Mon avis sur « La Malédiction de Highmoor » d’Erin A. Craig

Quatrième de couverture :

Au manoir de Highmoor, isolé au milieu d’un vaste océan, le Duc Thaumas, a déjà perdu quatre de ses filles dans de dramatiques circonstances : noyade, chute, maladie… L’une d’elles, Annaleigh, refuse de croire à la folle rumeur selon laquelle elles seraient toutes maudites. En se rendant sur le lieu du tragique accident de sa soeur Eulalie, Annaleigh découvre un passage caché dans la falaise. Une porte mystérieuse ouvre sur un royaume qui fait oublier tous leurs soucis aux jeunes duchesses.
Noyées dans la joie et les fêtes, elles dansent chaque soir jusqu’à l’aube, épuisées, enivrées, envoutées… Seule Annaleigh réussit à s’arracher à ces bals hypnotiques, déterminée à comprendre la puissante malédiction de Highmoor, au risque comme ses soeurs d’y perdre la vie…

Avis :

Un livre qui me tentait beaucoup lors de l’annonce de sa sortie et qui colle parfaitement à la saison automnale. A la fin de la 4e on peut lire « Librement inspiré du conte de frères Grimm Le Bal des douze princesses, ce roman de fantasy aux accents horrifiques rappelle les films de Guillermo del Toro et l’atmosphère vénéneuse de Rebecca de Dapgné du Maurier. ». Il semblait tout y avoir pour que j’aime. En tout cas je remercie les éditions Casterman pour l’envoi de ce roman.

Dès le début, il y a une petite floppée de personnages que j’ai mis du temps à retenir. Malheureusement je les ai trouvé fades. Ils manquaient tous de relief pour que l’on s’attache complètement à eux. Et puis le love interest m’a fait lever les yeux au ciel. Il y a eu un début de triangle amoureux un peu cliché et la romance était niaise. Gros couac sur les personnages pour moi.

L’intrigue est très lente. L’histoire et les rebondissement auraient pu être intéressants mais pendant 400 pages on met la trame principale en arrière-plan pour nous raconter que des moments insignifiants et ennuyants. Le côté fantasy arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. J’aurais aimé plus de contexte ou d’approfondissement pour mieux comprendre l’univers. De ce côté là aussi, j’étais très déçue.

Pourquoi je n’ai pas abandonné si ça ne me plaisait pas ? Déjà parce que c’est bien écrit (du moins traduit). Mais surtout, malgré tout, j’étais curieuse de connaître la fin. J’avais une théorie au tout début du roman, qui finalement était complètement fausse. Je suis définitivement une piètre détective !

Sur les dernières pages ça s’accélère et on comprend beaucoup mieux toute l’intrigue. On joue avec le lecteur pour le brouiller entre réalité, fiction et folie. Je trouvais ça un petit peu mieux. Et puis l’épilogue a tout gâché, je n’ai pas aimé du tout cette fin.

En bref, je suis complètement passée à côté de ce livre qui n’était manifestement pas fait pour moi. Encore une fois je le rappelle mais ce n’est pas parce que je n’aime pas que le livre est mauvais. Par exemple ma copine Summaries Books a eu un coup de coeur !

• • •

3 commentaires sur « Mon avis sur « La Malédiction de Highmoor » d’Erin A. Craig »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s