Mon avis sur « U4 : Koridwen » (BD) de Pierre-Paul Renders, Denis Lapière et Adrián Huelva

De la même série :

U4 : Koridwen – U4 : Jules (BD) – U4 : Stéphane (BD)U4 : Yannis (BD)

Quatrième de couverture :

« Je m’appelle Koridwen. Ce rendez-vous, j’y vais pour savoir qui je suis ». Menesguen, un hameau en Bretagne. Suite aux ravages du virus U4 qui a exterminé en dix jours toute la population, Koridwen se retrouve seule et désespérée dans la ferme familiale. Avec l’aide du vieil Yffig, elle a inhumé sa mère et les huit autres habitants du coin. Et lorsqu’Yffig est mort, Koridwen l’a enterré lui aussi, en attendant son tour. Mais son tour ne vient pas. Étrangement, beaucoup des adolescents de son âge semblent avoir survécu. Avant de mourir, sa mère lui a confié une enveloppe laissée par sa grand-mère, à ouvrir le jour de ses quinze ans. Cette lettre, qui parle d’un long voyage et de mondes parallèles, fait étrangement écho au message reçu sur son jeu en ligne préféré, « Warriors of Time ». Un message où le mystérieux Khronos lui donne rendez-vous à Paris avec les autres experts du jeu, qu’elle n’a jamais vus en vrai… Intriguée, Koridwen, qui songeait à en finir de la vie, décide d’aller chercher son cousin Max, dans son institut pour jeunes handicapés, et de se rendre avec lui en tracteur à la capitale…

Avis :

Doucement mais sûrement, j’approche de la fin de cette saga. La médiathèque quelle merveilleuse invention. J’ai pu enchaîner les BD de cette série, les dévorer !

Koridwen c’est la seule que j’avais lu en roman. Comme cela fait déjà quelques années, je me souvenais de la trame principale mais pas de tout en détail. J’ai pu redécouvrir cette histoire différemment, en BD, moi qui n’ai pas l’habitude de relire les livres.

J’adore ce personnage, son histoire. Elle peut paraître brute et froide mais en réalité elle défend les siens comme personne. C’est un personnage qui me touche particulièrement et que je n’ai pas pu oublier. La retrouver fût vraiment plaisant.

Bon je ne me fais pas aux graphismes mais si vous avez lu mes autres chroniques, vous l’aurez compris. Je suis toujours aussi fan de ce monde post-apocalyptique sur fond de survivalisme et de jeu vidéo.

J’ai aimé cette adaptation en BD que je trouve réussie. Globalement pour les autres tomes c’est le cas aussi. C’est dynamique et assez captivant pour nous donner envie de connaître la fin. J’aime toujours autant ce principe de lire dans l’ordre de notre choix les 4 trames principales. Il ne me reste plus que le final avec Khronos.

En bref, une super série à découvrir qui vieillit vraiment bien et va devenir complètement intemporelle.

• • •

2 commentaires sur « Mon avis sur « U4 : Koridwen » (BD) de Pierre-Paul Renders, Denis Lapière et Adrián Huelva »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s