La cité du ciel – Amy Ewing

la cité du ciel avisLa cité du ciel

Amy Ewing

Traduction : Cécile Ardilly

Edition : Collection R

Genre : Science-fiction / Young Adult

Pages : 450.

 

pas mal

 

Quatrième de couverture :

Sera ne s’est jamais sentie à sa place parmi son peuple, les Céruléennes. Curieuse de tout, elle questionne sans cesse ses trois mères, sa meilleures amie Leela et même la Grande Prêtresse.

Elle attend aussi avec impatience le jour ou le cordon qui relie la Cité du Ciel au monde d’en dessous sera rompu, permettant aux Céruléennes de partir en quête d’une nouvelle planète d’attache.

Mais lorsque Sera est choisie comme sacrifice pour rompre le cordon, elle ne sait quoi ressentir. Pour sauver sa Cité et ses concitoyennes, elle doit se précipiter du bord du prix de sa vie.

Sauf que tout ne se passe pas comme prévu et qu’elle survit à sa chute, atterrissant en un lieu appelé Kaolin. Sera a entendu des histoires sur les humain qui y habitent et elle ne tarde pas à se rendre compte que les mises en garde de ses mères étaient justifiées.

 

Avis :

J’avais beaucoup aimé la précédente trilogie de l’autrice : le Joyau. Un univers qui permettait de faire passer de nombreux messages. Quand j’ai vu qu’elle avait écrit un nouveau roman, j’étais plutôt curieuse de le découvrir. Et qu’on se le dise, cette couverture est absolument magnifique !

Encore une fois, Amy Ewing est douée pour créer des décors et des univers. Ses descriptions détaillées nous aident à nous imaginer de façon cinématographique, le monde décrit. C’est un point que j’aime énormément quand je lis. Elle nous enchante par son imagination débordante.

Cependant j’ai trouvé que les personnages manquaient de profondeur. Ils avaient des comportements très changeants. De même que pour l’intrigue : il y a des grosses simplifications pour aider le scénario. Du coup, ça décrédibilise un peu le tout. Cela dit, j’ai apprécié ma lecture.

On alterne entre un rythme totalement haletant et des longueurs inutiles et barbantes. Ce qui casse la dynamique de lecture. Pourtant de nombreux sujets intéressants sont abordés : la sexualité, le sexisme, l’adolescence, les valeurs, etc. Un premier roman qui reste assez introductif mais avec assez d’action pour planter le décor tout en nous intéressant.

En bref, j’ai vraiment adoré l’univers très original mais il y a quelques bémols.

• • •

Le monde des Céruléennes m’a un peu fait pensé à Themyscira, l’île de Wonder Woman

2 commentaires sur « La cité du ciel – Amy Ewing »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s