Une fille facile – Louise O’Neill

une fille facileUne fille facile 

Louise O’Neill

Traduction : Nathalie Guillaume

Edition : Stéphane Marsan

Genre : Contemporain

Pages : 279.

 

inclassable

◊ ATTENTION ◊

Ce livre contient des scènes potentiellement choquantes et violentes pour les personnes sensibles par rapport au thème du viol. Ne le lisez pas si vous y êtes sensibles.

 

Quatrième de couverture :

« Quand tu prononces un mot comme celui-ci, tu ne peux plus faire marche arrière. Fais comme s’il ne s’était rien passé. C’est plus simple comme ça. Plus simple pour toi. »

Emma a dix-huit ans, c’est la plus jolie fille du lycée. En plus d’être belle, elle est pleine d’espoir en l’avenir. Cette nuit-là, il y a une fête, et tous les regards sont braqués sur elle.
Le lendemain matin, ses parents la retrouvent inanimée devant la maison. Elle ne se souvient de rien. Tous les autres sont au courant. Les photographies prises au cours de la soirée circulent sur les réseaux sociaux, dévoilant en détail ce qu’Emma a subi. Les réactions haineuses ne se font pas attendre ; les gens refusent parfois de voir ce qu’ils ont sous les yeux. La vie d’Emma est brisée ? Certains diront qu’elle l’a bien cherché.

 

Avis :

Merci à Netgalley et aux éditions Stéphane Marsan pour l’envoi de cet ebook. J’avais énormément entendu parler de ce livre en VO et lorsque j’ai vu qu’il était disponible en français je me suis précipitée dessus.

J’ai déjà lu sur des sujets difficiles mais ce roman est particulièrement éprouvant. J’avais l’impression de devoir traverser des barbelés. Autant vous dire que c’était plaisant, *ironie bonjour*.

On fonctionne sur un mécanisme assez malin de la part de l’auteure : on nous dépeint le caractère d’Emma et ses comportements dans toute la première partie du roman. La parfaite petite peste gâtée pourrie qui se la pète. Le genre de fille qui est jalousée et critiquée et qui se comporte comme une vraie garce.

Mais c’est là où ça devient intéressant puisque c’est cette fille qui va subir un drame. En aucun cas son comportement ne doit justifier l’horreur qu’elle va traverser. Pendant tout le roman j’étais terriblement outrée par les personnages autour d’elle, par toute cette haine.

L’auteure arrive à nous plonger au cœur de cette descente aux enfers et je me suis sentie vraiment mal pendant ma lecture. Elle arrive à traiter de beaucoup de sujets récurrents autour des agressions sexuelles. La note de fin confirme ce sentiment et il est important que ce message passe à plus grande échelle. CE N’EST JAMAIS DE LA FAUTE DE LA VICTIME. Pourtant il y a quelques points négatifs qui m’ont dérangée dans son roman.

L’intrigue est longue à se mettre en place, le début est brouillon et on s’emmêle facilement les pinceaux entre tous les personnages évoqués. La fin est lente et beaucoup trop ouverte pour moi. J’ai un goût d’inachevé, comme si on avait voulu la bâcler et ne pas conclure cette histoire.

Et en même temps j’étais immergée dans l’histoire et je me sentais révolté par les propos que tenaient les personnages. Cette fille subit un événement terriblement choquant et elle n’a personne (ou presque) autour d’elle. Pire, ses proches vont l’enfoncer. J’avais une boule au ventre rien que de lire cette histoire.

En bref, je suis un peu en demi teinte. J’en attendais beaucoup et quelque part je me dis qu’il faut des livres qui bousculent les mentalités comme ça. Mais je trouve que le roman a des failles et notamment cette fin beaucoup trop ouverte qui n’apporte finalement pas de morale ni de réelle conclusion.

• • •

Quand lire ce roman m’a donné envie de tout casser :

5 commentaires sur « Une fille facile – Louise O’Neill »

  1. Ton avis est assez similaire à ceux que j’ai pu déjà voir passer, je pense malgré tout me lancer dans ce roman un jour, par curiosité et surtout pour le sujet principal du roman qui m’interpelle particulièrement. Très belles lectures 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Apparemment la fin ouverte est une habitude de l’auteure, et même si ça m’a surprise aussi je t’avoue que je ne voyais pas comment l’auteure pouvait conclure cette histoire… donc finalement je pense que ça reste une (très) bonne fin 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah bah moi j’aime pas du tout ahah !

      Je suis mitigée sur les fins ouvertes. Parfois j’accroche parfois non. Et là clairement c’est beaucoup trop ouvert quoi !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s