Mon avis sur « Chrysalide, tome 1 : les clefs perdues » de George Lerouge

Quatrième de couverture :

La Noirceur, l’essence du mal.

Cette substance visqueuse et sombre est apparue à la surface des trois Mondes au temps des anciennes guerres. Ce poison s’est infiltré tel de l’eau sur un sol aride dans le cœur des êtres, brisant l’équilibre que les Anges et les Dieux cherchaient à maintenir.

Sur Terre, le chaos engendré a forcé les peuples doués de magie à se réfugier sur l’Île, un continent caché au milieu de l’Atlantique où la magie a perduré, alors qu’ailleurs, elle a été oubliée.

Des milliers d’années plus tard, la Noirceur a continué de se répandre.

Au cœur du royaume des Fées, Sophia, Lily, Victor et Pierre vivent reclus dans une ferme. Enlevés lorsqu’ils étaient nouveau-nés, ils sont séquestrés par un Magicien cruel qui attend l’éveil de leur pouvoir. Mais avant que ce dernier ne puisse accomplir son dessein, les enfants parviennent à s’enfuir, prêts à affronter les dangers d’un monde qui leur est inconnu.

Avis :

Je dois avouer que je me suis laissé tenter par cette quatrième de couverture qui était très prometteuse ! Merci aux éditions Malysa pour ce partenariat. Avec des airs de Narnia et de Tara Ducan, ce premier tome signe le début d’une saga jeunesse épique.

Sophia, Lily, Victor et Pierre ne sont que de tout petits bébés lorsqu’ils sont trouvés dans la forêt par un Magicien vicieux. Leur vie à la ferme est sombre mais heureusement leur grand-mère adoptive leur apporte un peu de lumière. Ils ne le savent pas encore mais ils sont promis à un plus grand destin.

On plonge directement dans un monde peuplé de nombreuses créatures : magiciens, fées, centaures, nains et bien d’autres. L’univers est dense et bien construit. J’ai eu l’impression de me replonger dans les sagas de mon enfance avec une intrigue épique ! Je trouve que c’est un livre parfait à partir de 11-12 ans, pour un jeune ado qui dévore les livres. Il saura aussi charmer des lecteurs plus aguerris sans problème.

Malgré les 600 pages qui peuvent faire peur, ça se lit facilement. L’histoire est très dynamique, les rebondissements s’enchaînent et j’ai pris plaisir à suivre les aventures de la fratrie. Un roman de fantasy comme on les aimes avec son lot de complots et de péripéties.

En bref, au menu de ce premier tome : de l’aventure et du mystère qui donne envie de se jeter sur la suite. Une jolie découverte.

Cet article est sponsorisé

• • •

Un commentaire sur « Mon avis sur « Chrysalide, tome 1 : les clefs perdues » de George Lerouge »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s