Mon avis sur « Summer Bird Blue » d’Akemi Dawn Bowman en VO

summer bird blueSummer Bird Blue (VO)

Akemi Dawn Bowman

Edition : Simon Pulse

Genre : Contemporain / Young Adult

Pages : 369.

 

je n'ai pas aimé

 

Quatrième de couverture :

Rumi Seto spends a lot of time worrying she doesn’t have the answers to everything. What to eat, where to go, whom to love. But there is one thing she is absolutely sure of – she wants to spend the rest of her life writing music with her younger sister, Lea.

Then Lea dies in a car accident, and her mother sends her away to live with her aunt in Hawaii while she deals with her own grief. Now thousands of miles from home, Rumi struggles to navigate the loss of her sister, being abandoned by her mother, and the absence of music in her life. With the help of the “boys next door” – a teenage surfer named Kai, who smiles too much and doesn’t take anything seriously, and an eighty-year-old named George Watanabe, who succumbed to his own grief years ago – Rumi attempts to find her way back to her music, to write the song she and Lea never had the chance to finish.

Aching, powerful, and unflinchingly honest, Summer Bird Blue explores big truths about insurmountable grief, unconditional love, and how to forgive even when it feels impossible.

 

Avis :

Bon bon bon, une fois n’est pas coutume je suis attirée tel un papillon de nuit par la lumière par cette magnifique couverture mais je suis déçue par le contenu. Pourtant tout le monde semble conquis par la plume de l’autrice…

Je ne connaissais pas le sujet ou l’intrigue avant de le lire. Ce livre est difficile dans le sens où l’on suit un personnage terriblement affecté par la mort de sa soeur.

Malheureusement pour moi on tombe trop dans le pathos. Chacun a sa manière de gérer son deuil et c’est normal. Mais suivre un personnage qui est haineux envers tout le monde, profondément triste et envieux, c’est pas hyper facile. Elle est méchante envers tous ceux qui sont là pour elle mais d’un autre côté elle s’apitoie sur elle-même car sa soeur est morte et elle trouve qu’elle aurait du mourir à sa place parce que sa soeur était tellement meilleure qu’elle… Et ça pendant TOUT le roman, c’est long.

On se répète sans cesse sur les émotions et on ressasse toutes ces mauvaises choses. Ça en devient lourd. Je n’ai pas trouvé la narration particulièrement poétique ou émouvante. J’avais l’impression d’être juste déprimé avec le personnage.

Pourtant il y a des réflexions très intéressantes. Surtout par rapport à la sexualité. C’est si rare d’avoir un personnage asexuel/aromantique (je m’excuse si je me trompe sur le terme, je ne veux offenser personne mais je ne maîtrise pas bien le sujet).

En bref, je suis totalement passée à côté de ce roman. Dommage, moi qui avait envie de lire l’autre roman de la même autrice je ne suis pas sûre de le faire désormais.

• • •

Essayer de compatir à un personnage qui te sors par les yeux c’est pas évident

 

7 commentaires sur « Mon avis sur « Summer Bird Blue » d’Akemi Dawn Bowman en VO »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s