In Real Life, tome 1 : Déconnexion – Maïwenn Alix

in real lifeIn Real Life, tome 1 : Déconnexion

Maïwenn Alix

Edition : Page Turner – Milan

Genre : Dystopique

Pages : 408.

 

j'ai adoré

 

Quatrième de couverture :

Dans un futur postapocalyptique, les humains vivent dans de petites implantations agricoles, travaillant à régénérer les écosystèmes endommagés. Chaque individu est connecté au Système. À travers ce vaste réseau numérique, les gens peuvent communiquer par la pensée et visiter pendant leur sommeil des « rêves éveillés », des rêves si réels qu’ils permettent aux membres du Système de vivre une existence virtuelle en parallèle de leur vie dans l’implantation. Chaque nuit, les adolescents s’affrontent dans des épreuves de construction de rêves. Le jour de la Répartition, les plus doués quitteront leur implantation pour consacrer leur vie à l’élaboration des rêves éveillés. Brutalement arrachée au Système alors qu’elle est sur le point de remporter le Tournoi des constructeurs, Lani découvre un monde « hors connexion », dans lequel son pouvoir d’élaborer des rêves lui offre un destin inattendu.

 

Avis :

Les dystopies étant un genre que j’affectionne tout particulièrement, en voyant cette sortie j’étais très impatiente ! Merci à Page Turner pour l’envoi de ce roman.

En commençant, je ne me souvenais plus du pitch de départ et c’était plutôt plaisant de découvrir l’univers au fur et à mesure. Tout est bien décrit, on s’imagine très bien les scènes. Je rêverais de voir une adaptation au cinéma !

Après un début un poil lent et qui a quelques effets de répétitions, j’ai trouvé qu’on prenait une direction intéressante. Certes, c’est une dystopie, mais vu sous un angle nouveau. J’ai trouvé ça très malin de la part de l’auteure, et très logique finalement. Cela rajoute une certaine crédibilité.

Les personnages sont travaillés et matures. Ils sont peut-être un poil lisse mais cela reste logique par rapport au contexte. L’intrigue nous questionne sur des sujets très actuels comme le contrôle que peut avoir un gouvernement sur une population, les limites de la technologies, etc.

La deuxième partie du roman est haletante. C’est un excellent premier tome qui promet de belles choses pour la suite. J’ai vraiment hâte !

En bref, un excellent roman dystopique, digne des plus grands du genre. J’ai hâte de lire la suite, qui arrive très vite je l’espère.

• • •

Un livre que je verrais bien au cinéma …

8 commentaires sur « In Real Life, tome 1 : Déconnexion – Maïwenn Alix »

  1. Ping: Page non trouvée | Les p'tites lectures de Meg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s