Saga Waterfire, tome 1 : Deep Blue – Jennifer Donnelly

Saga Waterfire, tome 1 : Deep Bluedeep_blue_jacket_front

De Jennifer Donnelly

Traduction : Lucile Galliot

Genre : YA / Fantasy

Note : 15/20

Pages : 380.

Quatrième de couverture :

Au fin fond de l’océan, dans un monde pas si différent du nôtre, vit le peuple mer. Plusieurs communautés se partagent les eaux du monde entier, certaines en bonne entente, d’autres en conflit déclaré. Lorsque la princesse Serafina s’éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de plaire au beau prince Mahdi, son promis.
Pourtant, Serafina est hantée par un cauchemar lui annonçant le retour d’une ancienne malédiction. Ses sombres prémonitions se confirment quand un assassin frappe sa mère, la reine Isabella, d’une flèche empoisonnée. Serafina doit alors découvrir qui a commandité ce meurtre afin d’empêcher les communautés mers de s’entredéchirer dans une guerre impitoyable.
Aidée par cinq amies issues de mers exotiques, elle mettra au jour une conspiration qui dépasse leurs pires craintes.

Avis : 

L’histoire de sirènes m’attirait beaucoup, et il faut dire que la magnifique couverture ne faisait qu’accroitre mon envie. J’avais déjà envie de découvrir un univers de sirènes avec Atlantia d’Ally Condie mais j’avais été très déçue.

Serafina est une jeune sirène, princesse de Miromara. Le jour de ses fiançailles avec Madhi, le prince de la Matali, sa mère se fait transpercée par une flèche empoisonnée. C’est alors qu’elle va fuir les assaillants avec sa meilleure amie Neela, qui est aussi la soeur de Madhi. Les deux jeunes sirènes vont s’apercevoir qu’elles ont fait le même rêve : celui où des sirènes des rivières les appellent. Pourtant ces sirènes sont censées être des légendes. Elles vont alors entreprendre un voyage à travers les eaux.

Je ne veux pas trop vous en dire, de peur de spoiler. J’ai aimé suivre l’histoire de ces sirènes bien que j’ai eu du mal à finir ma lecture. Manque d’envie ou manque de temps, je ne sais pas mais je n’étais pas très motivée à finir ce livre.

L’univers de Jennifer Donnelly est extrêmement riche ! J’ai été étonnée dès les premières pages du nombre d’éléments qu’elle a pu inventer pour enrichir cette saga. A la fin du livre on retrouve même un lexique de définitions. J’ai énormément apprécié ce côté complexe et riche. De plus, l’histoire a prit une tournure inattendue.

Je ne me suis pas particulièrement attachée aux personnages. Serafina a tous les traits de caractères propres aux héroïnes. Et bien sûr, il y a ce quelque chose que je n’aime pas… Neela est très bienveillante, avec une pointe d’insouciance. Malheureusement, elles sont un peu figées dans leurs rôles.

Malgré des points forts, le récit ne m’a pas embarquée. J’ai eu du mal à me motiver pour lire. Surement un peu trop de lourdeur ou pas assez dynamique à mon gout.

En bref, un univers très riche et mystérieux mais des personnages trop peu attachants et un rythme lourd.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

6 commentaires sur « Saga Waterfire, tome 1 : Deep Blue – Jennifer Donnelly »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s