Tout plutôt qu’être moi – Ned Vizzini

Tout plutôt qu’être moicouv_21

De Ned Vizzini

Traduction : Fanny Ladd & Christel Gaillard-Paris

Genre : Drame / Jeunesse

Note : 17/20

Pages : 396.

Quatrième de couverture :

Durant l’une des séances chez son psy, Craig Gilner apprend qu’il existe une maladie mentale appelée le syndrome d’Ondine : ceux qui en souffrent oublient de respirer ; pour ne pas mourir asphyxiés, ils doivent se répéter sans cesse « respire, respire, respire ». La dépression, Graig va en faire l’expérience, c’est ce qui arrive quand on oublie de vivre.

Avis :

J’étais tombée sur des avis de ce livre et la quatrième de couverture m’intriguait (tout comme la couverture avec une matière très originale !).

Graig est un adolescent de 15 ans, qui est déprimé. Depuis qu’il a intégré une très prestigieuse école de New York rien ne va plus. Il peut rester dans son lit plusieurs heures sans être capable de bouger, manger est devenu un énorme problème, tout comme dormir d’ailleurs. En fait, vivre est devenu trop compliqué pour lui.

C’est le récit d’un adolescent qui tombe dans la déprime et ne sait plus quoi faire pour s’en sortir. Pourtant le livre n’est pas noir du tout, au contraire. On y trouve un certain second degré très plaisant.

On suit les questionnements de Graig. Et surtout on le comprend. C’est un personnage humain et très attachant. Plutôt mature pour son âge. Tout au long du livre on nous dépeint ses moindres pensées ce qui nous fait adhérer d’autant plus au personnage.

On comprend aussi sa famille, très présente pour lui mais qui se sent désemparée face à la situation. On voit bien qu’ils essaient de l’aider du mieux qu’ils peuvent mais ne savent pas du tout comment s’y prendre.

J’ai trouvé ce livre très touchant, aussi bien par les personnages que par l’histoire elle-même. L’écriture de l’auteur est très juste. Ce côté humain et bienveillant tout en émotions est vraiment ce qui ressort dans ce roman. La fin est comme le reste du livre : émouvante.

En bref, c’est un roman que j’ai apprécié. Le sujet abordé est très difficile pourtant l’histoire est émouvante et humaine.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

6 commentaires sur « Tout plutôt qu’être moi – Ned Vizzini »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s