Les ombres de Julia, tome 1 : La fille de la noyée – Catherine Egan

les ombres de juliaLes ombres de Julia, tome 1 : La fille de la noyée

Catherine Egan

Traduction : Jacqueline Odin

Collection / Maison d’édition : Page Turners – Milan

Genre : Fantasy / Young Adult

Pages : 416.

mitigé

 

Quatrième de couverture :

Julia a le pouvoir de devenir invisible ou plus exactement elle est capable de reculer en un point de l’espace où la majorité des gens ne peuvent plus la voir. Dans un pays où toutes les formes de magie sont sévèrement punies, elle a choisi d’utiliser son don pour voler et espionner. Elle reçoit ainsi pour mission de s’infiltrer dans la maison de madame Och pour épier ses locataires.

Avis :

Un grand merci à Page Turners pour l’envoi de cet ebook. La quatrième de couverture m’avait clairement tapé dans l’oeil et j’attendais avec une grande impatience la sortie de ce livre. Pourtant je n’ai pas accroché autant que je le pensais.

Le début est prometteur. Nous sommes dans un univers assez proche du notre où les sorcières sont noyées car la magie est interdite. Mais de mystérieux meurtres vont faire leur apparition. Pendant ce temps Julia va devoir espionner la maison de Mme Och et ses habitants.

Nous avons une bande de malfrats et des missions qui m’ont énormément fait penser à Six of Crows, en moins bien, je suis désolée. L’univers méritait d’être plus approfondi. J’avais du mal à rendre cette histoire crédible puisque rien n’est vraiment expliqué.

C’est dommage parce que les personnages avaient du potentiel ! On est loin des clichés et des facilités. Mais pour moi cet aspect a été gâché par un univers mal exploité. J’ai besoin de me baser sur ça pour entrer à fond dans un bouquin de fantasy / fantastique et je ne l’ai pas retrouvée avec ce roman.

L’auteure a le mérite de savoir mener une intrigue. Elle met toujours ses personnages dans des situations compliquées qui nous semblent insolvables. Tout au long du livre on a des rebondissements accrocheurs et inattendus.

En bref, un roman qui avait beaucoup de potentiel mais qui ne m’a pas embarqué avec lui. De bons personnages et une bonne dynamique malheureusement gâchée par un univers traité de façon trop superficielle.

• • •

Quand je comprends la couverture une fois le livre terminé :

8 commentaires sur « Les ombres de Julia, tome 1 : La fille de la noyée – Catherine Egan »

  1. Zut tu me fais peur là, j’ai lu le tiers du roman et c’est à cause de l’univers survolé que j’ai du mal à rentrer dedans. Je dirai même que tout est carrément flou, c’est dommage puisque c’était prometteur :/

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s