’écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps.
Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n’a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son « autre », par caméra interposée. Mais petit à petit, l’alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s’évaporant progressivement dans le temps…

Lire la suite de « Mon avis sur « Ces jours qui disparaissent » de Timothé Le Boucher »

Mon avis sur « Dragon & Poisons » d’Isabelle Bauthian & Rebecca Morse

Quatrième de couverture :

Savez-vous qu’il y a un dragon dans le puits aux souhaits ? C’est lui qui exauce les vœux des citoyens de Pâmoison. Enfin… ceux qui parviennent à triompher des dangers qui mènent à sa tanière : roses vénéneuses, singes venimeux et fielleuses Tricoteuses.
Car, à Pâmoison, tout est empoisonné. Greyson le guerrier sans peur, Névo le médecin roublard et Natch l’ingénieure grande gueule sont les plus grands aventuriers de la cité. Ils sont aussi amis et concurrents sans pitié. Quand les premiers doublent la seconde et se lancent à l’assaut du puits, leur exploration finit en drame.
Dix-neuf ans après, ce sont deux vieux losers qui repartent affronter le dragon. Leur but : réparer les imbécillités de leur « moi » du passé et accéder enfin à la gloire qu’ils méritent. Et peu importe si c’est comme ça que toutes leurs galères ont commencé, ils font confiance à leur bonne étoile ! Après tout, pourquoi s’inquiéter lorsqu’il suffit de faire un vœu ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Dragon & Poisons » d’Isabelle Bauthian & Rebecca Morse »

Mon avis sur « Suzette ou le grand amour » de Fabien Toulmé

Quatrième de couverture :

Le road trip drôle et touchant de Suzette et de sa petite fille, parties en quête du grand amour. Un récit émouvant sur l’amour et le couple par le toujours très juste Fabien Toulmé.

Veuve depuis peu, Suzette repense à Francesco, son premier amour, perdu de vue il y a 60 ans. Sa petite-fille Noémie l’invite alors à partir à sa recherche. Sur la route de l’Italie, les deux femmes vont, du haut de leurs générations et de leurs expériences respectives, échanger sur la vie de couple, l’engagement et les histoires qui durent… Et s’il n’y avait pas d’âge pour vivre le grand amour ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Suzette ou le grand amour » de Fabien Toulmé »

Mon avis sur « Tant pis pour l’amour : ou comment j’ai survécu à un manipulateur » de Sophie Lambda

Publication Instagram beauté éthique nude (1)Tant pis pour l’amour : ou comment j’ai survécu à un manipulateur

Sophie Lambda

Edition : Delcourt (une case en moins)

Parution : 25 septembre 2019

Genre : Bande-dessinée

Pages : 295.

 

coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

Quand Sophie rencontre Marcus, elle tombe amoureuse en 48h. Elle qui était si cynique en amour, cette fois, elle y croit. Sauf qu’il se révèle vite étrange. Sophie a alors besoin de comprendre ce qui ne va pas. Confronté à ses mensonges et ses incohérences, il a des réactions violentes, des excuses pour tout et arrive à se sortir de chaque impasse. Mais jusqu’à quand ? Sophie aime un manipulateur narcissique.

Lire la suite de « Mon avis sur « Tant pis pour l’amour : ou comment j’ai survécu à un manipulateur » de Sophie Lambda »

Culottées, tome 2 – Pénélope Bagieu

Culottées, tome 2culottées 2

Pénélope Bagieu

Genre : Bande-dessinées / Biographie

Pages : 168.

note-coup-de-coeur

Quatrième de couverture : 

Suite et fin de ce diptyque qui propose le portrait de quinze femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Sonita, la rappeuse afghane, Nellie, journaliste d’investigation au XIXe siècle, Cheryl, athlète marathonienne, etc.

Avis :

Après avoir dévoré et adoré le premier tome, il me fallait absolument le deuxième. Sachez que vous pouvez lire l’un et l’autre, dans l’ordre que vous voulez.

Encore une fois j’ai été captivée par les portraits de ces femmes hors du commun, qui ont fait de leur vies ce qu’ELLES voulaient, envers et contre tout. Je trouve ça beau, je trouve ça fort. Vraiment ça me touche et je me dis que moi aussi, je dois suivre cet exemple.

Ces BD sont à mettre entre toutes les mains, à tout âge, de tous sexes, de toute horizon : sans distinctions. C’est important de savoir que ces femmes ont existé et ont changé les choses à leur manière.

Ca nous montre aussi, qu’à notre échelle, on peut changer les choses. Il ne faut jamais, jamais se dire « ça ne sert à rien ». Vous êtes utiles et ce que vous faites aura toujours un impact, même petit. Ne pensez jamais que vos idées ne valent pas la peine d’être défendues, la preuve dans ces portraits de femmes !

En bref, deux petits bijoux à lire d’urgence et à prêter à votre entourage ! Je suis vraiment déçue qu’il n’y ai pas de suite, je me ferais un plaisir de les relire de temps à autre.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++