Libres et Affamés – David Arnold

livres et affamésLibres et Affamés

David Arnold

Traduction : Maud Ortalda

Collection / Maison d’édition : Milan – Page Turners

Genre : Contemporain / Young Adult

Pages : 336.

 

frôle coup de coeur

 

Quatrième de couverture :

Ce roman commence par un décès et se termine par un meurtre. Et, même si la police d’Hackensack aimerait en savoir plus, ce n’est pas un roman sur la mort. C’est un roman sur : Une famille de sublimes indésirables. Un étrange jeu de piste pour disperser des cendres. Un sous-marin abandonné au bord d’une rivière. Un collectionneur d’histoires et de tatouages. Le langage intime des claquements de doigts. Ce que signifie vraiment « être cool ». Les couchers de soleil, les glaces et les Super Chevaux de course. L’amour de la peinture. L’amour de la musique. L’amour tout court.

 

Avis :

Un grand merci aux éditions Page Turners pour l’envoi de ce roman. Ne vous fiez pas à la quatrième, ce livre c’est tellement plus. Ce livre est beau, plein de vérités et c’est le genre de roman ovni indescriptible.

C’est un peu comme « Si c’était pour l’éternité« , le décrire est impossible. On ne peut pas lui rendre justice avec un résumé ou une explication. Alors forcément il est difficile de vous expliquer pourquoi vous devriez le lire, pourquoi vous devriez le dévorer immédiatement. 

Même si au début je ne savais pas trop vers où l’auteur voulait nous emmener, j’ai été embarquée par les personnages. Toute l’intrigue est portée par des personnages incroyables, atypiques et attachants. Une bande d’amis, d’ados qui détonnent et qui vous apprendront ce que loyauté signifie.

La plume de l’auteur, du moins la traduction que j’en ai lu, est sublime. Il y a tant de messages délivrés, tellement de choses qui ont de la résonance à tout âge, que son livre vous touchera forcément.

J’ai énormément aimé ce roman. J’en aurais voulu plus, j’aurais voulu passer encore plus de temps en compagnie de cette bande d’amis. Le seul petit bémol pour moi c’est la fin que je trouve un petit peu précipitée ce qui la rend brouillon.

En bref, un roman à lire d’urgence. Malgré ce tout petit point noir qui est la fin, j’ai tout aimé dans ce livre. Si vous aimez les histoires d’amitié, foncez !

• • •

Quand un roman délivre trop de beaux messages :

11 commentaires sur « Libres et Affamés – David Arnold »

  1. Je ne connaissais pas du tout ce roman, mais ta chronique m’a rendue très curieuse! Ça m’a tout l’air d’être typiquement le genre de bouquins que j’adore, merci pour la découverte! 😃

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s