Hazel Wood – Melissa Albert

Hazel WoodHazel Wood

Melissa Albert

Traduction : Maud Ortalda

Collection / Maison d’édition : Page Turners

Genre : Fantastique

Pages : 384.

 

j'ai aimé

 

Quatrième de couverture :

Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althea Proserpine, auteure des célèbres Contes de l’Hinterland.
Hazel Wood, d’où semble s’échapper des personnages inventés par Althea.
Hazel Wood, où sa petite-fille, Alice, va devoir s’aventurer.
Hazel Wood, dont personne ne revient jamais.

Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d’entrée sur un autre monde ?
Et si Alice était bien plus qu’une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ?

Il était une fois… Hazel Wood.

 

Avis :

Un grand merci aux éditions Page Turners pour l’envoi de ce roman. Après tout le teasing que l’on a eu, j’avais hâte de lire ce roman ! Et moi, les histoires du style contes de fées qui commencent par « il était une fois… », ça me fait vibrer d’avance.

J’ai été totalement fan de la narration du roman. L’auteure à une façon de raconter l’histoire de façon totalement unique et innovante, j’ai adoré. Le roman est aussi bien visuel, qu’olfactif. Arriver à m’implanter des odeurs pendant la lecture, je dois dire que c’est une première !

Pendant la première moitié du roman je ne savais absolument pas par quel chemin l’auteur voulait nous emmener. Mais j’ai perdu en rythme au fil de l’eau et j’ai commencé à décrocher un peu.

Pourtant l’univers est extrêmement original. C’est sombre, glaçant. Entre les nombreuses références à des incontournables de la littérature, et des contes qui se rapprochent de l’ambiance des frères Grimm, tout était réuni pour me plaire.

Malheureusement j’ai eu du mal avec le rythme de l’intrigue, comme bien souvent. Il y avait pas mal d’effets de répétitions qui m’ont gênée. Les personnages principaux auraient pu être encore plus attachants, il m’a manqué un petit quelque chose pour être totalement impliquée par leurs aventures.

En bref, un très beau conte sombre et moderne. Un joli petit ovni dans son genre que j’ai été très contente de découvrir.

• • •

Bienvenue à l’Hinterland

11 commentaires sur « Hazel Wood – Melissa Albert »

    1. Non non, je me suis mal exprimée. Par le biais des mots l’auteure arrive à nous implanter des odeurs en fait 🙂
      Je trouve que c’est très rarement utilisé dans les bouquins.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s