Mon avis sur « Si loin, si proches » de Françoise Bourdin

si loin si prochesSi loin, si proches

Françoise Bourdin

Collection / Maison d’édition : Belfond

Genre : Contemporain

Pages : 330.

 

pas mal

 

Quatrième de couverture :

Lorenzo Delmonte consacre tout son temps au grand parc animalier qu’il a fondé dans le Jura. Quand un ancien camarade d’études lui propose de venir passer un mois dans la réserve de Samburu, au Kenya, Lorenzo voit là une occasion inespérée d’observer la faune sauvage dans son habitat naturel. Pour la première fois, il accepte de s’absenter et de confier la responsabilité du parc à son équipe, sous la direction de Julia, sa meilleure vétérinaire.

Alors que ce grand voyage lui fait découvrir une nouvelle facette de son métier et confirme son engagement pour la protection des espèces menacées, ses sentiments pour la belle Julia s’imposent à lui. Loin des yeux, loin du cœur ? Bien au contraire : séparés par des milliers de kilomètres, ces deux êtres n’ont jamais été aussi proches…

 

Avis :

Merci à NetGalley et Belfond pour l’envoi de cet ebook. Petite sortie de mes habitudes : je ne connaissais pas cette maison d’édition, ni cette autrice. Uniquement attirée par la couverture, je suis une éternelle superficielle. Mais c’était des girafes aussi, comment résister ?

J’ai eu très peur au début car l’intrigue se concentre sur un parc zoologique dans le Jura, autrement dit un zoo. J’ai une vision assez négative de ce genre de lieu en général. Mais ici on insiste bien sur la préservation des animaux et sur le bien-être animal. Ca m’allait bien d’axer sur ça.

Pour les amoureux des animaux, le cadre du livre va vous ravir. On nous plonge au coeur de la vie des vétérinaires et des soigneurs. Au programme : grands félins, girafes, éléphants et autres bestioles exotiques. J’étais plus que ravie, comme vous pouvez l’imaginer.

En revanche pour l’intrigue en tant que telle j’ai moins accroché. Le style est très descriptif. C’est un bon moment d’évasion, mais ce n’est pas le genre de lecture qui marque pendant longtemps. Une petite parenthèse légère et mignonne, sans être particulièrement marquante.

En bref, si vous avez envie de plonger au coeur de la vie d’un vétérinaire pour animaux sauvages, sur fond de romance, vous allez sûrement passer un bon moment. 

• • •

Toute façon vous me parlez animaux, moi j’aime

3 commentaires sur « Mon avis sur « Si loin, si proches » de Françoise Bourdin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s