Le Joyau – Amy Ewing

Le Joyau9782221146224

De Amy Ewing

Traduction : Cécile Ardilly

Genre : Jeunesse / Dystopie

Note : 18/20

Pages : lu en format numérique

Quatrième de couverture :

Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d’être formée dans l’optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l’opulence et le luxe, c’est la descendance…
Achetée par la Duchesse du Lac lors de l’Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l’appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l’étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté.
Violet doit accepter ce sinistre quotidien… et tâcher de rester en vie. Mais c’est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu’ils redoutaient…
Avis :
Pour changer d’habitude et me laisser surprendre j’ai tiré ma lecture au sort. Ce livre dormait dans ma PAL numérique depuis quelques temps et j’avais totalement oublié de quoi il parlait (bien qu’il me tentait énormément).
Ici le pays est divisé en « cercles ». Le cercle du milieu étant le Joyau, là où vis la royauté, il est naturellement celui où les gens les plus riches résident. Pourtant ils ne peuvent pas avoir d’enfants et font appellent à des mères porteuses. Elles les achètent lors de ventes aux enchères. Violet est l’une de ces mères porteuses et va devoir affronter la dure vie qu’on leur réserve.
J’ai été totalement séduite par cet univers. Déjà le sujet est plutôt original. Un monde où on traite des femmes comme de la vulgaire marchandise et où elles subissent leur sort, résignées. Avec mon esprit de féministe j’avais déjà envie de prendre les armes et d’aller défendre Violet !
Je me suis prise d’affection pour ce personnage dès le début. Sa condition étant horrible je ne pouvais que compatir. Pourtant à de nombreux moments dans le livre j’avais envie de lui secouer les épaules et de lui dire « Reprends toi bordel ! ». Vous savez, un peu comme dans ces films d’horreur où vous vous dites « NAAAAN ! Ne fais pas ça ! Ah bah voilà je t’avais dit ».
Sa meilleure amie, Raven m’a beaucoup plus plu. Et sa vie est beaucoup plus dure que celle de Violet. Son caractère, plus combatif, me plait énormément.
Bien que le livre ne regorge pas d’action j’ai beaucoup aimé ma lecture. J’ai beaucoup aimé le style d’écriture et j’ai tourné les pages (enfin les pages de ma tablette) à une vitesse folle. Bien sûr, la fin nous laisse en suspend et j’ai de la chance : j’ai déjà le tome 2, et je m’apprête à le lire à la suite du tome 1 !
En bref, j’ai beaucoup aimé ma lecture, un univers qui m’a totalement séduite bien que l’héroïne n’est vraiment pas parfaite. Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu de roman de ce genre et je ne regrette pas !

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

(Désolé pour cette mise en page, je n’arrive plus à faire de saut de page)

13 commentaires sur « Le Joyau – Amy Ewing »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s