Mon avis sur « L’année de Grâce » de Kim Liggett

L’année de Grâce

Kim Ligget

Traduction : Nathalie Peronny

Edition : Casterman

Parution : 7 octobre 2020

Genre : Science-fiction

Pages : 448.

Quatrième de couverture :

« Personne ne parle de l’année de grâce. C’est interdit.
Nous aurions soi-disant le pouvoir d’attirer les hommes et de rendre les épouses folles de jalousie. Notre peau dégagerait l’essence pure de la jeune fille, de la femme en devenir. C’est pourquoi nous sommes bannies l’année de nos seize ans : notre magie doit se dissiper dans la nature afin que nous puissions réintégrer la communauté.
Pourtant, je ne me sens pas magique.
Ni puissante. »

Un an d’exil en forêt.
Un an d’épreuves.
On ne revient pas indemne de l’année de grâce.
Si on en revient.

Avis :

Merci à Casterman pour l’envoi de cet ouvrage. J’ai été charmé par cette quatrième bien mystérieuse et par cette magnifique couverture. Je dois souligner que je préfère cette VF à la version originale, ce qui est assez rare. Le côté « Hunger Games » et féministe promis m’a vraiment donné envie.

Pendant une grosse partie du roman, surtout la première moitié, je me suis ennuyée ferme. L’intrigue est très lente à se mettre en place, il se passe peu de choses et on traîne en longueur. L’ambiance pesante est très bien retranscrite mais ça n’aide pas ce côté lourd de l’histoire.

On va nous présenter ce village extrêmement patriarcal et son fonctionnement. J’ai trouvé dommage qu’on n’en apprenne pas plus sur l’univers. Pourquoi ce village est isolé ? Comment fonctionne le monde extérieur ? On ne comprend pas vraiment la temporalité non plus. Autant d’explications que j’aurais aimé connaître !

L’ambiance est bien maîtrisée, plusieurs fois je me suis laissée berner entre la frontière du réel et du paranormal. L’autrice nous balade dans le fil narratif. J’ai adoré le dernier quart, plein de rebondissements et de révélations ! C’est ce qui a rattrapé toute ma lecture parce que je vous avoue avoir pensé plusieurs fois à abandonner. Et puis sincèrement, l’histoire d’amour m’a fait lever les yeux au ciel. Très fort.

Les personnages et les messages délivrés sont subtils. On a un bon lot d’horreurs et de violences. Je déconseille aux âmes sensibles. J’ai été très surprise par la fin ! J’ai trouvé ça très malin et plutôt réaliste.

En bref, j’ai vraiment adoré certains aspects, notamment le dernier quart du roman. Pourtant ça débutait vraiment mal et je reste sur ma faim avec le manque d’approfondissement de l’univers.

• • •

4 commentaires sur « Mon avis sur « L’année de Grâce » de Kim Liggett »

    1. Le manque de profondeur m’a énormément manqué. Pour le manque de rébellion moi au contraire pour ce point j’ai trouvé que ça changeait et que c’était plutôt malin. Même si je comprends qu’on ai envie d’une vraie grosse rébellion ahah !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s