Mon avis sur « La Reine des Ombres » de Tricia Levenseller

Abandon à la page 390

Quatrième de couverture :

D’abord, courtiser le Roi des Ombres. Puis l’épouser.
Enfin, le tuer et récuprer son royaume…
Personne ne connait l’étendue des pouvoirs du Roi des Ombres, fraîchement couronné. Certains disentqu’il peut contrôler les ombres qui errent autour de lui et les manipuler à sa guise. D’autres que les ténèbres lui murmurent les secrets de ses ennemis.
Peu importe, Alessandra sait ce qu’elle veut, et rien ne pourra l’emp.cher de mener son plan à la réussite.
Mais la jeune fille n’est pas la seule personne qui cherche à conquérir le trône. Et alors que les attaques envers le Roi se multiplient, elle se retrouve à devoir mettre toute son énergie à le défendre, le temps qu’il puisse faire d’elle sa reine. Car après tout, quoi de mieux pour un roi des ombres qu’une reine perfide et rusée ?

Avis :

Une sortie qui me faisait hyper envie lors de sa parution, que j’ai tardé à acheter et qui est finalement restée longtemps dans ma pile à lire. Au fur et à mesure des semaines j’ai vu des avis de plus en plus mitigés voire négatifs. Il faut savoir que Stardust est une jeune maison d’édition du groupe Hugo Publishing, soit un groupe connu pour sa maison d’édition Hugo New Romance qui, comme son nom l’indique, fait beaucoup de romance.

Ils ont flairé le filon « romance fantasy »; aka romantasy ; et semblent vouloir développer les traductions en ce sens. Je savais que cette fantasy était centrée sur la romance mais je ne pensais pas que c’était au détriment de tout le reste. Moi qui partais pour un roman fantasy avec une héroïne badass j’ai vite été déçue.

Dès les premières pages une bonne envie de secouer comme un pruneau notre chère héroïne apparaît. Elle est désagréable avec son père pour aucune raison apparente, hautaine et se croit évidemment plus maligne que tout le monde. Passons les facilités scénaristiques aberrantes, j’étais déjà très refroidie.

Plus j’avançais dans ma lecture et plus je levais les yeux au ciel. On n’apprend rien sur l’univers, rien sur le royaume et surtout tout semble aller de soi. Le roi est le seul avec des sortes d’ombres autour de lui. Pourquoi ? à quoi ça sert ? comment ça fonctionne ? Tout semble très bancal et peu plausible.

Mon plus gros problème a été ces faiblesses de construction aussi bien pour l’univers que pour les personnages. Je les ai trouvés vraiment dénués de tout bon sens. La romance est courue d’avance et sans aucun intérêt puisque les protagonistes sont creux.

A force de lever les yeux au ciel et grogner d’énervement j’ai décidé de laisser tomber. Ce n’était clairement pas une lecture pour moi.

En bref, j’ai quand même persisté en lisant plus de la moitié mais quand ce n’est pas ma tasse de thé, ce n’est pas la peine d’insister !

• • •

10 commentaires sur « Mon avis sur « La Reine des Ombres » de Tricia Levenseller »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s