Mon avis sur « Elle est le vent furieux », un roman à six voix

Elle est le vent furieux

Cindy Van Wilder, Coline Pierré, Flore Vesco, Marie Alhinho, Marie Pavlenko, Sophie Adriansen

Edition : Flammarion

Parution : 6 Janvier 2021

Genre : Recueil de nouvelles

Pages : 305.

Quatrième de couverture :

Une vieille femme arpente les rues d’une mégapole où les hommes se goinfrent sans vergogne et maltraitent le vivant. Elle constate, s’alarme, et se fâche. Sa vengeance sera terrible…
Marie Pavlenko, Sophie Adriansen, Marie Alhinho, Coline Pierré, Cindy Van Wilder et Flore Vesco sont six autrices phares de la littérature jeunesse contemporaine. Chacune à tour de rôle explore la façon dont Dame Nature laissera libre cours à sa colère.
Jusqu’où ira sa fureur ?
Et saura-t-elle finalement pardonner les êtres humains ?

Avis :

Six autrices de talent nous livrent un recueil de nouvelles engagées, forcément, j’avais hâte de découvrir l’ouvrage ! Merci Flammarion pour l’envoi. Déjà rien que l’objet livre est super agréable entre les mains. Joli travail et effort éditorial car c’est un livre sans pellicule plastique, tout en papier recyclé et encre végétale. Il m’a fallu seulement deux après-midi pour dévorer le bouquin !

C’était la première fois que je découvrais la plume des autrices (Sauf pour Marie Pavlenko – Je suis ton soleil, Un si petit oiseau & Et le désert disparaîtra) du coup c’était une occasion en or. J’ai aimé chacune de leur nouvelle mais j’ai eu un net coup de coeur pour Coline Pierré et sa nouvelle : Nos corps végétaux.

Sur fond de roman de science-fiction, un fort message est lancé : nous détruisons notre planète et il est temps de réagir. Un thème commun donc, la Nature. Si vous voulez lire du feel-good : passez votre chemin. On nous délivre de vraies histoires « coup de poing » qui appuient là où ça fait mal.

Tantôt poétique, tantôt acide, certaines histoires sont bien angoissantes, j’ai beaucoup aimé ma lecture. Un très beau projet, lancé par Marie Pavlenko, qui je l’espère, trouvera un écho. Ma wishlist s’allonge, puisqu’il va falloir que j’aille découvrir les ouvrages des autres autrices que je n’ai pas encore pu lire individuellement.

En bref, une lecture qui percute et qui fait réfléchir comme il faut. Les autrices remettent les pendules à l’heure par le biais de la fiction, c’est à lire.

• • •

Pour résumé c’est l’histoire de Mère Nature qui dit : « on en a gros »

Un commentaire sur « Mon avis sur « Elle est le vent furieux », un roman à six voix »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s