Mon avis sur « Avoue que t’en meurs d’envie » de Kristen Roupenian

avoue que t'en meurs d'envieAvoue que t’en meurs d’envie

Kristen Roupenian

Traduction : Marguerite Capelle

Edition : Nil

Genre : Nouvelle

Pages : 396.

 

j'ai adoré

Quatrième de couverture :

Un couple bien sous tous rapports héberge un ami qui tente d’échapper à une relation toxique – pour mieux sombrer dans une autre que personne n’avait vue venir et qui le détruira. Une célibataire sceptique qui suit la recette d’un vieux grimoire pour trouver l’amour est dépassée par l’apparition d’un homme parfait dans sa cave. L’anniversaire d’une petite fille inquiétante prend une tournure dramatique après qu’elle a  » souhaité  » le mal. Une jeune femme se retrouve au lit avec un homme qu’elle a rencontré peu de temps auparavant et se demande s’il ne s’agit pas d’un psychopathe déguisé en  » mec à chats « … Kristen Roupenian plonge dans nos fantasmes et délires à travers douze nouvelles qui explorent avec une écriture très réaliste et un humour impitoyable et souvent sombre les relations humaines. Une voix impétueuse et mortelle.

 

Avis :

En voilà un roman déroutant. Merci NetGalley et Robert Laffont pour l’envoi. Comme pour « J’ai des idées pour détruire ton ego » j’ai d’abord été interpellée par cette couverture très réussie et ce titre racoleur. Heureusement j’ai beaucoup plus accroché avec celui-ci qu’avec l’autre sortie littéraire de chez Nil Editions.

Composé de 12 nouvelles, si j’ai bien compté, leur seul point commun c’est l’angoisse que vous ressentirez en les lisant ou un profond sentiment dérangeant. Ce n’est ni un contemporain, ni un fantastique, ni un roman de fantasy ou de science-fiction et c’est un peu tout ça à la fois. Va te retrouver là dedans Simone.

Complètement décalé et carrément ovni, j’ai tout de même adoré ce roman. Une adoration un peu maso parce que chaque nouvelle m’a mise dans un malaise plutôt palpable. Dommage que l’on ai finalement des fins trop ouvertes à chaque fois. Si parfois ça fonctionnait, sur d’autres nouvelles ça m’a gêné.

La grande force de cet ouvrage réside dans la plume qui vous fera ressentir des émotions puissantes. Rare sont les livres qui arrivent à me gêner et me bousculer aussi bien. Il n’y a pas un chapitre qui m’a laissé de marbre, même ceux dont je n’ai pas compris la fin. Alors chapeau l’artiste.

J’ai pris des courtes notes à la fin de chaque histoire pour vous partager un court ressenti sur chacune d’entres elles, je vous les mets telles qu’elles ont été écrites (bienvenue dans mon cerveau) :

  • Nouvelle 1 – wow terriblement dérangeante. Malsaine au possible et très noire.
  • Nouvelle 2 – Histoire très angoissante. Fin moyenne.
  • Nouvelle 3 – Frontière entre réel et fantastique. J’avoue que je n’ai pas compris. Mais très malaisant jusqu’à la fin.
  • Nouvelle 4 – Ultra particulier aussi. Fantastique ou réel ? Dérangeante en crescendo.
  • Nouvelle 5 – Conte fantasy intéressant. Fin bof, pas trop compris l’intérêt ou la morale
  • Nouvelle 6 – Ca frappe là où ça fait mal. Semble douloureusement vrai.
  • Nouvelle 7 – Extrêmement réaliste, incisif.
  • Nouvelle 8 – Pas vraiment compris l’intérêt ni la fin ?
  • Nouvelle 9 – Etrangement addictif. Pas grand intérêt mais j’ai énormement aimé. J’avais deviné la fin.
  • Nouvelle 10 – Difficile de distinguer le vrai du faux. Profondément dérangeant. Une impression qui tord le bide
  • Nouvelle 11 – Hyper glauque mais sans morale…
  • Nouvelle 12 – Incroyablement dérangeant.

Forcément comme dans tout recueil du style on n’aime pas tout de la même manière et j’ai plus ou moins accroché à certaines. Si vous aimez les lectures qui dérangent, la noirceur humaine et l’imaginaire vous serez servis. Un livre qui laisse une jolie trace indélébile au lecteur, donc une belle réussite.

En bref, complètement inattendu, je me suis laissée embarquer par une écriture d’une efficacité redoutable. J’ai frissonné plus d’une fois. Je recommande à ceux qui ont le coeur accroché !

• • •

Moi face à ce livre :

5 commentaires sur « Mon avis sur « Avoue que t’en meurs d’envie » de Kristen Roupenian »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s