Pardonne moi, Leonard Peacock – Matthew Quick

Pardonne moi, Leonard Peacock9782221159675

De Matthew Quick

Traduction : Fabienne Vidallet

Genre : Young Adult / Contemporain

Note : 18/20

Pages : 315.

 

Quatrième de couverture :

« En plus du P-38, le flingue de mon grand-père, il y a quatre paquets, un pour chacun de mes amis. Je veux leur dire au revoir correctement. Je veux qu’ils gardent un souvenir de moi. Qu’ils sachent que je suis désolé d’avoir dû leur fausser compagnie. Qu’ils ne sont pas responsables de ce qui va se passer…  » Aujourd’hui, Leonard Peacock a dix-huit ans. C’est le jour qu’il a choisi pour tuer son ancien meilleur ami. Ensuite, il se suicidera. Plus tard, peut-être, il se dira que c’est OK, voire important, d’être différent. Mais pas aujourd’hui.

Avis : 

Des lectures comme celle-ci on n’en lit pas tous les jours… J’ai vraiment été touchée par l’histoire de Leonard Peacock et cette lecture ne m’a définitivement pas laissée indifférente.

J’avais très envie de me plonger dans cette lecture et je n’ai pas pu reposer ce livre avant d’avoir découvert entièrement l’histoire de cet ado au bord du suicide. Je savais que j’allais aimer ce bouquin, mais je ne pensais pas qu’il me toucherais autant.

On découvre Leonard, un jeune homme de 18 ans, très différent des autres mais surtout qui se sent très différent des autres. On le suit pendant toute la journée de son 18eme anniversaire, où il a décidé de tuer son ex-meilleur ami avant de se tuer lui-même.

On alterne entre son histoire passée, sa journée actuelle, ses apartés et ses « lettres du futurs », écrit à la première personne, pour une immersion totale dans l’univers Leonard Peacock.

Je me suis vraiment attachée à ce personnage très différent, j’ai aimé ses réflexions sur sa vie  et sur la vie en général, même si c’est un roman assez noir. Je trouve que l’auteur donne une touche de gaité qui donne au roman ce côté addictif.

L’écriture de Matthew Quick est vraiment agréable et fluide. La façon dont il construit le roman est très inhabituelle et j’aime vraiment être surprise par une lecture comme il a réussi à me surprendre.

En bref c’est un roman que je n’ai pas pu lâcher avant d’avoir terminé et qui m’a boulversé. J’ai été très empathique vis-à-vis de Leonard et j’ai adoré son histoire. Si ce livre vous tente, ne serais-ce qu’un tout petit peu, foncez !

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

 

12 commentaires sur « Pardonne moi, Leonard Peacock – Matthew Quick »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s