Les messagers des Vents, tome 1 – Clélie Avit

Les messagers des Vents, tome 1couv9740991

De Clélie Avit

Genre : Fantasy

Note : 14/20

Pages : 477.

Quatrième de couverture :

Ses cheveux bleus, son pendentif, il faut les cacher, Eriana le sait. Fuir, rester sur le qui-vive, l’arc à la main, c’est son quotidien. Le jour où elle croise la route de Setrian, jeune messager de la cité d’Ivoire, tout bascule. Eriana a été désignée par une prophétie, avec neuf autres jeunes filles. Les pouvoirs de l’une d’entre elles permettront de sauver Myria. Le problème : Eriana n’a pas conscience de l’existence de ses pouvoirs. Elle ne connaît pas leur étendue, ignore comment les utiliser. Pourtant, il lui faudra apprendre les codes de Myria, déjouer les pièges, deviner le jeu de ses ennemis.

Avis :

Un livre qui me tentait énormément et que j’étais impatiente de découvrir… pourtant c’est une petite déception. 

On découvre Eriana, une jeune femme qui a dû fuir toute sa vie, chassée par des mercenaires. Elle va croiser la route de la famille Huyeïl, des membres du peuple Friyen qu’elle a cherché durant sa fuite. Elle découvre qu’elle possède des pouvoirs lui permettant de contrôler le vent en même temps qu’elle doit apprendre à l’utiliser. Elle finit par se rendre compte que la famille l’a guidée jusqu’à eux car elle fait partie d’une prophétie et doit se rendre à Myria, la ville du peuple des Vents.

Un début de roman qui m’a captivée et j’étais très enthousiaste quant à la suite des événements ! J’ai été enchantée par l’univers qui est très détaillé et complet. Un décor magique qu’on imagine sans peine et qu’on aime découvrir.

Puis l’histoire s’étire en longueur et j’ai eu beaucoup de mal à terminer ce livre. J’ai pris énormément de temps à le lire alors que j’ai adoré tout l’univers mit en place. L‘action m’a manquée. J’ai eu du mal à lire plusieurs chapitres à la fois tant il y avait de longueurs.

Le personnage principal, Eriana, a tout d’une bonne héroïne mais je n’ai pas particulièrement accroché. Son comportement était parfois trop passif ce qui m’exaspère un peu. Setrian, le jeune homme de la famille Huyeïl, a un caractère que j’ai préféré, même si il est un peu trop collé à Eriana parfois. Il y a énormément de personnages dans ce premier tome. J’ai beaucoup aimé Gabrielle, que je m’imaginais très bien avec son comportement enjoué. 

J’ai aimé la façon dont l’auteure nous dépeint les paysages et l’univers du livre. Mais le manque d’action a été difficile pour moi et a rendu ma lecture très lente.

En bref, un roman dont l’univers m’a captivée et dont j’imaginais chaque recoin, mais j’ai eu beaucoup de mal à terminer le livre à cause du manque de dynamisme. Un livre qui peut plaire aux amateurs du genre Fantasy ou ceux qui aiment découvrir petit à petit les événements.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

5 commentaires sur « Les messagers des Vents, tome 1 – Clélie Avit »

  1. Je l’ai fini il y a quelques jours. C’est vrai qu’Eriana est passive, mais heureusement vers la fin elle se bouge un peu… ouf ! Setrian aussi il est parfois lourd, et puis tout le long ils se tournent autour là… à se poser la question… Apparemment on a pas trop aimé les mêmes choses 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s