Mon avis sur « Quand le ciel gronde » de Phile Earle

Quatrième de couverture :

Inspiré d’une histoire vraie. Angleterre, 1941. Joseph est envoyé à Londres pour pour vivre chez Mme F., une amie de sa grand-mère. Mais entre l’école, le rationnement, les dures conditions de logement et les bombardements, la vie dans la capitale est encore plus difficile que celle dans le nord de l’Angleterre… D’autant que Mme F. est propriétaire d’un zoo, et que Joseph est obligé de nettoyer les cages et de s’occuper des animaux… Tout change quand il rencontre Adonis, un magnifique gorille argenté. D’abord effrayé, il finit par se lier d’amitié avec l’animal, malgré une sombre découverte : en temps de guerre, la vie des animaux ne vaut pas cher par rapport à celle des humains… Alors que le ciel s’enflamme et que les sirènes retentissent, Joseph va devoir faire un choix déterminant pour lui et pour l’animal…

Lire la suite de « Mon avis sur « Quand le ciel gronde » de Phile Earle »

Mon avis sur « Chrysalide, tome 1 : les clefs perdues » de George Lerouge

Quatrième de couverture :

La Noirceur, l’essence du mal.

Cette substance visqueuse et sombre est apparue à la surface des trois Mondes au temps des anciennes guerres. Ce poison s’est infiltré tel de l’eau sur un sol aride dans le cœur des êtres, brisant l’équilibre que les Anges et les Dieux cherchaient à maintenir.

Sur Terre, le chaos engendré a forcé les peuples doués de magie à se réfugier sur l’Île, un continent caché au milieu de l’Atlantique où la magie a perduré, alors qu’ailleurs, elle a été oubliée.

Des milliers d’années plus tard, la Noirceur a continué de se répandre.

Au cœur du royaume des Fées, Sophia, Lily, Victor et Pierre vivent reclus dans une ferme. Enlevés lorsqu’ils étaient nouveau-nés, ils sont séquestrés par un Magicien cruel qui attend l’éveil de leur pouvoir. Mais avant que ce dernier ne puisse accomplir son dessein, les enfants parviennent à s’enfuir, prêts à affronter les dangers d’un monde qui leur est inconnu.

Lire la suite de « Mon avis sur « Chrysalide, tome 1 : les clefs perdues » de George Lerouge »

Mon avis sur « Bergères Guerrières » de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais

Quatrième de couverture (tome 1) :

Voilà maintenant dix ans que les hommes du village sont partis, mobilisés de force pour la Grande Guerre. Dix ans qu’ils ont laissé femmes, enfants et anciens pour un conflit loin de chez eux… La jeune Molly est heureuse car elle peut enfin commencer l’entrainement pour tenter d’entrer dans l’ordre prestigieux des Bergères guerrières : un groupe de femmes choisies parmi les plus braves, pour protéger les troupeaux mais aussi le village ! Pour faire face aux nombreuses épreuves qui l’attendent, Molly pourra compter, en plus de son courage, sur Barbe Noire, son bouc de combat, mais également sur l’amitié de Liam, le petit paysan qui rêve aussi de devenir Bergère guerrière même si ce n’est réservé qu’aux filles…

Lire la suite de « Mon avis sur « Bergères Guerrières » de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais »

Mon avis sur « Temps mort » d’Ariel Holzl

Quatrième de couverture :

Sur les traces de son grand-oncle Théobald, Léo, 17 ans, bascule dans une fontaine des catacombes et se retrouve projeté dans une réplique négative de Paris. Auréolé d’un soleil noir, le Périmonde est un territoire où le temps n’a pas de prise et où règnent des clans aux pouvoirs puissants. Léo n’a d’autre choix que de les affronter lors de la Chasse Sauvage, une course contre la montre où tous les coups sont permis. Heureusement, l’énigmatique Alma est là pour l’aider… mais peut-il vraiment lui faire confiance ?
Un roman fantastique de haute volée qui vous plonge dans les ténèbres de la ville lumière.

Lire la suite de « Mon avis sur « Temps mort » d’Ariel Holzl »

Mon avis sur « L’odeur de la pluie » de Gwendoline Vervel

Pour voir les Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

viol – transphobie – harcèlement

Quatrième de couverture :

« – On a toujours tout fait en même temps. Amies, à la vie à la mort. C’étaient pas des paroles en l’air, si ? Cette année va être inoubliable, je te le garantis.

Tout excitées, on éclate de rire lorsque la pluie redouble d’intensité. L’eau ruisselle sur l’asphalte à quelques mètres de nous. L’odeur qui remonte du macadam est très agréable.
C’est l’odeur de la liberté. »

Cette année, c’est la rentrée en seconde tant attendue pour Fred, Mélodie et sa meilleure amie Faustine.
Pour les deux jeunes filles, c’est le moment ou jamais de se faire une place dans la bande des frères Colin qu’elles cherchent à intégrer depuis des années.
Pour Fred, c’est un nouveau départ, loin du collège où il s’est fait harceler pendant plus d’un an. Mais ce qui devait être une année de rêve se transforme en cauchemar…

Au milieu de la tempête, c’est la force de leur amitié qui leur permettra de rester debout.

Lire la suite de « Mon avis sur « L’odeur de la pluie » de Gwendoline Vervel »

Mon avis sur « Journal d’une fille chien » de Laura Jaffé

Publication Instagram beauté éthique nudeJournal d’une fille chien

Laura Jaffé

Edition : La ville brûle

Genre : Dystopie / Jeunesse

Pages : 102.

 

j'ai aimé

 

Lire la suite de « Mon avis sur « Journal d’une fille chien » de Laura Jaffé »

Mon avis sur « #trahie » de Louison Nielman

Publication Instagram beauté éthique nude#trahie

Louison Nielman

Edition : Scrineo

Genre : Contemporain / Jeunesse

Pages : 170.

 

j'ai aimé

 

Quatrième de couverture :

À 14 ans, Apolline ne pensait pas qu’Aurian pourrait la remarquer, et pourtant… Depuis cette fameuse soirée, son cœur danse dans les bras de ce lycéen dont elle est folle amoureuse.
Mais quand Aurian va trop loin, l’amour vole en éclat.
Trahie, l’adolescente vit une véritable descente aux enfers, ne sachant plus vers qui se tourner…
Comment se reconstruire quand les autres sont capables du pire ?

Lire la suite de « Mon avis sur « #trahie » de Louison Nielman »

Mon avis sur « Et le désert disparaîtra » de Marie Pavlenko

et le désert disparaitraEt le désert disparaîtra

Marie Pavlenko

Edition : Flammarion

Genre : Science-fiction / Jeunesse

Pages : 226.

 

pas mal

 

Quatrième de couverture :

Samaa vit dans un monde qui pourrait être le nôtre bientôt. La vie a presque entièrement disparu de la surface de la Terre. Le sable a tout dévoré. Son peuple, nomade, traque les derniers arbres et vend leur bois pour survivre. Samaa aimerait être chasseuse, elle aussi, mais c’est une charge d’homme. Un jour, elle désobéit et suit les chasseurs. Mais le désert a mille visages. Samaa se perd, et fera une rencontre qui changera le destin de sa tribu à jamais.

Lire la suite de « Mon avis sur « Et le désert disparaîtra » de Marie Pavlenko »

Mon avis sur « Le Voyageur du doute » de Maud Tabachnik

le voyageur du douteLe voyageur du doute

Maud Tabachnik

Edition : Flammarion jeunesse

Genre : Jeunesse

Pages : 283.

Lire la suite de « Mon avis sur « Le Voyageur du doute » de Maud Tabachnik »

Mon avis sur « Je t’attends » de Françoise Grard et Thierry Lefèvre

je t'attendsJe t’attends

Françoise Grard et Thierry Lefèvre

Edition : Flammarion Jeunesse

Genre : Contemporain / Epistolaire

Pages : 132.

 

mitigé

 

Quatrième de couverture :

Léa a vécu un drame qui a bouleversé sa vie. Léo écrit à Léa. Pour lui dire qu’il est là, qu’il pense à elle, qu’à deux on est plus forts. Et, peu à peu, Léa reprend confiance dans la vie…

 

Avis :

Très attirée par le format épistolaire et par cette jolie couverture, j’ai vite retiré ce livre de ma fameuse Pile à Lire. Merci à Flammarion pour l’envoi.

En inscrivant ma lecture sur Livraddict, je me suis aperçue que c’est en fait une ré-édition. La première avait été publiée en 2005, puis une autre en 2010. Parfois les ré-éditions permettent de remettre au gout du jour un ouvrage un peu oublié. Il est vrai que je ne me serais certainement jamais penchée sur les anciennes versions.

Malheureusement il y a eu des points qui m’ont gêné. Déjà le language utilisé par les ados. Même si ce roman date de 2005, je l’ai trouvé beaucoup trop soutenu. Surtout que parfois, on avait une phrase vulgaire sortie de nulle part.

Alors certes, c’est une écriture un peu poétique, mais ce n’est pas du tout actuel et ça m’a paru absurde pour des ados qui s’envoient des lettres. J’ai donc eu du mal à m’attacher aux personnages sachant que ça me paraissait peu réaliste.

Pourtant l’intrigue prend une tournure inattendue et elle aborde des sujets intéressants. Les 150 pages sont lues très rapidement.

En bref, dommage, le ton m’aura bloqué pour vraiment accrocher. Assez déçue parce que d’habitude j’aime quand l’écriture est travaillée. Mais pour un échange entre adolescents ça m’a paru trop absurde.

• • •

Par contre l’idée d’échanger par courrier je trouve ça extrêmement romantique