Mon avis sur « Nous sommes Athéna » de Shamin Sarif

nous sommes athenaNous sommes Athéna

Shamin Sarif

Traduction : Cindy Colin Kapen

Edition : Cherche Midi

Genre : Thriller

Pages : 288.

je n'ai pas aimé

Quatrième de couverture :

Athena est une organisation clandestine, en majorité féminine, fondée et dirigée par trois femmes, Peggy, une diplomate, Kit, une ancienne rock star, et Li, une magicienne des nouvelles technologies. Son objectif : la lutte pour les droits de la femme à travers le monde. Par tous les moyens. Un des agents phares d’Athena, Jessie, est de retour d’Afrique de l’Ouest, où elle a participé à la libération d’une cinquantaine de femmes retenues en otage par un leader terroriste. Sa nouvelle destination : la Serbie. Sa mission : se débarrasser d’un mafieux à la tête d’un vaste trafic d’humains.

Féminisme de choc contaminé par la culture pop, cocktail bien frappe? mené par des héroïnes « badass », Nous sommes Athena dynamite tous les codes du roman d’action pour nous offrir un plaisir jubilatoire !

 

Avis :

Un roman que je n’avais pas vu passer du tout. Repéré sur le catalogue NetGalley, la quatrième a piqué ma curiosité avec la thématique autour du féminisme. Il faut dire aussi que cette couverture graphique est particulièrement réussie. Merci à NetGalley et Cherche Midi pour l’envoi de ce ebook.

J’ai vite perdu en rythme en attaquant cette histoire. Le style narratif est trop descriptif. On passe des longs moments à décrire chaque action de l’héroïne et ça n’a finalement pas d’intérêt. Ca alourdit l’intrigue et j’ai eu l’impression de patauger dans la semoule. Je n’arrivais pas à avancer.

Alors certes, ça ajoute une crédibilité et un réalisme au bouquin. Une sorte de James Bond au féminin, avec des mystères d’espionnage sur fond d’enquête. Ca me sortait pas mal de ma zone de confort et c’est pas ce que je préfère. Surtout quand la narration est lourde à cause de descriptions à n’en plus finir.

Les personnages sont vite présentés au début et j’ai eu du mal à m’y retrouver. Au bout de quelques chapitres, je sautais certains passages tellement j’avais l’impression de ramer.

Je suis sûre que ce livre aura son public. Ca m’embête de ne pas accrocher et surtout de faire une chronique sur un livre qui fait bouger la cause féministe. C’est un roman qui a ses atouts mais qui n’était clairement pas pour moi.

En bref, une histoire qui aurait pu être intéressante mais dont la narration alourdit considérablement l’intrigue. Dommage.

• • •

Par contre j’aime les héroïnes badass du genre

 

 

3 commentaires sur « Mon avis sur « Nous sommes Athéna » de Shamin Sarif »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s