Girlhood – Cat Clarke

Girlhood

Cat Clarke

Traduction : Cécile Ardilly

Genre : Contemporain / Young Adult

Pages : 360.

 

j'ai aimé

 

Quatrième de couverture :

L’amitié, c’est comme une allumette…… il suffit d’une étincelle pour se brûler les doigts.
J’ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m’ont reconstruite, morceau par morceau.
Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer.
Jusqu’à ce que débarque cette nouvelle fille…

 

Avis :

Merci à Netgalley et Robert Laffont qui m’ont donné l’opportunité de lire ce roman. De la même auteure j’ai déjà lu : Perdue et retrouvée, Opération Pantalon et Revanche. Ce qui est sûr c’est que Cat Clarke a son style.

Dans Girlhood, on nous plonge au coeur d’un pensionnat pour filles en Ecosse sur fond de mystères et de secrets. Comme d’habitude, l’auteure nous embarque très rapidement dans l’ambiance. Très vite, on ne peut plus décrocher le livre et il devient addictif.

L’intrigue est intéressante. Nous allons découvrir le passé de l’héroïne peu à peu. Pourtant je n’ai pas retrouvé la petite touche d’originalité caractéristique de Cat Clarke. L’histoire est agréable à lire, mais elle n’est pas non plus très innovante. Cela reste une belle histoire d’amitié.

J’ai manqué d’approfondissement des personnages, surtout secondaires. La fin, qui d’habitude nous laisse sans voix, est ici très vite conclue. Je trouvé cela dommage.

En bref, ce n’est pas mon Cat Clarke préféré mais il reste agréable à lire et se lit très rapidement.

• • •

Les paysages d’Ecosse *-* :