Mon avis sur « Chroniques des Cinq Trônes, tome 1 : Moitiés d’âme » d’Anthelme Hauchecorne

moitié d'âmeChroniques des Cinq Trônes, tome 1 : Moitiés d’âme

Anthelme Hauchecorne

Edition : Gulfstream

Parution :  10 octobre 2019

Genre : Fantasy

Pages : 524.

 

j'ai aimé

 

Quatrième du couverture :

La mägerie n’obéit qu’à un seul principe : elle ne peut s’exercer qu’à deux. Liutgarde le sait. Elle a pourtant fui Ortaire, l’époux qui lui avait été imposé, renonçant ainsi à son pouvoir. Exilée au nord des terres, elle serait morte sans l’aide des caravaniers et de Rollon, un mäge à l’esprit torturé. Epris l’un de l’autre, Liutgarde et Rollon se déplacent en roulottes avec leur communauté dans l’hostile forêt de la Sylverëe, ancien royaume des Faëes de l’Hiver. Mais l’équilibre de cette vie en cavale va complètement basculer, les obligeant à régler les dettes de leurs vies antérieurs. Car dans ce monde tout se sait et tout se paie un jour. Leur pouvoir et leur amour suffiront-ils à les protéger ?

 

Avis :

Un livre qui m’a attiré parce que c’est un livre magnifique. Le travail éditorial dessus est monstrueux et le rendu est sublime. En plus de ça, les romans fantasy j’adore, et il semblait aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Dès les premières pages, j’ai été happée par le style d’écriture. Il est assez rare de tomber sur une plume qui vous séduit immédiatement. Les tournures de phrases et la manière de raconter l’histoire sont si belles. J’ai été complètement séduite.

C’est un style qui est tout de même particulier et ça m’a beaucoup ralentie dans mon rythme de lecture. Avec plus de 500 pages, j’ai quand même eu une impression de lenteur. L’intrigue a pris des tournures auxquelles je ne m’attendais pas une seconde. C’était plutôt cool.

Dans l’ensemble, j’ai aimé cette histoire même si ce n’était pas vraiment ce à quoi je m’attendais. C’est un univers complet, froid et mystérieux. L’auteur tisse des liens entre ses personnages qui sont très intelligents. Il décrit avec une certaine finesse les tourments entre humains, les émotions qui en découlent, mais aussi la complexité des relations. Par contre j’ai eu du mal avec les noms des personnages…

Je trouve dommage en revanche, dans un roman fantasy où tout est possible, de reproduire des schémas de notre société patriarcale. Dans un roman imaginaire, où l’on peut créer n’importe quoi sans autre limite que notre imagination, je suis toujours un peu triste de voir ce genre de choses. Mais ce défaut est très subjectif et c’est un sujet qui m’est très personnel.

En bref, un premier tome lent mais fascinant porté par des personnages forts. Je suis assez curieuse de connaître la suite.

• • •

10 commentaires sur « Mon avis sur « Chroniques des Cinq Trônes, tome 1 : Moitiés d’âme » d’Anthelme Hauchecorne »

  1. Ping: Homepage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s