Tu n’aurais jamais dû me dire – Emily Trunko & Zoë Ingram

blogTu n’aurais jamais dû me dire

Emily Trunko & Zoë Ingram

Traduction : Camille Kohler Dolez

Edition : Bayard – Page-Turners

Genre : Inclassable

Pages : 176.

 

j'ai adoré

 

Quatrième de couverture :

Emily Trunko propose une nouvelle sélection de lettres anonymes : les derniers messages échangés par des gens, issu de son nouveau tumblr à succès « The Last Message Received ». Bien sûr, au moment où le message est envoyé, on ne sait pas qu’il s’agit du dernier…

Ces messages concernent des ruptures (amoureuses, amicales, ou familiales), mais sont très souvent liés à des deuils (raison pour laquelle il n’y aura pas de suite) : il peut s’agir de morts naturelles, de maladies, d’accidents, d’overdoses ou de suicides. Les dernières paroles prennent alors un sens tout particulier… La plupart des messages sont accompagnés d’un commentaire de la personne qui l’a reçu sur ce qu’elle a ressenti.

 

Avis :

Un grand merci à Page-turners pour l’envoi de ce roman. Après le succès de son précédent roman graphique « Je voulais juste te dire« , j’étais obligée de lire celui-ci !

Il faut savoir qu’il y a des personnes créatives, douées et remplies de bienveillance. Emily Trunko fait parti de ces gens, qui dès le plus jeune âge, créent et bousculent. Son précédent roman était inspiré de l’un de ses blogs (oui parce que la dame elle en écrit plusieurs et ils rencontrent tous un succès fou) où elle invitait les internautes à écrire la lettre qu’ils n’ont jamais envoyée à quelqu’un, ou qu’ils auraient aimé recevoir plus jeune.

Ici c’est inspiré de l’un de ses autres blogs. Le dernier message envoyé ou reçu entre un internaute et une personne qui a eu de l’importance. Je vous conseille de lire ce livre quand vous vous sentez émotionnellement prêts parce que j’ai failli lâcher ma petite larme. Si vous me suivez depuis longtemps vous saurez qu’AUCUN livre ne m’a jamais fait pleurer (jusqu’à aujourd’hui. Mais je suis prête, cher.e.s auteur.e.s, brisez moi le cœur).

Derniers messages de votre ex, votre ami ou de la famille, aussi bien pour une rupture qu’avant un décès. Il y en a qui piquent et font sourire, mais il y en a de terriblement émouvants. C’est fou comme en une phrase, on peut se sentir touché et concerné. Parfois certaines phrases sont accompagnées du contexte autour duquel il a été écrit, ce qui donne tout le sens et bouleverse.

Il y a une certaine universalité dans les citations. Ce n’est pas de la poésie pure et dure mais pour moi, ça s’en approche grandement. Les magnifiques illustrations qui subliment les phrases rendent le recueil meilleur encore.

En bref, si vous aimez les citations, l’authenticité et les belles illustrations, ce roman est fait pour vous.

• • •

Moi, après avoir lu ce livre, ambiance  :

2 commentaires sur « Tu n’aurais jamais dû me dire – Emily Trunko & Zoë Ingram »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s