Mon avis sur « Everless », tome 1 de Sara Holland

everlessEverless, tome 1

Sara Holland

Traduction : Eric Moreau

Edition : Pageturners – Bayard

Genre : Fantasy / Young Adult

Pages : 445.

 

je n'ai pas aimé

 

Quatrième de couverture :

Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l’extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang…
Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. On va y célébrer les noces de Roan, le fils cadet de la famille, avec la fille adoptive de la reine. Cette dernière est agée de plusieurs centaines d’années grâce à ses richesses (la monnaie créée à partir du sang peut aussi se consommer pour allonger la vie…)
Or, Julie est depuis toujours secrètement amoureuse de Roan. Car elle a vécu à Everless dans son enfance. Mais suite à un tragique accident, son père et elle ont dû s’enfuir. Et son père lui a toujours interdit de retourner à Everless…

 

Avis :

Merci à Pageturners pour l’envoi de ce roman. Très attirée par la couverture, j’avais entendu de nombreux avis élogieux en VO, puis en français dès sa sortie. J’étais plutôt contente de le commencer. Une fois n’est pas coutume, contrairement à la majorité je n’ai pas accroché. D’ailleurs mon avis est super similaire à celui de la copine Idées à lire.

Pourtant au début j’étais intriguée par cet univers. C’est ce qui m’a le plus plu. La monnaie du royaume c’est le temps. Votre temps de vie. Non sans me faire penser au film Time Out, mais dans un univers de fantasy avec une monarchie. Dommage que ce soit une des seules choses que j’ai apprécié.

L’intrigue est très, très, très lente. On s’ennuie pendant une bonne partie du bouquin. En plus de cette lenteur, j’ai trouvé qu’il n’y avait aucune originalité. Dans le sens où, des romans du même style (et parfois quand même mieux ficelés) existent, dans un contexte différent. La jeune et pauvre fille du peuple qui se retrouve au palais dans les intrigues de cour et va être mêlée à un destin plus grand que ce qui était prévu. Non ça ne vous dit rien ? Vous voulez des preuves ? Très bien, vous l’aurez voulu : Ash PrincessGrace and FuryRed QueenUn palais d’épines et de rosesLes Puissants – [insères le roman de ton choix].

Non seulement je me lasse de ce schéma, mais en plus là, il n’a pas grand intérêt. J’ai deviné le gros du scénario. On a frôlé le triangle amoureux (et j’ai eu peur). Il y a un petit élément que j’ai trouvé pas mal, même s’il tient moyennement la route. Comme dirait l’autre, ça casse pas six pattes à un cochon.

Malgré tout, ça se lit bien, sans être extraordinaire. Je regrette le déjà-vu alors que l’idée de base était sympa ! Et puis ces longueurs interminables c’était affreux. Je ne pense pas lire le tome 2 mais si quelqu’un veut se dévouer pour me le spoiler, je suis curieuse.

En bref, un gâchis pour moi. À lire si vraiment vous aimez ce genre d’intrigue et que c’est vraiment votre truc. Sinon ce roman n’apporte rien de nouveau.

• • 

Et puis l’héroïne qui prend pas deux secondes pour réfléchir et fonce tête baissé dans tous les pièges

7 commentaires sur « Mon avis sur « Everless », tome 1 de Sara Holland »

    1. Alors Red Queen moi c’est une saga que j’adore ! En revanche le quatrième tome n’est jamais paru en français… Du coup si tu lis en anglais, mieux vaut se faire toute la saga en VO

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s